• Accueil > 
  • Auto > 
  • Moto > 
  • Ducati Multistada 1200: la machine à tout (mieux) faire

Ducati Multistada 1200: la machine à tout (mieux) faire

La Ducati Multistrada 2015... (Photo fournie par Milgaro)

Agrandir

La Ducati Multistrada 2015

Photo fournie par Milgaro

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Bertrand Gahel 

Collaboration spéciale

La Presse

Depuis le milieu des années 2000, Ducati propose une monture prétendument capable de tout faire. Elle s'appelle Multistrada et pour 2015, elle bénéficie d'une importante évolution qui fait considérablement croître la quantité d'aides et de fonctions électroniques embarquées, qui inaugure une nouvelle génération du V-Twin Testastretta de 1,2 litre et qui la présente sous une silhouette repensée, bien que toujours familière. Le but de tous ces changements : tout faire, encore mieux.

Le tableau de bord de la Ducati Multistrada... (Photo fournie par Milgaro) - image 1.0

Agrandir

Le tableau de bord de la Ducati Multistrada 2015

Photo fournie par Milgaro

L’un des phares de la Ducati Multistrada 2015... (Photo fournie par Milgaro) - image 1.1

Agrandir

L’un des phares de la Ducati Multistrada 2015

Photo fournie par Milgaro

Une idée jadis farfelue

Rares sont les situations où l'on peut vraiment affirmer qu'un produit est en avance sur son temps, mais c'est bel et bien le cas de la Multistrada. Au moment où elle a été lancée, elle a généré la confusion en combinant une silhouette haute sur patte associée aux motos de type aventure et une partie cycle sportive. Une douzaine d'années plus tard, cette même combinaison est devenue une classe, celle des routières crossover, un contexte qui légitime hors de tout doute l'idée originale de Ducati. La version 2015 de la Multistrada demeure d'ailleurs remarquablement fidèle à la première en matière de conception. Mécaniquement, néanmoins, on a affaire à de l'ultramoderne.

Bonne à tout faire

L'histoire de la moto est parsemée de montures prétendant être « bonnes à tout faire », mais très peu ont vraiment livré cette marchandise. La Multistrada actuelle s'avère très crédible à ce chapitre. Contrairement à d'autres modèles similaires, la Ducati est conçue à la base pour remplir cette mission. Cela dit, même si elle n'est pas dérivée d'une machine sportive, sa conception rappelle beaucoup celle des modèles sportifs de la marque italienne : un solide cadre en treillis d'acier accueille un puissant V-Twin de 160 ch, tandis que le tout est suspendu et freiné par des pièces de très haut calibre. Les aides électroniques sont également très présentes.

Derrière l'annonce

Publicité

Ducati annonce carrément que la Multistrada est quatre motos en une : une monture urbaine, une sportive, une voyageuse et une aventurière. De ces prétentions, seule celle faisant référence à l'utilisation hors route est à prendre à la légère, et ce, même si une sortie occasionnelle sur un chemin de terre ou de gravier reste tout à fait possible. La Multi est conçue pour rouler sur la route et c'est là qu'elle excelle. Dans l'environnement du bitume, il est absolument vrai qu'elle constitue une moto de tous les jours accomplie, une monture apte aux longues distances et une machine capable de rouler étonnamment fort sur une route sinueuse, voire en piste.

La sauce secrète

S'il est un ingrédient qui distingue cette nouvelle génération de la Multistrada non seulement des versions précédentes, mais aussi de ses rivales, c'est son raffinement. Car tout ce que le modèle actuel fait, les versions de 2010 et de 2013 le faisaient aussi. La grande différence de la MS1200 2015, c'est la quantité d'efforts déployés pour éliminer chaque petit irritant, chaque petit conflit entre les diverses « personnalités » du modèle. Chaque interaction entre pilote et machine, et ce, jusqu'à la plus banale, est maintenant accompagnée d'une impression de transparence et de fluidité. C'est difficile à expliquer et ça frôle l'intangible, mais en selle, ça change tout.

Une pure Ducati

Sur la route, qu'on observe d'ailleurs d'une selle excellente, mais assez haute pour gêner la moyenne des pilotes, la Multistrada est un charme. L'esprit Ducati est omniprésent sous la forme des sons, des sensations et des performances d'un magnifique V-Twin qui, en 2015, adopte un système de calage variable des soupapes et gagne une dizaine de chevaux. Il s'agit d'une mécanique à la fois extrêmement plaisante pour l'ouïe et le toucher, et suffisamment performante pour exciter un pilote expérimenté avide d'accélérations fortes. En matière de comportement, tout s'effectue non seulement de façon légère, précise et solide, mais aussi amusante et avec une rigueur digne des réputées sportives de la marque.

Meneuse de classe 

Si la mission est littéralement de « tout faire », pour le moment, aucun modèle rivalisant avec la Multistrada ne la surpasse. Cela vaut pour la version de base, mais la S, considérablement plus équipée, est manifestement la plus désirable. Beaucoup la trouveront haute - elle l'est - et plusieurs la trouveront chère - elle l'est aussi, surtout en version S -, mais il est presque inconcevable de ne pas tomber sous le charme de l'italienne une fois à ses commandes.

- Frais de transport et d'hébergement aux Îles Canaries payés par Ducati

Fiche technique

  • Prix: 18 995 $ (S: 20 795 $)
  • Garantie: 2 ans/kilométrage illimité
  • Moteur: V-Twin de 1198 cc refroidi par liquide
  • Transmission: à 6 rapports, entraînement final par chaîne
  • Poids (tous pleins faits): 232 kg (S: 235 kg)
  • Frein avant: 2 disques avec étrier à 4 pistons et ABS
  • Frein arrière: 1 disque avec étrier à 2 pistons et ABS
  • Pneu avant: 120/70-17
  • Pneu arrière: 190/55-17

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer