• Accueil > 
  • Auto > 
  • Moto > 
  • Kawasaki Vulcan S: petite custom, grandes possibilités

Kawasaki Vulcan S: petite custom, grandes possibilités

La Kawasaki Vulcan S 2015... (PHOTO FOURNIE PAR KEVIN WING ET KAWASAKI)

Agrandir

La Kawasaki Vulcan S 2015

PHOTO FOURNIE PAR KEVIN WING ET KAWASAKI

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Bertrand Gahel 

Collaboration spéciale

La Presse

(Santa Barbara, Californie) L'un des exemples les plus évidents de la transformation qu'est en train de vivre le monde de la moto, c'est le nombre très faible de modèles customs lancés en 2015. La nouvelle Kawasaki Vulcan S, une petite machine de 650 cc, est l'une des rares nouveautés dans ce créneau. Elle se distingue sur plusieurs plans, dont son dessin inhabituel, son système d'ergonomie ajustable innovateur et l'origine sportive de son châssis et de son moteur, ceux-ci étant empruntés à la Ninja 650.

L'un des exemples les plus évidents de la... (PHOTO FOURNIE PAR KEVIN WING ET KAWASAKI) - image 1.0

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR KEVIN WING ET KAWASAKI

L'un des exemples les plus évidents de la... (PHOTO FOURNIE PAR KEVIN WING ET KAWASAKI) - image 1.1

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR KEVIN WING ET KAWASAKI

Un contexte étonnant

Personne ne pouvait se douter que le créneau custom, qui affichait les ventes les plus fortes du marché par une immense marge, allait piquer du nez aussi vite. Mais ce fut l'une des conséquences étonnantes de la crise financière de 2008. Le marché actuel offre énormément de choix aux intéressés, puisque les nombreux modèles customs lancés avant la crise font toujours partie des gammes des constructeurs, mais en matière de nouveautés, on a décidément peu à se mettre sous la dent. Ce qui rend la Vulcan S intéressante n'est pas tant le fait qu'il s'agit d'un des rares nouveaux modèles de ce type, mais plutôt qu'il ne s'agit décidément pas d'une custom traditionnelle.

Une recette risquée

Pour concevoir la Vulcan S, Kawasaki a mis de côté les ingrédients customs classiques - V-Twin, grosse cylindrée, ligne de forte inspiration américaine - et a plutôt misé sur un style original et sur une meilleure fonctionnalité. Il y est arrivé de manière décidément inhabituelle, puisque c'est de la routière sportive Ninja 650 qu'est dérivée la nouvelle Vulcan S. Grâce à un style moins prévisible que la norme du créneau, à des performances très impressionnantes pour la cylindrée, à un nouveau système d'ergonomie ajustable et à une facture tout juste sous les 8000 $, la plus petite des Vulcan a de quoi intéresser à la fois novices et vieux routiers, ce qui est très rare.

Le système Ergo-Fit

Contrairement aux nombreux ajustements de position offerts par les sièges de voiture, l'ergonomie des motos est pratiquement fixe, ce dont énormément de motocyclistes se plaignent depuis toujours. La simplicité du système Ergo-Fit de Kawasaki pousse à se demander pourquoi une ergonomie ajustable n'est pas plus répandue chez les deux-roues. En gros, les acheteurs peuvent opter - sans frais - pour l'une des trois selles et l'un des deux guidons proposés. Quant aux repose-pieds, ils peuvent être fixés en trois positions. Le résultat est frappant et permet à la position de conduite d'être aussi bien adaptée à une femme de 5 pieds qu'à un gaillard de 6 pi 2 po.

Publicité

Les avantages de l'origine sportive

Construire une custom à partir d'éléments mécaniques sportifs est un angle très inhabituel, mais dans ce cas, ça fonctionne. Le seul désavantage, c'est que la silhouette n'est pas marquée par la forme classique d'un V-Twin, mais les avantages sont si nombreux qu'on oublie vite cet aspect. L'une des premières caractéristiques de la Vulcan S que l'on remarque une fois à ses commandes est la pureté de son comportement et sa très grande facilité de maniement. On la soulève aisément de sa béquille, on la lance en virage sans effort, et elle se montre joliment précise et compétente en courbe, même à un rythme assez fort.

Des performances surprenantes

D'habitude, chez les customs, 650 cc  riment avec des performances de niveau novice. Pas dans ce cas-ci. Provenant de la Ninja 650, mais adapté à cette utilisation par un élargissement de la livrée de couple (au prix de quelques chevaux), le bicylindre parallèle issu de la Ninja 650 se montre étonnamment souple à bas régime et permet des accélérations plus rapides que celles d'un V-Twin deux fois plus gros. Docile en bas et puissant en haut, le petit Twin arrive à satisfaire à la fois les besoins d'un pilote débutant et ceux d'un motocycliste averti. Il est toujours doux et utilise une transmission à six rapports.

Conçue pour les besoins actuels

La petite Vulcan S répond à plusieurs besoins actuels des motocyclistes qui réclament de plus en plus des motos intéressantes accompagnées de factures abordables. Les constructeurs leur ont offert plusieurs options dans les créneaux sportif et standard, mais pas encore chez les customs. La nouvelle Kawasaki est le premier produit à le faire. Son côté mécanique d'inspiration sportive n'est pas orthodoxe et sa petite cylindrée ne satisfera pas les amateurs de très gros couple. Mais pour ceux et celles qui se satisferaient d'un peu moins, grands et petits, expérimentés ou pas, la Vulcan S fera très bien le travail, à bon prix.

______________________________________________

Frais de transport et d'hébergement payés par Kawasaki.

______________________________________________

Bertrand Gahel est l'auteur du Guide de la moto.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer