Nissan - Sentra 2012: Trop discrète

  • Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Plan latéral avant (Evox)

    Plein écran

    Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Plan latéral avant

    Evox

  • 1 / 10
  • Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Avant (Evox)

    Plein écran

    Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Avant

    Evox

  • 2 / 10
  • Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Arrière (Evox)

    Plein écran

    Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Arrière

    Evox

  • 3 / 10
  • Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Plan latéral arrière (Evox)

    Plein écran

    Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Plan latéral arrière

    Evox

  • 4 / 10
  • Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Siège du conducteur (Evox)

    Plein écran

    Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Siège du conducteur

    Evox

  • 5 / 10
  • Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Tableau de bord (Evox)

    Plein écran

    Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Tableau de bord

    Evox

  • 6 / 10
  • Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Siège du passenger (Evox)

    Plein écran

    Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Siège du passenger

    Evox

  • 7 / 10
  • Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Habitacle (Evox)

    Plein écran

    Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Habitacle

    Evox

  • 8 / 10
  • Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Coffre (Evox)

    Plein écran

    Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Coffre

    Evox

  • 9 / 10
  • Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Moteur (Evox)

    Plein écran

    Nissan - Sentra 2012: Trop discrète - Berline 4 portes I4 CVT SE-R - Moteur

    Evox

  • 10 / 10

Fiches techniques

Prix : de 15398 $ à 23398 $

Assurances : n.d $

Coût d'entretien : n.d $

Points forts

  • Confort et souplesse (version deux litres)
  • Comportement neutre (SE-R Spec V)
  • Mécanique frugales

Points faibles

  • Finition intérieur pauvre
  • Châssis peu joueur pour un sportive (SE-R)
  • Discrétion trop affirmée

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Louis-Alain Richard

Sur le marché hypercompétitif des compactes, la discrète Sentra connaît une carrière en demi-teinte, du moins dans l'oeil des chroniqueurs. C'est que cette voiture n'offre pas le style accrocheur de ses rivales ni le châssis et les performances des meilleures du segment. Alors, qu'a-t-elle pour elle?

Avec l'arrivée de la surprenante Versa au bas le la gamme Nissan, la Sentra s'en est trouvée déplacée dans l'étroit créneau situé au-dessus des abordables, mais sous les intermédiaires pas beaucoup plus chères. Une place difficile à fréquenter, où les meilleurs vendeurs de la catégorie sont soit plus agréables à conduire (Mazda 3, Golf), soit dotés d'une réputation de fiabilité et de frugalité sans tache (Civic, Corolla). La Sentra n'est pourtant pas dépourvue de qualités, mais la concurrence est rude.

Offerte en berline conventionnelle seulement, la Sentra est animée par deux moteurs à quatre cylindres (2 ou 2,5 litres) associés à une boîte de vitesses manuelle à six rapports ou à une boîte automatique à variation continue. Sa plateforme (d'origine Renault) privilégie le confort et la souplesse, ce qui explique le comportement routier pour le moins aseptisé des versions deux litres. Le contrepoids de cette déconnexion des réalités de la route est un confort souverain, pour une compacte du moins, mais au prix d'un roulis important dès qu'on la pousse un peu. Pour ceux ayant conduit des compactes françaises récentes, ce ne sera rien de nouveau.

La version SE-R Spec V (essayée sur circuit) n'était pas aussi molle, grâce à ses suspensions et trains roulants optimisés pour le sport, et offrait ainsi un agrément de conduite supérieur. Par contre, quiconque ayant piloté la MazdaSpeed3 ou la VW Golf GTI (deux autres voitures présentes sur le circuit cette journée-là) trouvait la Sentra drôlement peu expressive. Son différentiel autobloquant optionnel aidait bien la motricité, ce qui rendait les sorties de virage particulièrement efficaces pour une traction, mais le train avant sous-virait à qui mieux mieux en entrée de virage, toujours à cause de ce satané roulis. En plus, il y a 62 % du poids sur les roues avant... Tous ces défauts sur circuit asphalté pourraient toutefois se transformer en qualités pour celui qui voudrait bien l'amener patiner en hiver. Il faudra vérifier cela après Noël.

Frugalité appréciée

En ce qui concerne le moteur, le 2,5 litres de 200 chevaux de la SE-R se situe dans la moyenne du segment, alors que le couple disponible est bien distribué, mais sa puissance est trop linéaire et sa sonorité quelconque. Sur le plan de la consommation, agréable surprise, toutes les Sentra font bonne figure, même les sportives. Le freinage est costaud et endurant, beaucoup plus que ce que les pneus peuvent supporter, mais la pédale n'offre pas un retour d'information très important.

Bon, assez de sport, soyons pratiques. Avec sa ligne de toit surélevée, la Sentra offre un bon volume intérieur et une bonne visibilité. Par contre, le dégagement pour les jambes est restreint et les grands conducteurs devront se rapprocher du volant pour installer quelqu'un derrière eux. Les sièges sont ultra moelleux, un autre trait de caractère Renault, mais le choix des matériaux fait pauvre: les plastiques ne sont plus dans le coup lorsque comparés avec ceux de la concurrence. Les sièges de la SE-R sont moins souples et mieux dessinés, mais leur support latéral est tout juste moyen. Le siège du conducteur se règle en hauteur, une bonne chose, mais le volant n'est pas télescopique, une mauvaise chose.

Sur le plan de l'équipement, c'est mieux: au-delà des habituels accessoires électriques, notre modèle d'essai était équipé d'un système de navigation et d'une caméra de recul, des choses bien rares dans une compacte. On trouve aussi la connectivité sans-fil pour le téléphone, une prise pour un lecteur audio auxiliaire et une chaîne sonore de grande puissance. La sécurité aussi est bien couverte: quatre coussins gonflables à l'avant, deux rideaux latéraux, des prétensionneurs de ceinture et des limiteurs d'effort, un système antidérapage et antiblocage font partie de l'équipement de série de presque tous les modèles.

Alors, en quoi la Sentra, sous ses différentes livrées, est-elle intéressante? Confort souverain et frugalité sont les atouts principaux des versions à moteur deux litres, alors que le comportement routier neutre et l'équipement relevé sont ceux de la SE-R. Aussi, face à des voitures aussi populaires que ses rivales, sa discrétion pourrait aussi être une qualité. Mais j'en doute... 


Propulsé par FordComparer des véhicules »

1

Nissan - Murano 2014

1 Ford - Mustang 2012: Bon jusqu'à la dernière goutte...

Ford - Mustang 2012: Bon jusqu'à la dernière goutte...

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer