| Commenter Commentaires (2)

Porsche 911 Targa 2015: les icônes ne meurent jamais

Porsche 911 Targa.... (Photo fournie par Porsche)

Agrandir

Porsche 911 Targa.

Photo fournie par Porsche

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Éric LeFrançois

Collaboration spéciale

La Presse

(Premier contact - Bari, Italie) La famille est-elle maintenant complète? Rien n'est moins sûr avec Porsche, qui relance un modèle aussi mythique que la 911 elle-même, la Targa.

La famille est-elle maintenant complète? Rien n'est moins... (Photo fournie par Porsche) - image 1.0

Agrandir

Photo fournie par Porsche

Pourquoi se la procurer?

De quoi doit-on s'étonner au juste? Que 10% des acheteurs de 911 préfèrent la Targa à toutes les autres déclinaisons de la gamme ou que Porsche assure sa descendance depuis près d'un demi-siècle? Sans doute un peu des deux.

Plus lourde et moins sportive, la Targa? Absolument, mais cela ne représente nullement un frein pour les amateurs de ce modèle qui ne manqueront de souligner qu'elle est la plus exclusive des 911. Considérant le faible volume de sa production, cela relève de l'évidence.

Ses défenseurs iront jusqu'à dire qu'elle est la plus polyvalente de la gamme en raison de sa carrosserie atypique, mi-coupé, mi-cabriolet. Et la mouture actuelle amène d'autres arguments, lesquels sont directement liés aux rapports affectifs qu'entretiennent les amateurs avec ce modèle. D'ailleurs, combien d'entre eux seront touchés par le retour de cet arceau métallique disparu depuis bientôt 20 ans? Ou encore par le galbe élégant de la lunette arrière? Plusieurs, croyez-moi.

Le dessein de Porsche de faire revivre la Targa sur la base des 911 les plus modernes s'explique plus difficilement considérant le coût lié à la seule ingénierie du toit. Une dépense plus qu'un investissement si cette cinématique complexe ne se retrouve pas sur un autre modèle de la marque, voire du groupe Volkswagen auquel Porsche appartient.

Aussi impressionnant que le toit du Stade?

Oui, et mieux encore: il fonctionne. Quelque 20 secondes suffisent pour que cette carrosserie se couvre ou se découvre. La magie n'opère que si l'auto se trouve à l'état stationnaire et que l'un de vos doigts appuie sans relâcher la commande correspondante imbriquée dans la console centrale. Dès lors, la partie arrière composée de la lunette et d'une section du capot se détache du reste de la carrosserie. D'abord, elle se soulève, puis bascule vers l'arrière à plus de 20 cm du pare-chocs. Attention de ne pas lancer cette opération lorsque l'auto est garée dos au mur... En simultané, le toit souple se décapsule et vient se loger à plat derrière les sièges arrière. Un tour de force sur le plan technique qu'il n'est possible de visualiser que si le mercure se trouve au-dessus du point de congélation.

Quand même une 911, non?

Hormis son poids important et ses suspensions assouplies, cette Targa demeure une 911 à part entière.

Cependant, étant donné les caractéristiques plus Grand Tourisme que sportives de ce modèle, la version de base (3,4 L) est à privilégier à la S (3,8 L), plus chère. De plus, dans le cadre d'une utilisation quotidienne et respectueuse du code de la sécurité routière, personne ne sera troublé par les bruits de vent qu'occasionne, à 130 km/h, cette fenêtre sur le ciel lorsqu'elle est ouverte. En revanche, tout le monde appréciera dans un lave-auto automatique l'étanchéité des joints. Oui, les vieilles Targa prenaient l'eau...

Les frais d'hébergement liés à ce reportage ont été assumés par Porsche Canada.

Porsche 911 Targa

Fourchette de prix: 115 900$ à 132 600$

Commercialisation: été 2014




Comparer des véhicules »

1

Porsche - 918 Spyder 2015

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer