• Accueil > 
  • Auto > 
  • Moto > 
  • Le Québec en vedette au Gala du Temple de la renommée de la moto du Canada
article:4591644:article

Le Québec en vedette au Gala du Temple de la renommée de la moto du Canada

Alan Labrosse a été sacré recrue de l'année 1985 de la série F1 de l'AMA, catégorie reine en moto en Amérique du Nord à l'époque.

Agrandir

Alan Labrosse a été sacré recrue de l'année 1985 de la série F1 de l'AMA, catégorie reine en moto en Amérique du Nord à l'époque.

Photo fournie par Communication Lanaudière

Publicité

Publicité

Pierre-Marc Durivage | La Presse

Publié le 8 novembre 2012 | Mise à jour le 22 novembre 2012 à 10h49

Jean-Sébastien Roy a remporté cinq titres canadiens en catégorie MX1. Il a pris sa retraite  au faîte de sa carrière, en 2008, avec une victoire au Supermotocross  de Montréal.

Jean-Sébastien Roy a remporté cinq titres canadiens en catégorie MX1. Il a pris sa retraite au faîte de sa carrière, en 2008, avec une victoire au Supermotocross de Montréal.

Photo François Roy, archives La Presse

Agrandir

Le Québec était à l'honneur, le week-end dernier, à l'occasion du gala du Temple de la renommée de la moto du Canada. Non seulement l'événement avait lieu pour la première fois en sept ans au Québec, mais la majorité des nouveaux membres de la cuvée 2012 sont aussi originaires de la Belle Province.

Sur les neuf personnalités intronisées, sept sont du Québec, dont Pierre Corbeil, fondateur du Supermotorcoss du Montréal, Duc Dufour, créateur du Show Harley et du club Harley de Montréal, de même que les ex-pilotes Mario Duhamel, Alan Labrosse et Jean-Sébastien Roy. Buddy Ford Jr. de même que Paul et Ellen Noiseux complètent le contingent québécois. John Ramsay et John Doherty sont les deux autres intronisés.

Quant aux organisations retenues pour leur contribution à l'avancement de la moto, les deux sont de chez nous: le club de moto du Saguenay et l'Association Motosport de Montréal. En outre, le musée L'Épopée de la moto, de Saint-Jean-Port-Joli, a reçu le prix Bar & Hedy Hodgson, remis par la Canadian International Motorcycle Heritage Museum Foundation.

De toutes les intronisations cette année, celle de Jean-Sébastien Roy allait certainement de soi. Athlète d'exception, Roy a remporté cinq titres canadiens en catégorie MX1. Il a pris sa retraite au faîte de sa carrière, en 2008, avec une victoire au Supermotocross de Montréal. Inside Motocross l'a par ailleurs nommé pilote canadien le plus marquant de la dernière décennie.

Publicité

Déjà membre du Temple de la renommée du sport motorisé canadien, Alan Labrosse entre de plein droit dans celui de la moto, lui qui a connu six années de gloire de 1980 à 1986 avant de troquer le guidon pour le volant. Il a notamment remporté plusieurs courses et championnats au Canada, avant de tenter sa chance aux États-Unis, au sein de l'AMA.

Il a été sacré recrue de l'année 1985 de la série F1 de l'AMA, catégorie reine en moto en Amérique du Nord à l'époque. Après sa carrière, il devient agent de pilotes talentueux comme Miguel Duhamel, Pascal Picotte, Andrew Ranger, Patrick Carpentier et Alex Tagliani. Il sera aussi promoteur d'événements et est actuellement propriétaire de l'Autodrome Saint-Eustache.

 

Mario  Duhamel a été sept  fois  champion  Supersport canadien, dans les années 80 et 90.

Mario Duhamel a été sept fois champion Supersport canadien, dans les années 80 et 90.

Photo fournie par Communication Lanaudière

Agrandir

Après son père et en attendant celle de son frère Miguel, Mario Duhamel a lui aussi fait son entrée au Temple. Il a été sept fois champion Supersport canadien, dans les années 80 et 90. Il a également participé à de nombreuses courses d'endurance de niveau international, avec notamment une deuxième place en 1993 lors des 24 heures du Mans. Il avait auparavant été champion canadien de courses sur glace, en plus d'avoir été sacré au Québec pour ses exploits en motocross.

Historiques associations

L'Association Motosport de Montréal (Sports Motor Cycle Club) est l'aïeule des associations de moto. Fondée en 1929, elle organise dès lors des courses à Montréal et dans les environs. En 1939, ses membres préparent l'escorte du roi George VI et de la princesse Élisabeth au Canada.

Enfin, le Club de la moto du Saguenay, fondé en 1955, est quant à lui le plus ancien club de moto du Québec et n'a jamais cessé de fonctionner. Actif tant dans le domaine compétitif que dans celui des randonnées, le CMS a notamment mis sur pied la série Laurentide de motocross dans six villes du Québec, un championnat national de motocross et une épreuve de trial intérieur à Montréal. Le Club a aussi été l'un des premiers à militer pour le port du casque de sécurité, en plus d'encourager ses membres à suivre des cours de perfectionnement.

Depuis le premier banquet d'intronisation à Toronto en 2006, près de 100 motocyclistes et organisations ont été intronisés au Temple de la renommée de la moto du Canada.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Escape 2012: Rideau

Ford - Escape 2012: Rideau

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (2)
  • Vrai Miguel est un vrai de vrai.
    Il est revenue en moto électrique avec succès dernièrement.
  • Très bon article. Un peu d'histoire, ca fait du bien. Depuis que Miguel a quitté le Superbike, on ne parle plus de l'AMA dans les médias. Dommage.

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer