Essai routier - Toyota Tacoma: contre vents et marées

Malgré la relative jeunesse de l'actuelle génération, le... (Photo fournie par Toyota)

Agrandir

Malgré la relative jeunesse de l'actuelle génération, le Tacoma exhale un parfum de nostalgie.

Photo fournie par Toyota

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles René
La Presse

La camionnette intermédiaire poursuit sa renaissance, elle qui était condamnée il n'y a pas si longtemps à une mort inévitable et lente, immobilisée par la popularité des camionnettes pleine grandeur. Le Ford Ranger renaîtra bientôt de ses cendres, alors que Nissan présentera sous peu une nouvelle cuvée de son Frontier. Honda a aussi récemment renouvelé son inscription avec le Ridgeline. Lancé en 2016, l'actuel Toyota Tacoma reste au centre de cette mouvance et bien ancré à ses racines utilitaires, contre vents et marées.

Avec sa calandre hexagonale saillante, le Toyota Tacoma... (Photo fournie par Toyota) - image 2.0

Agrandir

Avec sa calandre hexagonale saillante, le Toyota Tacoma se présente avec une certaine assurance, sans tomber dans le côté macho goulûment chromé des cousins pleine grandeur.

Photo fournie par Toyota

SON DESIGN

Toyota a beau promouvoir l'hybride, son volet camion demeure une pièce maîtresse de sa profitabilité et de son histoire. Pas étonnant donc d'observer une approche fort précautionneuse dans le dessin de ce Tacoma. Avec sa calandre hexagonale saillante, il se présente avec une certaine assurance, sans tomber dans le côté macho goulûment chromé des cousins pleine grandeur. Reprenant la recette qui a fait sa renommée, il flatte son côté utilitaire avec une garde au sol haute et des ailes costaudes, et c'est tant mieux. Le Tacoma est proposé avec deux types de cabines, l'une nommée Accès, avec des portières arrière à pentures inversées, et l'autre, Double, avec des portières arrière complètes. Deux caisses arrière sont aussi au menu, de 5 pi (1,52 m) et de 6 pi (1,83 m).

Il faut souligner l'excellente ergonomie des commandes du... (Photo fournie par Toyota) - image 3.0

Agrandir

Il faut souligner l'excellente ergonomie des commandes du Tacoma, qui se placent naturellement sous les doigts. L'écran du système multimédia placé de manière concave et bordé d'une large moulure ajoute un élément visuel intéressant.

Photo fournie par Toyota

À BORD

Si le design extérieur du Tacoma est fort traditionnel, l'habitacle tente pour sa part d'être un peu plus en phase avec son époque. Il faut d'abord souligner l'excellente ergonomie des commandes, qui se placent naturellement sous les doigts. L'écran du système multimédia placé de manière concave et bordé d'une large moulure ajoute un élément visuel intéressant. Les matériaux, presque exclusivement composés de plastiques durs, sont toutefois robustes en apparence. Côté volume, le Tacoma à cabine double figure dans la bonne moyenne de sa catégorie sans être très généreux pour le conducteur. Les ajustements limités de la colonne de direction et du siège nous donnent peu de latitude, et c'est juste à la hauteur des jambes. Les rangements pourraient être par ailleurs plus nombreux, c'est un véhicule de travail, après tout.

Le V6 de 3,5 L du Toyota Tacoma.... (Photo fournie par Toyota) - image 4.0

Agrandir

Le V6 de 3,5 L du Toyota Tacoma.

Photo fournie par Toyota

SOUS LE CAPOT

Outre le quatre-cylindres de 2,7 L très frêle (159 ch), la camionnette est proposée avec un V6 optionnel de 3,5 L produisant 278 ch et 265 lb-pi. À cycle Atkinson et doté de quatre injecteurs par cylindre (deux directs, deux standard), il livre une prestation correcte. Plutôt rugueux pour un moteur Toyota, il paraît amorphe jusqu'à ce que l'aiguille du tachymètre se pose sur les 4000 tr/min. La transmission automatique à six rapports est pour sa part un peu trop hyperactive en ville et n'a pas le comportement lisse qu'on retrouve dans la plupart des produits de la marque. La consommation de carburant est fort acceptable pour une camionnette, mais grimpe évidemment en flèche en ville. Le Chevrolet Colorado est en avance à ce chapitre avec sa mécanique diesel.

Le Tacoma demeure un outil de choix pour... (Photo fournie par Toyota) - image 5.0

Agrandir

Le Tacoma demeure un outil de choix pour le labeur hors route et donne une impression de robustesse.

Photo fournie par Toyota

DERRIÈRE LE VOLANT

Il ne fait pas doute, derrière le volant, le Tacoma est un vrai « camion ». Outillé d'une direction hydraulique vague dans son guidage, il présente un comportement routier un peu vieillot sur route pavée et une insonorisation sommaire. Derrière, le pont rigide est encadré par une configuration standard, un duo d'amortisseurs et de ressorts multilames. Il se trémousse toutefois constamment à la moindre crevasse. Côté freinage, on a curieusement choisi de doter ce Tacoma de freins arrière à tambours, une espèce qu'on croyait disparue du paysage automobile, sauf du côté des sous-compactes. Cela se traduit par un léger manque de fermeté dans l'exécution, mais permet un entretien moins coûteux. À l'opposé, le Tacoma demeure un outil de choix pour le labeur hors route et donne une impression de robustesse.

Il y a très peu à dire ici... (Photo fournie par Toyota) - image 6.0

Agrandir

Il y a très peu à dire ici concernant le volet technologique du Tacoma.

Photo fournie par Toyota

LES TECHNOLOGIES EMBARQUÉES

Vous vous en doutiez probablement, il y a très peu à dire ici concernant le Tacoma. Lorsque vous choisissez la version la plus complète du système d'infodivertissement, proposée uniquement dans les versions TRD et Limited, vous obtenez un produit simple, voire générique. Les menus sont relativement bien structurés, mais l'écran n'est pas le plus réactif au toucher. L'amarrage à Apple CarPlay et Android Auto n'est pas offert, tout comme une application de téléphone intelligent consacrée au véhicule. Toyota s'affaire d'ailleurs à la préparation d'un nouveau système pour le remplacer. Côté sécurité, on a ajouté comme équipement de série des éléments de sécurité actifs, dont l'aide au freinage d'urgence avec détection de piétons et le régulateur de vitesse adaptatif. Une addition fort pertinente.

Le Tacoma est un bon produit, mais qui... (Photo fournie par Toyota) - image 7.0

Agrandir

Le Tacoma est un bon produit, mais qui mériterait d'être modernisé.

Photo fournie par Toyota

VERDICT

Malgré la relative jeunesse de l'actuelle génération, le Tacoma exhale un parfum de nostalgie. Son approche technique conservatrice et son comportement routier en témoignent, surtout si on fait une comparaison directe avec les Chevrolet Colorado et GMC Canyon. Il faut donc aborder cette camionnette avec ce constat en arrière-pensée et être ouvert à faire certaines concessions sur le plan du raffinement. En contrepartie, c'est un véhicule fort robuste et ayant une valeur de revente très élevée, gonflée par sa bonne réputation en matière de fiabilité. Si le marché de l'occasion vous tente, évitez d'ailleurs la première année de cette cuvée (2016), qui n'a pas le meilleur des bilans en la matière. Un bon produit donc, mais qui mériterait d'être modernisé pour affronter à armes égales les nouveaux acteurs.

CARNET DE NOTES

INTERMÉDIAIRE, VRAIMENT ?

Lorsqu'équipé, comme le véhicule d'essai, de la cabine double et de la caisse arrière de 6 pi, le Tacoma est pratiquement aussi long qu'un Ford F-150 à cabine double avec caisse de 6 pi 5 po.

CAPACITÉ DE REMORQUAGE

À 2950 kg, la capacité de remorquage maximale du Tacoma se situe nez à nez avec celle du Nissan Frontier, mais tout de même 547 kg derrière celle du Chevrolet Colorado diesel.

BOÎTE MANUELLE

Vous avez bien lu, le Tacoma peut être outillé d'une transmission manuelle à six rapports avec le V6 pour pimenter les escapades hors route.

UN VRAI 4 X 4

Alors que chez les concurrents, on offre un mode automatique sur le système quatre roues motrices, le Tacoma conserve un système temporaire qu'on peut actionner à l'aide d'une molette pour satisfaire les amateurs de hors-route.

DE L'ÉLECTRICITÉ POUR LE CAMPING

Les modèles V6 disposent d'une prise électrique de 120 V dans la caisse arrière qui permet de brancher divers appareils, un détail intéressant pour les activités en plein air.

FICHE TECHNIQUE

VERSION À L'ESSAI

Cabine Double groupe Sport TRD

PRIX (AVEC OPTIONS)

45 562 $

MOTEUR

V6 DACT 3,5 L

PUISSANCE

278 ch à 6000 tr/min

COUPLE

265 lb-pi à 4600 tr/min

TRANSMISSION (MODÈLE D'ESSAI) 

automatique à six rapports

ARCHITECTURE MOTRICE 

moteur longitudinal avant, quatre roues motrices temporaires

CONSOMMATION (ÉNERGUIDE)

12,1 L/100 km

CONCURRENTS

Ford Ranger (à venir), Honda Ridgeline, Chevrolet Colorado, GMC Canyon, Nissan Frontier

DU NOUVEAU EN 2018 ?

Éléments de sécurité actifs Toyota Safety Sense de série




Comparer des véhicules »

1 Toyota - Yaris 2015

Toyota - Yaris 2015

1 Jeep - Cherokee 2018

Jeep - Cherokee 2018

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box
image title
Fermer
image title
Fermer