Le grand virage de Harley-Davidson

  • Renouveau de la gamme Harley-Davidson en 2018 (Photo : Harley-Davidson)

    Plein écran

    Renouveau de la gamme Harley-Davidson en 2018

    Photo : Harley-Davidson

  • 1 / 10
  • <strong>La Low Rider - </strong>Visuellement, la Low Rider demeure une Harley-Davidson au style classique. Cependant, elle fait partie des plus grands changements apportés à la gamme américaine en 2018. En effet, la plateforme Dyna sur laquelle elle était bâtie jusque-là disparaît complètement pour 2018. La Low Rider et plusieurs autres anciens modèles Dyna sont donc dorénavant bâtis sur la plateforme Softail complètement repensée pour 2018. (Photo : Harley-Davidson)

    Plein écran

    La Low Rider - Visuellement, la Low Rider demeure une Harley-Davidson au style classique. Cependant, elle fait partie des plus grands changements apportés à la gamme américaine en 2018. En effet, la plateforme Dyna sur laquelle elle était bâtie jusque-là disparaît complètement pour 2018. La Low Rider et plusieurs autres anciens modèles Dyna sont donc dorénavant bâtis sur la plateforme Softail complètement repensée pour 2018.

    Photo : Harley-Davidson

  • 2 / 10
  • <strong>La Fat Bob -</strong> Sans le moindre doute, la Fat Bob 2018 est le modèle qui illustre le mieux l'écart créatif entre les Harley-Davidson classiques et celles que l'avenir réserve. Il s'agit aussi du type de modèle dont le succès sera suivi de très près tant par le constructeur que par ses actionnaires, puisqu'il a le potentiel d'amener une clientèle nouvelle vers la marque américaine. ()

    Plein écran

    La Fat Bob - Sans le moindre doute, la Fat Bob 2018 est le modèle qui illustre le mieux l'écart créatif entre les Harley-Davidson classiques et celles que l'avenir réserve. Il s'agit aussi du type de modèle dont le succès sera suivi de très près tant par le constructeur que par ses actionnaires, puisqu'il a le potentiel d'amener une clientèle nouvelle vers la marque américaine.

  • 3 / 10
  • <strong>La Fat Boy -</strong> Véritable mascotte de la gamme de <em>customs</em> de Harley-Davidson, la Fat Boy est une des motos les plus célèbres (entre autres, elle a été pilotée par le Terminator dans <em>Terminator 2</em>) et l'une des plus imitées par les constructeurs rivaux. En 2018, c'est une des Harley qui changent le plus. Elle n'est pas méconnaissable, mais le respect religieux de la version originale n'est plus là, remplacé par un style décidément... ()

    Plein écran

    La Fat Boy - Véritable mascotte de la gamme de customs de Harley-Davidson, la Fat Boy est une des motos les plus célèbres (entre autres, elle a été pilotée par le Terminator dans Terminator 2) et l'une des plus imitées par les constructeurs rivaux. En 2018, c'est une des Harley qui changent le plus. Elle n'est pas méconnaissable, mais le respect religieux de la version originale n'est plus là, remplacé par un style décidément...

  • 4 / 10
  • <strong>La Deluxe -</strong> Elle est le parfait exemple de la Harley-Davidson qu'on connaît depuis toujours et que tous identifient au premier regard. Même si sa base mécanique est entièrement repensée en 2018 --tout nouveau cadre et une version à double balancier du moteur Milwaukee-Eight--, visuellement, la Deluxe 2018 est presque identique à la version 2017. Il s'agit du genre de produit qui devient dorénavant ce que Harley-Davidson appelle ses modèles classiques. ()

    Plein écran

    La Deluxe - Elle est le parfait exemple de la Harley-Davidson qu'on connaît depuis toujours et que tous identifient au premier regard. Même si sa base mécanique est entièrement repensée en 2018 --tout nouveau cadre et une version à double balancier du moteur Milwaukee-Eight--, visuellement, la Deluxe 2018 est presque identique à la version 2017. Il s'agit du genre de produit qui devient dorénavant ce que Harley-Davidson appelle ses modèles classiques.

  • 5 / 10
  • Les photos ne font pas justice la nouvelle Fat Boy. En personne, elle choque. On la regarde, ébahi, on en fait le tour en remarquant détail après détail. De la nacelle avant aux proportions complètement exagérées jusqu'aux roues qui semblent empruntées à un rouleau compresseur (le pneu arrière est un 240 mm, l'avant, un 160 mm!) en passant par les ailes surdimensionnées, elle semble tout droit sortie d'un film de... (Photo : Harley-Davidson)

    Plein écran

    Les photos ne font pas justice la nouvelle Fat Boy. En personne, elle choque. On la regarde, ébahi, on en fait le tour en remarquant détail après détail. De la nacelle avant aux proportions complètement exagérées jusqu'aux roues qui semblent empruntées à un rouleau compresseur (le pneu arrière est un 240 mm, l'avant, un 160 mm!) en passant par les ailes surdimensionnées, elle semble tout droit sortie d'un film de...

    Photo : Harley-Davidson

  • 6 / 10
  • Notre essayeur Bertrand Gahel sur la Deluxe. (Photo : Brian Nelson)

    Plein écran

    Notre essayeur Bertrand Gahel sur la Deluxe.

    Photo : Brian Nelson

  • 7 / 10
  • Le phare de la Fat Boy 2018. (Photo : Harley-Davidson)

    Plein écran

    Le phare de la Fat Boy 2018.

    Photo : Harley-Davidson

  • 8 / 10
  • Notre essayeur Bertrand Gahel sur la nouvelle Fat Bob. (Photo : Brian Nelson)

    Plein écran

    Notre essayeur Bertrand Gahel sur la nouvelle Fat Bob.

    Photo : Brian Nelson

  • 9 / 10
  • Le phare de la Deluxe. (La Presse)

    Plein écran

    Le phare de la Deluxe.

    La Presse

  • 10 / 10

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

(MILWAUKEE, Wisconsin) Pourtant l'une des marques les plus reconnues sur Terre - aux côtés d'Apple et de Ferrari, par exemple -, Harley-Davidson est aujourd'hui à la croisée des chemins : ce qu'offre le célèbre constructeur de motos américain est de moins en moins demandé, et l'avenir est de mauvais augure si un changement de cap n'est pas effectué.

Notre essayeur Bertrand Gahel sur la nouvelle Fat... - image 1.0

Agrandir

Notre essayeur Bertrand Gahel sur la nouvelle Fat Bob, de Harley-Davidson. Photo: Brian Nelson

Mais que faire ? La marque de Milwaukee est la reine incontestée d'un et d'un seul type de motos --les customs, ou cruisers, chez les anglophones--, et ce, en très grande partie en raison du style rétro intemporel des modèles. 

Or, depuis au moins une vingtaine d'années, ce style a sans gêne été copié par les constructeurs rivaux souhaitant, eux aussi, vendre des customs.

C'est comme si, de Hyundai à Toyota en passant par Buick, toute l'industrie automobile se mettait à offrir des imitations de l'intemporelle Porsche 911.

Inévitablement, au fil des ans, l'attrait de l'allemande s'effriterait, les ventes ralentiraient, et les actionnaires deviendraient craintifs.

10 NOUVEAUTÉS PAR AN

Afin de rassurer ces derniers, Harley-Davidson a récemment annoncé un audacieux plan de redressement, promettant 10 nouveautés par an à partir de 2018 pour la prochaine décennie.

La nouvelle Fat Boy. Photo: Harley-Davidson... - image 3.0

Agrandir

La nouvelle Fat Boy. Photo: Harley-Davidson

En exclusivité, au centre de design du constructeur à Milwaukee, les premières de ces nouveautés viennent d'être dévoilées à une dizaine de médias dans le monde, dont La Presse.

Une part de la stratégie d'avenir de Harley-Davidson a également été expliquée. Paul James, directeur du portfolio des produits : « Nous avons fait beaucoup de recherche et avons parlé à beaucoup de gens, amateurs et non amateurs de Harley. Nous avons parcouru le monde pour le faire et nous avons réalisé plusieurs choses importantes. »

« La première, c'est que nos produits actuels ne sont plus nécessairement nos produits de premier plan. Ça fait tellement longtemps qu'on les offre et ils ont tellement été imités que leur rôle a changé. »

- Paul James

« Ils demeurent extrêmement importants et continueront d'être offerts et améliorés, mais ils deviennent aujourd'hui notre base, la fondation de notre marque. Ils deviennent nos produits classiques », poursuit-il.

« L'une des réalisations les plus importantes et excitantes que ces recherches nous ont amenées, c'est que tant que cette fondation est respectée, nous avons le feu vert pour imaginer et créer "autre chose". Les nouvelles Fat Boy et Fat Bob 2018 sont de parfaits exemples de ce que ça peut donner. Je suis particulièrement persuadé que la Fat Bob attirera l'attention d'une clientèle qui n'aurait probablement pas envisagé une Harley-Davidson avant. »

• Frais de transport et d'hébergement payés par Harley-Davidson

• Bertrand Gahel est l'auteur du Guide de la moto




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer