article:4602389:article

Le retour des «igloomobiles»

Balayer les surfaces vitrées, c'est bien, mais cela ne suffit pas.  Allons, un petit effort! Découvrez aussi les phares, les feux, le toit  et le coffre.

Agrandir

Balayer les surfaces vitrées, c'est bien, mais cela ne suffit pas. Allons, un petit effort! Découvrez aussi les phares, les feux, le toit et le coffre.

Photo Le Quotidien

Publicité

Publicité

Éric Lefrançois | La Presse

Publié le 10 décembre 2012 | Mise à jour le 24 décembre 2012 à 10h49

Neige ou pas, samedi prochain, vous roulerez tous (enfin presque) sur vos pneus d'hiver. Il faudra revoir certaines habitudes de conduite et corriger des lacunes aussi avant de prendre la route.

Comment voulez-vous bien conduire si vous n'y voyez rien? N'êtes-vous pas de ceux qui, trop pressés ou inconscients, prennent la route sans se soucier de retirer l'encombrante robe blanche dont se pare votre véhicule après une chute de neige? «À quoi bon?», entend-on parfois. D'un coup de balai, on dégage partiellement le pare-brise. «Les kilomètres et le vent se chargeront du reste!» De la glace? Plutôt que de la gratter, certains préfèrent vider le réservoir de lave-glace de son précieux contenu, histoire de la faire fondre... temporairement. Ainsi naissent et se multiplient les «igloomobiles». Ô paresse, quand tu nous tiens!

Balayer les surfaces vitrées, c'est bien, mais cela ne suffit pas. Allons, un petit effort! Découvrez aussi les phares, les feux, le toit et le coffre. Et n'oubliez pas la plaque d'immatriculation, sans quoi les représentants des forces de l'ordre pourraient vous coller une amende de quelques centaines de dollars.

L'opération déneigement (ou déglaçage, c'est selon) devrait se dérouler pendant que le moteur tourne. D'une part, si un problème mécanique devait survenir au moment de mettre le contact, vous seriez en mesure de le découvrir plus rapidement et de prendre les mesures qui s'imposent. D'autre part, les principaux composants du véhicule auront le temps de se «dégourdir» un peu, de sorte qu'ils offriront leur plein rendement lorsque vous prendrez le volant. Pour accélérer le processus, laissez le système de chauffage souffler à pleins poumons en mode «recycler»; cette fonction ne devrait toutefois être utilisée que pour une période inférieure à 10 minutes, sans quoi l'air ainsi circulé risque d'être vicié par le gaz carbonique ou, à tout le moins, d'embuer les glaces.

Par ailleurs, des études ont clairement démontré qu'un habitacle trop froid nuit à la concentration. Pire encore, si l'on souffre d'un rhume, de problèmes de la vessie ou de maux de dos, les symptômes s'aggraveront en s'assoyant sur un siège gelé. Vive les baquets chauffants! Cela dit, il faut cependant se garder d'opter pour l'autre extrême et de surchauffer l'habitacle, afin de ne pas s'exposer à la somnolence. La modération a, ici aussi, meilleur goût.

Adapter sa position de conduite

La conduite hivernale ne nécessite bien entendu aucune posture particulière. Malencontreusement, plusieurs automobilistes profitent de cette saison pour la modifier. Les vêtements chauds, tout indiqués qu'ils soient pour affronter le froid extérieur, deviennent carrément étouffants à l'intérieur de l'habitacle. De plus, leur encombrement compromet parfois la liberté des mouvements derrière le volant.

Publicité

C'est pourquoi il vaut mieux, une fois atteinte la température voulue, retirer ce gros manteau et ces grosses bottes, à condition bien sûr d'avoir prévu des chaussures plus confortables et mieux adaptées au pédalier de votre véhicule. Au moment de vous dévêtir, de grâce, arrêtez-vous! Sécurité oblige.

L'heure n'est pas à vous tirailler avec votre manteau et encore moins à déboucler votre ceinture de sécurité pendant que le véhicule est en mouvement. Parions que cela, vous le saviez déjà, mais les autres....

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (17)
  • c'est avec regret que je le dit et vais le re-dire encore, C'est a nos bons mais(es) policiers et policieres de faire leurs boulots et de donné des contraventions a ces chauffards(es) qui souffre d'une lacheté aussi bien physique qu'intélectuel et n'oubliez surtout pas que vos enfants apprennent de vos actions.
    mais l'hiver il fait froid et nos agents de police préfere le doux comford de leurs voitures patrouille, bien au chaud.
  • @superlulu la prochaine fois, suis ton instinct ;-) (blague)
    Vive les garages. Même si pas chauffé. Jamais de neige, surtout de glace, ni de vitre gelé de l'intérerieur. Même un abris temporaire fait très bien la job, même si c'est pas très élégant.
  • Il est tombé à peine 5 cm hier à Montréal et c'est déjà commencé.
    J'ai rencontré un imbécile hier qui non seulement n'avait déneigé mais n'avait pas d'essuie glace.
    Il avait déblayé un carré de 6 pouce sur 6 côté chauffeur de la lunette AVANT. Pas plus, pas moins.
    Il m'est passé un envie terrible de lui rendre sa Tercel 2002 inutilisable pour le reste de l'hiver, tellement cet idiot ne mérite pas de conduire....
  • J'ai un voisin (Plateau) qui ne déneige jamais sa voiture sauf le pare brise avant. Il doit être riche car plutôt que dégager sa voiture lors du ramassage de la neige après une grosse tempête, il préfère la faire remorquer ... Plus paresseux que ça...
  • J'ai toujours pris le temps de bien déneiger mes véhicules, y compris les phares et feux arrière, la base de la sécurité est de bien voir et d'être vu.
    Pour ce qui est de laisser tourner son véhicule au ralenti (démareur à distance), je suis 100% d'accord avec simon_c. Le CAA l'a toujours dit et je l'ai constater par moi-même aussi, la meilleur façon de partir avec un véhicule chaud, c'est le bon vieux chauffe moteur (brancher son char). Comme ça le moteur est déjà chaud en partant et c'est beaucoup moins dure pour la mécanique et batterie.
    En 2000 je m'étais acheté un véhicule usagé qui avait le démarreur à distance, j'ai essayé ça quelques fois et je trouvais que ça sert à rien ! Car un véhicule qui tourne au ralenti prend énormément de temps à réchauffer, quel gaspillage d'essence, et après la gens se plaignent que l'essence coûte chère !
    Anyway ... Pour ma part mon véhicule est dans un stationnement intérieur (non chauffé) maintenant.
  • Une plaie, ces igloomobiles! Ici, chez nous, lorsque la température s'annonce exécrable pendant la nuit, mon conjoint entre l'auto dans le garage. D'une part, le déneigement du lendemain matin n'est plus un problème, d'autre part, ça libère l'entrée pour faciliter la tâche aux déneigeurs.
    Et moi, je prends le train pour aller travailler! Et comme on habite à 3-4 minutes de marche de la gare, je n'ai qu'à me préoccuper des igloomobiles qui roulent sur la rue
  • @Martinmarty : un moteur tournant au ralentit met beaucoup de temps à atteindre la température nécessaire à une catalyse complète, ce qui fait que les émissions polluantes sont très hautes. C'est pourquoi c'est si polluant.
  • Clavier anglais d'un ordi public donc pas d'accent.
    C'est aussi le retour des "steamy windows" mais pas pour les memes raisons que dans la chanson de Tina Turner.
    Trop de conducteurs ne pretent pas attention a la manette ou le bouton de la selection d'air qui est demeure dans le mode recirculation. Ainsi, chaque expiration apporte son nuage de vapeur d'eau qui s'accumulera et ira se condenser sur les vitres froides. Le phenomene sera amplifie par des tapis gorges de neige fondue.
    L'hiver est aussi la periode de l'annee ou nous roulons plus longtemps dans l'obscurite et, a mon avis, 10% des vehicules sont dus pour un alignement des phares. Quand les feux de croisement nous eblouissent, c'est que le faisceau n'eclaire pas la ou il devrait.
    Je preferais la conduite hivernale lorsque mon automobile n'etait pas equipe de la stabilite directionnelle. Le bon vieux temps ou le conducteur etait en relation directe avec les commandes de son vehicule.
  • Attention, Jean2424 est pret a voir tripler le cout de son essence afin de «sensibiliser» les conducteurs «insensibles», c est pas un poussé la sauce ca? Dependament de sa cylindrée, un vehicule qui tourne au ralenti consomme de 1 a 2 litres par HEURE...Cest pas avec ca que vous allez sauver la qualité de l'air. Si vous tenez tant a faire part au monde de votre «grande intelligence», prenez donc le metro, le train ou le covoiturage...Arretons de s'enfarger les pieds dans les fleurs du tapis, ca devient un peu insignifiant ces petits commentaires.
  • Petit messages a tous les granolas( je tiens a specifier que je suis soucieux de l'environnement et responsable dans ma consommation d'essence-choix de vehicule)...Saviez vous qu'un moteur, meme une grosse cylindrée ne consomme qu' UN a DEUX LITRES par HEURE lorsque le moteur tourne au ralenti? D'accord avec le fait qu'il ne fait pas faire expres, mais faut pas virer fou non plus la...
  • J'évite les galeries de toit permanentes et les ailerons sur les véhicules que j'achète. Non seulement augmentent-ils la consommation d'essence mais en plus ils rendent le déneigement du véhicule moins facile.
    Pour avoir de la chaleur rapidement, je m'organise pour le bloc chauffe-moteur se mette à fonctionner 2 h avant le départ. Ainsi le véhicule commence à réchauffer l'habitacle presque immédiatement après le démarrage. L'essence se vend trop cher pour que j'en brûle inutilement. Surtout qu'au ralentit, le matin, c'est terriblement polluant.
  • il faut être conscient que le conducteur est responsable de ce qu\'il transporte même si c\'est de la neige ou de la glaçe.
  • HA! HA! HA! hal9000:
    Un jeep et un camion et vous choisissez de rester à la maison en ce jour de "tempête"...l'hiver va être long! Et en plus, si votre patron voit votre commentaire qui a été mis à 10h57, il doit se dire que ça doit travailler fort à la maison!!!
  • "J'ai laissé tourner les moteurs durant 15-20 minutes". Ah la la, vivement l'essence à 3$ le litre...
  • Je suis entièrement d'accord avec vous M. Lefrançois. Attention cependant, d'ici la fin de la journée, quelques environnementalistes vont nous condamner :) Pour ma part, mon camion et ma Jeep sont munis de démarreurs à distance, alors hier soir j'avais prévu le coup et ainsi réglé le ventilateur à 50%, chaleur au Max. J'ai laissé tourner les moteurs durant 15-20 minutes pour finalement demander à mon boss si je pouvais travailler de la maison. Les routes ici ne sont même pas encore déneigées et il est presque 11:00. Comme j'ai environ 20km a faire sur des chemins de gravier avant de rejoindre l'autoroute, j'ai fait un bon choix, ainsi que ma conjointe. Ahhh, les "plaisirs" de l'hiver.
  • "Les vêtements chauds deviennent carrément étouffants à l'intérieur de l'habitacle"
    C'est comme dans le Métro ou au Centre d'Achat. Ca m'étonne toujours de voir des gens avec le manteau attaché jusqu'au cou et la tuque sur le tête une fois rendu à l'intérieur.
  • Bien déneiger le toit, le capot et la valise. Un bon coup de vent peut faire s'envoler des plaques de glace. Recevoir ça dans le "windshield", c'est un peu dangereux !! J'en ai vu deux ce matin.

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer