article:4539036:article

L'électronique, nouvelle bête noire des automobilistes

Selon un sondage mené auprès des consommateurs américains par la firme J.D. Powers, le taux d'insatisfaction à l'égard des accessoires électroniques a bondi de 45% au cours des six dernières années.

Agrandir

Selon un sondage mené auprès des consommateurs américains par la firme J.D. Powers, le taux d'insatisfaction à l'égard des accessoires électroniques a bondi de 45% au cours des six dernières années.

Photo Éric LeFrançois, collaboration spéciale

Publicité

Publicité

Éric LeFrançois | La Presse

Publié le 28 juin 2012 | Mise à jour le 12 juillet 2012 à 08h59

Les constructeurs automobiles affirment que la fiabilité de leurs produits ne cesse de progresser. Le dernier sondage réalisé auprès de consommateurs américains par la firme J.D. Powers leur donne - encore - raison.

Le taux de satisfaction à l'égard des véhicules n'a jamais été aussi élevé. Les composantes mécaniques tombent rarement en panne, les carrosseries supportent mieux l'épreuve du temps et les bruits parasites liés à un assemblage quelconque ont presque tous disparu. Alors, tout le monde est content? Non. L'électronique installée dans nos chères autos pose problème.

Il s'agit de la principale bête noire des automobilistes d'aujourd'hui, nous apprend ce même sondage. Le taux d'insatisfaction à l'égard des accessoires électroniques (allumage sans clé, système de navigation, connectivité sans fil, etc.) a bondi de 45% au cours des six dernières années.

On n'arrête pas le progrès bien sûr, mais combien de clients ont réellement réclamé un système capable de lire les courriels dans la voiture? Combien d'autres ont éprouvé l'impérieux besoin d'installer un dispositif de détection d'empiètement de la ligne blanche sur la chaussée? Et qui d'entre vous avait envie d'une caméra infrarouge pour rouler la nuit ou d'un assistant électronique pour garer votre véhicule ?

Des avancées technologiques fabuleuses, mais d'une utilité contestable. La sophistication des véhicules comble surtout les ingénieurs et les passionnés. Beaucoup moins le client moyen. Surtout quand cette complexité technologique, par ailleurs source de nouvelles pannes, fait encore grimper le prix de détail. Le banc d'essai de l'Infiniti JX publié dans nos pages aujourd'hui en est un exemple probant. Au nom de la sacro-sainte sécurité, ce véhicule est doté de nombreux «aides à la conduite» qui, à terme, risque de déresponsabiliser l'automobiliste.

L'enquête annuelle de J.D. Powers sur la qualité initiale des produits automobiles nous apprend aussi que le taux d'insatisfaction le plus élevé à l'égard de toutes ces nouvelles technologies se retrouve chez les acheteurs âgés de 35 ans ou moins. Ceux-ci les utilisent souvent et ont conséquemment des attentes plus grandes que les autres groupes d'âge. Hélas, ce sondage ne relève pas les difficultés rencontrées par les automobilistes plus âgés pour qui l'électronique embarquée modifie souvent le rapport à l'automobile.

La centralisation des commandes introduite au début des années 2000 par les constructeurs allemands pose encore aujourd'hui de nombreux problèmes à la clientèle, en matière d'ergonomie, car il faut bien loger toutes ces fonctions quelque part.

Publicité

Tenez, par exemple, la mère de tous ces systèmes, le i-Drive de BMW qui permet d'activer par une molette rotative quelque 200 fonctions. On finit par s'y habituer. À la condition bien sûr de lire attentivement le manuel du propriétaire ou de rendre visite à son concessionnaire.

Aimable, celui-ci se charge de coupler votre portable au système mains libres et inscrire dans la mémoire du véhicule vos chaînes de radio préférées. Très bien, maintenant si l'on veut changer de chaîne, où doit-on appuyer ?

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (19)
  • Pour moi il n'y a rien de "chinois" dans ça! Le système est un atout et dans tout ce qui est la aujourd'hui est passé par le stade de la critique et ect. Donc on est libre d'acheter ou pas et critiquer est une manière de reculer les limites!
  • Ence qui me concerne j' ai un Garmin 1490 T supérieure au GPS intégré car plusieurs viennent avec des dvd que l' ont doit téléchargé. Le reste des gagets devrais etre optionel. A avoir un air climatisé a 2 volets. Vraie si tu ne peut conduire manuel ne loue ppas une auto en Europe.
    Oui ils sont des conducteurs supérieure ( opinion personnel )
  • @ Python-1
    Depuis le temps que françois_qc écrit sur ce site, il est facile de comprendre qu'il est un consommateur averti. Après nous avoir raconté moultes fois combien sa Toyota Matrix correspondait à ses besoins, il ne jure que par BMW depuis qu'il roule en X3.
    Il est normal que Sync et MonFordTouch aient reçu plus de plaintes car il y a beaucoup plus de Ford que de BMW sur les routes. Et le système IDrive est bien loin d'être aussi convivial qu'il veut nous en convaincre. Les journalistes de Car and Driver ne formulaient pas d'éloges à propos de cette technologie lors de son lancement.
  • Un bon jour on va pouvoir payer un extra pour ravoir les bons vieux boutons qu'on tourne pour ajuster le volume de la radio.
    Combien d'accidents ont eu lieu parce que le conducteur a du regarder son écran tactile pour ajuster la température ? C'était beaucoup plus simple avant, on étirais le bras et on tournais une manette sans quitter la route des yeux.
  • Quand ma ford me fut livrée, en 2009, le Sync me semblait une bébelle bien inutile.

    3 ans plus tard, ça fontionne toujours à merveille, ça ne plante jamais et c'est rapide. Pourtant, je suis vendu aux produits Apple, je suis un utilisateur de Mac, j'ai un IPhone et un IPad.

    Que les brillants ingénieurs de Consumers Report, en groupe, ou guère mieux l'APA, n'aient pas réussi à faire fonctionner correctement le Sync MyTouch de Ford dans le Edge m'inquiète sur leurs compétences : chez le concessionnaire, dans un Edge en démo, je suis parvenu à faire tout ce que je veux en 30 secondes, et ce sans aucune aide. Et je ne suis pas un fan de gadget électroniques.
  • @ PYTHON-1
    Je n'ai jamais dit que le système iDrive est parfait, je n'ai que répondu à la question a savoir comment changer de poste de radio, c'est tout. Pour le reste, il n'y a rien de parfait !
  • Je suis dans le domaine des TI et j'aime bien lorsque les technologies sont mures et donc fonctionnelles. Je trouve qu'en automobile, ils lancent les technologies trop rapidement pour vendre au maximum. Je trouve qu'ils exagèrent sur l'aspect pratique ou les priorités. Selon moi, les technologies devraient sortir lorsqu'ils sont mures et simplifier au maximum au niveau de l'automobile.
    Voici en pratique des choses que j'ai vue:
    1. Sur une lumière rouge, un écran tactile qui plante lorsque le conducteur veut changer de chaîne, la lumière tombe verte. Lorsqu'il s'en aperçoit, il embraie mal et la voiture "calle". Le lumière reviens rouge. lol, personne n'avait klaxonné et je regardais le panneau :S
    2. Un Bluetooth qui coupe, le conducteur croit avoir perdu l'appel. Soudainement, le Bluetooth reviens 10 sec après et ce conducteur fait un sursaut lorsque l'interlocuteur recommence à lui parler. Il a empiéter sur la ligne jaune. Le conducteur de la voiture sur la voix de gauche a fait une man?uvre brusque.
    3. Un Veloster avec la sonde arrière mal programmée. Le conducteur a endommagée la voiture arrière.
    4. Une air climatisée intégrée à un système tactile avec la météo, le nombre de degré, le contrôle pour arrière et avant séparé etc. Je demande au conducteur de diminuer ou arrête l'air climatisé si possible. Il a fait une collisions avec la voiture en fasse qui ralentissait car il n'était pas à l'aise avec la console et la surdose d'informations.
    Peut-être je suis malchanceux avec ces conducteurs et aussi, ils écoutent peu leur passager on dirait lol. Avec cela, je ne suis pas contre l'intégration des technologies dans les automobiles. Cependant, je crois qu'il faudrait faire des pressions afin que les constructeurs pensent à la pertinence, la qualité, l'accessibilité, la simplicité ainsi que les priorités. Apparemment, le marketing et la vitesse de sortie du véhicule passe de loin avant ces critères.
  • @casper999 : Vous dites ceci: "Les écoles de conduites préfèrent enseigner les arrêts aux coins et le stationnement parallèle alors qu'ils devraient montrer aux jeunes comment «embarquer» sur une autoroute, comment accélérer pour s'intégrer à la circulation et comment se comporter sur la route en général."
    En faite, ils enseignent dans les écoles de conduite comment «embarquer» sur une autoroute, comment accélérer pour s'intégrer à la circulation et comment se comporter sur la route en général. Nous sommes bien des gens de plusieurs écoles de conduite qui peuvent le confirmer. Le problème est que pendant bien des années, les gens n'étaient pas obligé de prendre des cours de conduite donc beaucoup ne l'apprenaient pas.
    Ensuite, je doute que beaucoup n'appliquent plus les notions vues dans les cours après réussite d'examen ou possiblement après quelques années de conduite par paresse.
  • Je souhaiterais que ces gadjets électroniques soient en option sur les automobiles, on pourrait choisir ce que l'on veux et le prix serait peut-être plus abordable
  • Mon problème avec l'électronique est que lorsque ça fait défaut, on tombe à la merci du concessionnaire qui s'en donne à coeur joie. Souvent à changer toute la bastringue parce qu'il n'est pas capable de trouver la source du problème. Lorsque l'auto n'est plus sous garantie, ça lève le coeur.
    Les aides à la conduite sont là pour rester et on va en voir de plus en plus. Parce que les gens savent de moins en moins se servir d'un outil. Combien de gens ai-je vu s'émerveiller aux annonces des Ford qui se stationnent toutes seules!
  • @francois_qc
    À vous lire, on dirait que le système iDrive est parfait. Je vous invite à googler "iDrive problems" et voir les résultats. Crash, écran gelé, commandes erratiques... tout y est. Tout comme le Sync/MFT, le iDrive a passé par de nombreuses mises à jour. Aujourd'hui, les deux systèmes sont beaucoup plus stables. Quant à leur simplicité, ça dépend beaucoup de la capacité de l'utilisateur à les comprendre. Personnellement, que Consumer Report trouve que le Sync est compliqué, ça ne m'impressionne pas. En 2010, ils déconseillaient aux gens d?acheter un iPhone 4. Deux ans plus tard, c?est le « smartphone » le plus vendu.
    http://www.01net.com/editorial/519184/la-bible-des-consommateurs-americains-deconseille-liphone-4/
  • Ne faudrait il pas seulement que la partie électronique soit divisée d'une part dans la partie qui assure la conduite automatisée (sans conducteur humain) et de l'autre la partie interface avec les occupants donc surtout pour les distraire et donc une interface avec leur tablette ou cellulaire personnel?
  • On utilise des gadgets pour compenser l'incompétence des conducteurs. Les écoles de conduites préfèrent enseigner les arrêts aux coins et le stationnement parallèle alors qu'ils devraient montrer aux jeunes comment «embarquer» sur une autoroute, comment accélérer pour s'intégrer à la circulation et comment se comporter sur la route en général.
    Essentiellement, les conducteurs sont plus souvent qu'autrement «dans la lune» à cause de tous ces gadgets et leurs cellulaires. Lorsqu'un feu de circulation vient vert, leur temps de réaction fait en sorte qu'au lieu de passer 10 ou 12 véhicules sur le segment vert, il en passe que 5 ou 6 ce qui augmente l'irritation des autres conducteurs.
    15 % des bouchons de circulation sont la cause directe de conducteurs insouciants, incompétents ou tout simplement inatentif à ce qui se passe autour d'eux. La venue de ces nouveaux gadgets ne fait qu'amplifier ce phénomène.
  • Les aides à la conduite les plus précieuses ne sont pas électroniques: Deux yeux qui surveillent ce qui s'en vient et deux oreilles qui portent attention aux messages sonores du véhicule... Enfin, une tête sur les épaules qui analyse, fait la synthèse des infos et reste concentrée sur la tâche de conduire! Et 50 ans plus tard 0 accident
  • @gl000001
    Je suis tout à fait d'accord. Je souhaiterais que les cours de conduite et les examens pratiques pour être autorisés à conduire au Québec soient beaucoup plus sévères. Durant l'hiver, nos routes sont très dangereuses. Je serais rassuré si les cours pratiques étaient beaucoup plus avancés (dérapages, changements de voie d'urgence, etc.) comme ils le sont en Finlande. D'ailleurs, c'est en Finlande que l'on retrouve la plus importante concentration de champions de sports automobile au monde (F1, WRC, etc.).
  • « Très bien, maintenant si l'on veut changer de chaîne, où doit-on appuyer ? » - Éric LeFrançois
    Avec le système iDrive de BMW ? Rien de plus simple; Vous pesez sur le bouton « radio » devant la molette et là vous voyez tous les postes disponibles, il ne reste qu?a sélectionner le poste que vous voulez ! Vous pouvez même les programmer sur les 8 boutons près de la fente où l?on insère les CD/DVD et faire comme dans le temps.
    Ne pas perdre de vu que les systèmes qui a reçu le plus de plainte est le «Sync» et «My Ford Touch» de Ford, conçu par Microsoft !
    Pour ce qui est de tous ces aides à la conduite, ça fait juste encourager et compenser l?incompétence au volant !
  • Vraiment, M.Lefrancoisa, vous semblez avoir une dent contre les BMW. A lire vos reportages, semble que c'est la pire invention, que se soit aujourd'hui le systeme I-drive, de ce que je lis ailleur, est rendu tres 'user-friendly' rien a avoir du systeme Idrive de la serie7 d'il y a une decennie. Il faut revoir les produits avant de juger sur de tres vieilles expériences.
  • Ce qui me dérange le plus à propos de ces systèmes électroniques, ce n'est pas qu'ils sont difficiles à utiliser, mais qu'ils ajoutent un poids inutile aux véhicules et contribuent à diluer l'expérience de conduite. Quand j'en ai l'option, la première chose que je fais que je m'assois derrière le volant c'est fermer tout ce qui se ferme. Quand j'ai envie de me faire conduire, je prends le bus.
  • Les "aides à la conduite" font qu'il y a plus d'incompétents sur la route. En Europe, les gens qui ne savent pas "shifter manuel" ne conduisent pas. Le résultat est que, globalement, ils conduisent mieux qu'ici.

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer