article:4460335:article

Durant mon sommeil

Pour la première fois à Francfort, un hall dexposition entier sera consacré à la voiture électrique. Un congrès sur le sujet se tiendra le 21 septembre.

Agrandir

Pour la première fois à Francfort, un hall dexposition entier sera consacré à la voiture électrique. Un congrès sur le sujet se tiendra le 21 septembre.

Photo Michael Probst, associated press

Publicité

Publicité

Éric LeFrançois | La Presse

Publié le 12 septembre 2011 | Mise à jour le 13 septembre 2011 à 11h21

C'est reparti. Demain s'ouvre aux médias le salon automobile de Francfort. Présentée en alternance une année sur deux avec le Mondial de l'Auto de Paris, la manifestation allemande figure parmi les expositions les plus difficiles à couvrir. Sa superficie est énorme et plusieurs présentations se déroulent simultanément. Avec 1007 exposants répartis sur une surface de 235 000 m2, impossible de tout voir. Encore moins de s'attarder. Un véritable marathon. Exténuant, dites-vous? Et comment! Voilà pourquoi je dors déjà. Et durant mon sommeil, je rêve de découvrir une nouveauté dont les secrets n'ont pas encore été éventés. Rêve encore, me dis-je.

Sous les voiles qui recouvrent les vedettes mécaniques de Francfort, aucun galbe ne nous est totalement inconnu. Les Porsche 911, Mazda CX-5, Jaguar CX-16 ont toutes été révélées avant l'heure. Et ce soir, en marge du salon, d'autres constructeurs veilleront à déballer les dernières nouveautés dans le but de se retrouver à la une des médias du lendemain. Ça joue rude, de tous les côtés. Ça se comprend. L'événement promet 89 avant-premières mondiales, dont 45 provenant des marques allemandes. Normal. Dans deux mois, à Tokyo, ce sera au tour de constructeurs japonais, puis des Américains à Detroit (janvier) et ensuite des Chinois à Pékin (avril) de voler la vedette.

Au-delà des nouveautés qui débarqueront tôt ou tard chez les concessionnaires ou des interminables discours, le principal intérêt de ce salon sera d'observer les tendances. Il y a deux ans, l'événement avait claironné le retour de l'automobile électrique sur le devant de la scène. Cette année, on nous promet quoi au juste? Une variation sur le même thème. D'ailleurs, pour la première fois, un hall d'exposition entier sera consacré à son intention auquel sera rattaché un congrès sur le sujet le 21 septembre. Beaucoup de bla-bla-bla en perspective, mais combien de mesures concrètes? Ne rêvez pas trop, je vous prie.

Le salon de Francfort permettra de prendre le pouls de l'industrie alors que l'économie menace - toujours - de faire une crise. Les discours officiels se veulent rassurants et promettent une embellie du marché automobile mondial cette année. Vrai, mais pas pour tout le monde. La taille et la complexité des stands en diront long sur la vitalité financière des constructeurs. Tenez Audi par exemple. La firme aux quatre anneaux prétend avoir dépensé 14,3 millions de dollars dans la construction de son stand - temporaire - de 15 000 m2. D'ici Noël, on remballe tout dans des caisses et seulement certains modules seront récupérés pour d'autres événements. Ford entend également poser ses principales nouveautés dans un décor féerique.

Le 64e salon automobile de Francfort marquera aussi le retour de certains constructeurs dont Honda qui profitera de son passage pour y dévoiler sa nouvelle Civic, laquelle promet d'être plus spectaculaire que celle qui nous a été destinée. Des absents aussi, comme Saab qui souhaitait faire de l'événement un tremplin pour le dévoilement de sa future 9-3 à moteur BMW. Vous connaissez sans doute déjà la suite à l'heure qu'il est. Chut! J'en prendrai connaissance à mon tour, mais seulement à mon réveil.

Avant-goût

Pour vous donner un avant-goût du salon de Francfort, Pierre-Marc Durivage dresse une liste en page 5 des principales nouveautés. Nous profitons de l'occasion pour vous inviter à fréquenter régulièrement notre site internet (www.monvolant.ca) pour toutes les découvrir en compagnie de l'équipe de l'Auto.

Publicité

Question de la semaine

Q: La superficie du salon automobile de Francfort en fait l'un des plus grands du monde, mais il n'est pas pour autant le plus fréquenté. Pouvez-vous dire lequel est le plus couru?

R: La bonne réponse à la question de la semaine posée en page 3 est: Paris. Le Mondial de l'Auto de Paris est le salon automobile le plus fréquenté au monde avec 1,43 million de visiteurs en moyenne. Celui de Francfort en attire pour sa part un peu plus de 800 000.

L'autre rêve

Je rêve de retrouver toutes ces nouveautés à Francfort, mais aussi de prendre la route au volant de ma Ur-quattro personnelle. Elle m'attend à mon retour. La dernière séance de mise au point a eu lieu la semaine dernière et son moteur délivre désormais - attachez votre ceinture - 369 chevaux et 381 livres-pied de couple. On en reparle dans deux semaines.

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer