article:4587575:article

Multistrada 1200: La licorne de Ducati

La Ducati Multistrada 1200.

Agrandir

La Ducati Multistrada 1200.

Photo fournie par Ducati

Publicité

Publicité

Bertrand Gahel | La Presse

Publié le 27 octobre 2012 | Mise à jour le 27 octobre 2012 à 14h00

Bilbao, Espagne - Nous vivons dans un monde où les concepts relevant de l'utopie ne sont que trop communs. Quelque part entre les voitures qui carburent à l'eau et les hamburgers au fromage santé se trouve la licorne des deux-roues: la mythique moto à tout faire. Jadis une idée régulièrement exploitée par les constructeurs, la moto multiusages a depuis très longtemps été délaissée au profit des machines hyper spécialisées qui ont proliféré au cours des dernières décennies.

L'une des rares exceptions à cette tendance, la Ducati Multistrada - son nom signifie «toutes routes» - lancée en 2003, fut surtout perçue comme une machine loufoque et n'a jamais obtenu beaucoup de succès. Du moins, jusqu'à ce qu'elle soit entièrement repensée en 2010.

Personne n'aurait pu se douter, à ce moment, qu'en présentant la nouvelle génération du modèle, Ducati introduirait non seulement l'une des plus intéressantes motos des dernières années, mais aussi le modèle qui est devenu le plus populaire de sa propre gamme. La version 2013 ne se veut pas une refonte complète de cette formule à succès - on ne change pas ce qui fonctionne -, mais plutôt une évolution visant à consolider les forces de la machine aux multiples personnalités de la célèbre marque italienne.

Le simple fait que la presse spécialisée mondiale ait été convoquée afin d'assister au lancement de la Multistrada révisée est un signe évident de l'importance du modèle pour Ducati. Généralement, seules les sportives de pointe sont revues aussi rapidement. Mais le cas de la Multistrada fait figure d'exception. Elle incarne le mythique filon, découvert un peu par hasard, mais que la marque désire exploiter au maximum. Avant que d'autres ne viennent l'imiter...

Publicité

Nombreuses améliorations

Afin de peaufiner le concept Multistrada, Ducati en a affuté plusieurs aspects, comme la ligne, le confort, l'équipement et la livrée de puissance. La version 2013 du modèle propose ainsi un «visage» familier, mais aux traits encore plus incisifs, une selle revue, un plus grand pare-brise ajustable (à la volée avec une main), un travail raffiné des systèmes électroniques comme l'ABS et l'antipatinage ainsi qu'un fonctionnement plus doux du puissant V-Twin. Au-delà de ces mineures mais nombreuses améliorations se trouve néanmoins une innovation majeure. Il s'agit de l'une des premières suspensions «semi-actives» de l'industrie, une technologie conçue par le spécialiste du domaine Sachs et que Ducati appelle Skyhook Suspension.

Directement liée aux récents progrès en matière d'électronique, la technologie se sert de valves électroniques situées à l'intérieur des tubes de la fourche et de l'amortisseur arrière pour varier de manière continuelle la force de l'amortissement. Le système ne mettrait que quelques millièmes de seconde à modifier l'ajustement des suspensions en fonction d'une panoplie de paramètres comme les conditions de la chaussée, le type de conduite du pilote et le mode (Sport, Touring, Enduro ou Urban) sélectionné. Comme sur une moto munie de suspensions ajustables normales, chacun de ces réglages doit être fait individuellement, souvent avec des outils, il s'agit bel et bien d'une avancée importante. Et qui fonctionne d'ailleurs étonnamment bien.

L'aspect le plus réjouissant de cette évolution du modèle est que la Multistrada demeure la Multistrada. La plupart des améliorations sont non seulement perceptibles, mais aussi judicieuses puisqu'elles agrémentent la conduite sans diluer le caractère unique de cet étrange mais attachant amalgame de caractéristiques qui font de l'italienne une monture aussi particulière.

 

Photo fournie par Ducati

Agrandir

Moto à tout faire

Si la véritable moto à TOUT faire demeure un concept fictif, la Multistrada 1200 représente tout de même l'une des plus intéressantes applications du thème qui soient. Elle n'est pas parfaite pour autant, car elle demeure assez haute, plutôt chère et pas vraiment conçue pour trop s'écarter des routes asphaltées. Mais pour ce qui est du reste, en matière de capacités multiples, on trouve difficilement plus polyvalent. Assez confortable et équipée pour agréablement couvrir de longues distances, assez puissante pour sérieusement divertir un pilote exigeant, assez pratique pour servir de mode de déplacement quotidien, assez caractérielle pour satisfaire les sens du motocycliste connaisseur et maintenant assez évoluée sur le plan technologique pour être l'une des deux-roues les plus avancées de l'industrie, la Multistrada reste l'une des motos les plus particulières du marché actuel. La plus grande réussite de Ducati, à son sujet, aura été de combiner toutes ces caractéristiques sans en faire un incompréhensible méli-mélo de genres, mais plutôt une machine dont le degré de polyvalence est peut-être bien inégalé chez les deux-roues.

Bertrand Gahel est l'auteur du Guide de la moto.

FICHE TECHNIQUE

Marque: Ducati

Modèle: Multistrada 1200

Prix: 18 495$ à 22 995$

Garantie: 2 ans/kilométrage illimité

Moteur: bicylindre en V de 1199 cc refroidi par liquide

Transmission: à 6 rapports, entraînement final par chaine

Poids: 224 kg

Frein avant: 2 disques avec étriers à 4 pistons

Frein arrière: 1 disque avec étrier à 2 pistons

Pneu avant: 120/70-17

Pneu arrière: 190/55-17

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer