Volkswagen Golf R et GTI: la modération a-t-elle meilleur goût?

  • La Volkswagen Golf R (Photo fournie par Volkswagen)

    Plein écran

    La Volkswagen Golf R

    Photo fournie par Volkswagen

  • 1 / 12
  • La Volkswagen Golf R (Photo fournie par Volkswagen)

    Plein écran

    La Volkswagen Golf R

    Photo fournie par Volkswagen

  • 2 / 12
  • La Volkswagen Golf R (Photo fournie par Volkswagen)

    Plein écran

    La Volkswagen Golf R

    Photo fournie par Volkswagen

  • 3 / 12
  • La Volkswagen Golf R (Photo fournie par Volkswagen)

    Plein écran

    La Volkswagen Golf R

    Photo fournie par Volkswagen

  • 4 / 12
  • La Volkswagen Golf GTI (Photo fournie par Volkswagen)

    Plein écran

    La Volkswagen Golf GTI

    Photo fournie par Volkswagen

  • 5 / 12
  • La Volkswagen Golf GTI (Photo fournie par Volkswagen)

    Plein écran

    La Volkswagen Golf GTI

    Photo fournie par Volkswagen

  • 6 / 12
  • La Volkswagen Golf GTI (Photo fournie par Volkswagen)

    Plein écran

    La Volkswagen Golf GTI

    Photo fournie par Volkswagen

  • 7 / 12
  • Le moteur de la Volkswagen Golf GTI (Photo fournie par Volkswagen)

    Plein écran

    Le moteur de la Volkswagen Golf GTI

    Photo fournie par Volkswagen

  • 8 / 12
  • L'habitacle de la Volkswagen Golf GTI (Photo fournie par Volkswagen)

    Plein écran

    L'habitacle de la Volkswagen Golf GTI

    Photo fournie par Volkswagen

  • 9 / 12
  • L'habitacle de la Volkswagen Golf R (Photo fournie par Volkswagen)

    Plein écran

    L'habitacle de la Volkswagen Golf R

    Photo fournie par Volkswagen

  • 10 / 12
  • Les cadrans centraux du tableau de bord de la Volkswagen Golf R (Photo fournie par Volkswagen)

    Plein écran

    Les cadrans centraux du tableau de bord de la Volkswagen Golf R

    Photo fournie par Volkswagen

  • 11 / 12
  • Le moteur de la Volkswagen Golf R (Photo fournie par Volkswagen)

    Plein écran

    Le moteur de la Volkswagen Golf R

    Photo fournie par Volkswagen

  • 12 / 12

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Éric LeFrançois

collaboration spéciale

La Presse

(Llucmajor, Espagne) Fantasme de bien des constructeurs, la Golf représente une véritable machine à sous pour son constructeur. Depuis sa mise en service en 1974, la compacte allemande s'est écoulée à plus de 33 millions d'unités. Naturellement, les GTI et R, déclinaisons sportives, ne pèsent pas bien lourd dans ce succès, mais VW se doit de les offrir ne serait-ce que pour avoir été à l'origine de ce segment de compactes hypertrophiées.

L'année dernière, une Golf descendait dans les rues toutes les 40 secondes. Pour négocier la dernière ligne droite avant sa mise au rancart, l'actuelle génération s'offre une dernière - et discrète - mise à jour que plusieurs auront peine à remarquer. Là n'est pas l'important. L'objectif de VW ici était de rafraîchir certains éléments et de saupoudrer quelques technologies, comme le Volkswagen Digital Cockpit, immense pavé numérique et tactile, pour masquer les rides de ce modèle présenté il y a plus de cinq ans déjà.

Pour quelques dixièmes de plus

Prolongement hypermusclé de la Golf, la R s'est jusqu'ici taillé une jolie réputation auprès d'une petite clientèle de connaisseurs qui préfèrent rouler discrètement sans être constamment montrés du doigt. Tout comme ses concurrentes directes, la R est une auto à piloter plutôt qu'à conduire, mais elle se garde tout de même une petite gêne. Pas question d'adopter tout le folklore (ailes boursouflées, prises d'air béantes, aileron racoleur) qui accompagne parfois ce genre de bolides. La R ne s'encombre pas d'appendices inutiles ou pompeux dont les gains ne se manifestent que sur des circuits fermés. Et c'est très bien ainsi.

Assez lestée pour coller à la route et suffisamment maniable pour se positionner sans mal dans les courbes, la R fait bloc grâce à sa transmission intégrale, son châssis rigide et ses pneumatiques à taille large. Au début, on la croit légèrement instable, mais on s'habitue vite à la direction très précise de cette voiture virile, mais correcte, aux réactions vigoureuses et toujours franches. L'élément le plus remarquable de cette voiture est qu'elle offre une bonne dose de vitalité sans chichis et des sensations brutes sans la raideur de la majorité de ses concurrentes. Ces dernières n'enthousiasment pas plus les passagers qui se glisseront à bord, moyennement tentés par ces véhicules à la conduite parfois jubilatoire, mais que l'on n'apprécie pas pour la douceur de leurs suspensions. La R est plus civilisée et, en dépit de pneumatiques larges et performants, elle lisse plutôt bien les irrégularités de la chaussée. Sur route humide ou, mieux encore, enneigée, ce ne sont pas le comportement sportif (les Focus RS et WRX STi font mieux dans ce domaine) et les prestations mécaniques de la R qui se mettent en évidence, mais plutôt sa rassurante stabilité.

Par ailleurs, comme la voiture n'est pas trop lourde, les chronos s'affolent. La R atteint les 100 km/h en un peu plus de cinq secondes, une performance tout à fait comparable - à quelques dixièmes près - à celle réalisée par la concurrence.

Hélas, pour profiter de cette puissance, VW invite à remplir le réservoir d'essence super. Ce moteur de 292 chevaux, un peu pointu, compense son manque de couple à bas régime par une belle vivacité dans les tours, et il faut la solliciter en jouant avec les rapports de la boîte manuelle, bien étagée, mais dont la commande est trop accrocheuse, le toucher, trop élastique et l'embrayage, difficile à moduler. L'amateur qui recherche la performance à tout crin préférera la boîte automatique à double embrayage à sept rapports, une nouveauté cette année. Celle-ci promet non seulement une meilleure fiabilité que la boîte précédente (elle comptait six rapports), mais aussi de claquer chacune des vitesses comme un fouet. En clair, elle est supérieure à tous points de vue (accélération, reprises, consommation d'essence et agrément au quotidien) à la manuelle.

En tenue GTI, la Golf ne rue pas autant dans les brancards que la R, mais elle ne perd rien de son cachet. Le moteur (220 chevaux) reste incisif et dispose en permanence d'une belle réserve de puissance, quel que soit le régime. Moins puissante certes, mais plus légère d'une centaine de kilogrammes, la GTI ne démérite pas. Et, tout comme la R, la GTI a surtout le mérite de ne pas avoir cédé à la tentation de se prendre trop au sérieux, comme c'est parfois le cas de la concurrence. La GTI, qui ne dispose pas de la surpuissance de la R, pas plus qu'elle ne peut compter sur un rouage intégral, coûte tout de même quelque 10 000 $ de moins. Son comportement routier peut vraiment s'apprécier, en toute légalité, sur des voies publiques.

Même sur quelques centaines de mètres, on savoure les sensations de cette mécanique bien ronde et volontaire. La disponibilité de ce moteur épaulé par une boîte de vitesses automatique agréable (le commentaire formulé à l'égard de la R s'applique aussi à la boîte manuelle de la GTI) et le châssis finement réglé permettent de parfaitement «sentir» la trajectoire et les réactions de cette voiture sans qu'il soit nécessaire de forcer l'allure. En considérant tout cela, la GTI représente sans doute la version à saisir pour son équilibre, son homogénéité et son prix. Les esthètes ne seront forcément pas d'accord, mais la R se complaît quand même dans une sorte de marginalité élitiste.

Les frais liés à ce reportage ont été payés par Volkswagen Canada

_______________________________________________________________

Fiche technique

L'ESSENTIEL

Marque/Modèle: Volkswagen Golf Gti et R

Fourchette de prix: 30 595 $ à 43 465 $

Frais de transport: 1645 $

Garantie de base: 4 ans/80 000 km

Consommation réelle: 8,7 L/100 km (GTI) 9,4 L/100 km (R)

Rivales: Ford Focus ST et RS, Honda Civic Si et Type R, Subaru Impreza WRX et WRX Sti

Pour en savoir plus: www.vw.ca

---

TECHNIQUE (GOLF GTI/GOLF R)

Moteur: L4 DACT 2 litres turbo, L4 DACT 2 litres Turbo

Puissance: 220 ch à 4700 tr/min, 292 ch à 5400 tr/min

Couple: 258 lb-pi à 1500 tr/min, 280 lb-pi à 1800 tr/min

Poids: 1413 kg, 1510 kg

Rapport poids/puissance: 6,4 kg/ch, 5,17 kg/ch

Mode: traction (GTI), transmission intégrale (R)

Transmission de série: manuelle 6 rapports

Transmission optionnelle: automatique DSG 6 rapports (GTI), automatique DSG 7 rapports (R)

Diamètre de braquage: 10,9 m

Freins (av.-arr.): disque/disque

Pneus (av.-arr.): 225/45R17, 235/35R19 R19

Capacité du réservoir/essence recommandée: 50 L/ordinaire (GTI), super (R)

Note: Les données de puissance et de couple sont obtenues avec de l'essence super uniquement

---

ON AIME

Sobriété esthétique

Présentation moderne

Équilibre dynamique

ON AIME MOINS

Embrayage difficile à moduler (manuelle)

Fiabilité perfectible - R

Prix de la R




Comparer des véhicules »

1

Volkswagen - Golf R 2016

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer