• Accueil > 
  • Auto > 
  • Moto > 
  • Le Guide de la moto: fidèle au pouls de l'industrie

Le Guide de la moto: fidèle au pouls de l'industrie

  • Depuis quelques années, <em>Le Guide de la moto</em> donne aux lecteurs un aperçu des endroits visités par l'auteur Bertrand Gahel à l'occasion de ses essais routiers. Les décors sont à couper le souffle, comme en font foi les photos retenues dans la section Atlas. (Image fournie par les Guides motocyclistes)

    Plein écran

    Depuis quelques années, Le Guide de la moto donne aux lecteurs un aperçu des endroits visités par l'auteur Bertrand Gahel à l'occasion de ses essais routiers. Les décors sont à couper le souffle, comme en font foi les photos retenues dans la section Atlas.

    Image fournie par les Guides motocyclistes

  • 1 / 6
  • <em>Le Guide de la moto 2015</em> comprend 500 modèles et près de 800 photos. (Image fournie par les Guides motocyclistes)

    Plein écran

    Le Guide de la moto 2015 comprend 500 modèles et près de 800 photos.

    Image fournie par les Guides motocyclistes

  • 2 / 6
  • Une section photo est consacrée aux prototypes et motos modifiées les plus audacieuses, comme l'Akrapovic Full Moon ainsi que les Yamaha 03GEN-f et Ah A May. (Image fournie par les Guides motocyclistes)

    Plein écran

    Une section photo est consacrée aux prototypes et motos modifiées les plus audacieuses, comme l'Akrapovic Full Moon ainsi que les Yamaha 03GEN-f et Ah A May.

    Image fournie par les Guides motocyclistes

  • 3 / 6
  • Comme chaque année, la section sur les motos hors route a été confiée au vétéran Claude Léonard: «C'est un monument. Jamais personne au Québec ne s'est impliqué autant que lui en moto hors route, a affirmé Bertrand Gahel. En 20 ans, c'est la seule personne à qui j'ai confié aveuglément une section du guide.» (Image fournie par les Guides motocyclistes)

    Plein écran

    Comme chaque année, la section sur les motos hors route a été confiée au vétéran Claude Léonard: «C'est un monument. Jamais personne au Québec ne s'est impliqué autant que lui en moto hors route, a affirmé Bertrand Gahel. En 20 ans, c'est la seule personne à qui j'ai confié aveuglément une section du guide.»

    Image fournie par les Guides motocyclistes

  • 4 / 6
  • La dernière moto essayée par Bertrand Gahel avant de mettre sous presse a été l'hypersportive Kawasaki H2, à la toute fin du mois d'avril. (Image fournie par les Guides motocyclistes)

    Plein écran

    La dernière moto essayée par Bertrand Gahel avant de mettre sous presse a été l'hypersportive Kawasaki H2, à la toute fin du mois d'avril.

    Image fournie par les Guides motocyclistes

  • 5 / 6
  • Bertrand Gahel avait parlé dans <em>La Presse</em> de son expérience au GS Challenge, dans les Rocheuses canadiennes. il revient en détail sur son aventure en conclusion du <em>Guide de la moto 2015</em>. (Image fournie par les Guides motocyclistes)

    Plein écran

    Bertrand Gahel avait parlé dans La Presse de son expérience au GS Challenge, dans les Rocheuses canadiennes. il revient en détail sur son aventure en conclusion du Guide de la moto 2015.

    Image fournie par les Guides motocyclistes

  • 6 / 6

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Certains amateurs commençaient à maugréer sur les réseaux sociaux, mais tout vient à point à qui sait attendre! Le Guide de la moto 2015, la 21e édition, est enfin arrivé en magasin la semaine dernière.

«On s'est vraiment démenés, nous a expliqué l'auteur et collaborateur de La Presse Bertrand Gahel. Le livre a été publié trois semaines après notre dernier essai, celui de la Kawasaki H2. Une seule personne au Canada l'a essayée, et c'est moi. Nous étions sept journalistes, avec une seule moto fonctionnelle. C'est tout ce que Kawasaki a été en mesure de nous fournir.»

En fait, la moitié des essais des nombreuses nouveautés de 2015 a été réalisée après le début du mois de mars, ce qui explique la date de publication tardive. «Les constructeurs sont eux-mêmes débordés, a affirmé Bertrand. Ce qu'ils nous ont présenté dans les salons était des coquilles non fonctionnelles. Ils travaillaient encore au développement des motos.» Dans le meilleur des mondes, les constructeurs voudraient dévoiler leurs nouveautés à l'automne, dans l'espoir de faire la une des publications spécialisées au printemps, la saison de prédilection des acheteurs de motos. «Mais il y a eu trop de nouveautés cette année, ce qui a créé un effet d'entonnoir, a poursuivi l'auteur. Bon nombre de présentations ont été repoussées parce que l'agenda des journalistes était tout simplement trop chargé.»

Bertrand Gahel explique ce tir groupé par le fait que l'industrie a cherché à se réinventer après la crise économique de 2008, qui a été cruelle pour le monde de la moto. «Tout le monde a réagi de la même façon, nous a-t-il expliqué. Tout part du K.-O. de 2008 et du chaos qui a suivi. Les motos ne se vendaient plus, celles qui étaient populaires ne l'étaient plus. Les baby-boomers ne dictent plus la marche à suivre à l'industrie. Les constructeurs ont mis trois ans à comprendre, et trois autres années à créer les nouveautés. Les solutions arrivent donc pas mal en même temps.» Résultat, on voit apparaître une flopée de motos originales qui adoptent une plus petite cylindrée et qui se vendent bien souvent nettement sous les 10 000 $.

Certains amateurs commençaient à... (Image fournie par les Guides motocyclistes) - image 2.0

Agrandir

Image fournie par les Guides motocyclistes

Par respect pour les lecteurs

C'est ainsi qu'avec une année si riche en nouveautés, Bertrand Gahel a choisi d'attendre avant de donner le feu vert à la sortie de son guide, comme il l'avait fait en 2013. «On suit l'industrie. Si elle est plus lente, on est à sa merci, a-t-il reconnu. Je pourrais prendre une décision commerciale et fixer une date de sortie au calendrier. Mais les gens qui lisent le guide connaissent trop bien la moto pour qu'on puisse publier quelque chose d'incomplet. Ils vont se faire avoir une fois, mais on ne les reverra plus.»

Publicité

Bertrand Gahel se dit parfaitement conscient du fait que plus de 10 000 lecteurs déboursent près de 40 $, bon an mal an, pour acheter son livre, ce qui représente en soi une anomalie sur la planète moto. «Les Québécois sont des amateurs de bébelles à moteur, a soutenu l'expert. Le tiers des motos neuves au Canada se vend au Québec, qui est l'un des endroits en Amérique du Nord où il y a le plus de motos par personne. De plus, nous avons la culture du guide, ce qui permet à un livre comme le mien de survivre, ce qui serait impensable ailleurs dans le monde.»

________________________

Le Guide de la moto 2015, 460 pages, 39,95 $

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer