article:4615525:article

Comment se débrouille votre auto électrique par grand froid?

Publicité

Publicité

Denis Arcand | La Presse

Publié le 27 janvier 2013 | Mise à jour le 27 janvier 2013 à 15h58

La récente vague de froid a congelé le Québec et les Québécois, et elle a aussi congelé les voitures électriques et hybrides. Toutes les batteries perdent de la capacité par temps très froid, mais le facteur qui réduit le plus l'autonomie électrique est, de loin, le chauffage de l'habitacle.

Selon Jonathan Beaudry, un propriétaire de Chevrolet Volt avec qui La Presse a discuté, la consommation de son hybride a augmenté du simple au double durant notre semaine sous les -20. «Cet hiver, je brûlais entre 2,5 et 3 L/100 km avant la grande vague de froid. Cette semaine, c'était entre 4 et 4,5 l/100 km.».

Si vous conduisez une Volt, une Nissan Leaf, un Ford Escape ou Fusion hybride, une Toyota Prius ou Accord hybride ou n'importe quelle autre véhicule électrifié, nous voulons savoir ce que vous avez observé durant la semaine de grand froid que nous venons de traverser : dites-nous comment le froid a affecté l'autonomie électrique et (si vous avez une hybride) la consommation d'essence de votre véhicule.

Pour continuer la lecture de cet article et le commenter, allez sur L'Autoblogue.

Publicité

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Escape 2012: Rideau

Ford - Escape 2012: Rideau

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer