article:4608924:article

LES 60 ANS DE LA CORVETTECorvette: La révolution sera pour une autre fois

Comment faire évoluer un modèle devenu intemporel? C'est le problème auquel sont confrontés les concepteurs de la Corvette.

Agrandir

Comment faire évoluer un modèle devenu intemporel? C'est le problème auquel sont confrontés les concepteurs de la Corvette.

Photo archives La Presse Canadienne

Publicité

Publicité

Éric Lefrançois | La Presse

Publié le 7 janvier 2013 | Mise à jour le 21 janvier 2013 à 10h49

Voilà bien longtemps qu'une automobile n'avait été attendue avec autant d'impatience. L'immense capital de sympathie dont jouit cette sportive made in USA, née il y a très exactement 60 ans, ne pouvait qu'exciter la curiosité des amateurs. Pourtant, dimanche soir, lorsque la septième génération - affectueusement appelée la C7 - s'avancera sur scène, certains, comme moi, ne manqueront pas d'être déçus.

Voilà pourquoi j'ai pris mes distances. À tel point que le dévoilement de la future Corvette me rend aujourd'hui complètement insensible. Ni enthousiasme, ni excitation! Le jugement vous paraîtra sans doute sévère, mais j'ai le sentiment que mes attentes seront déçues. Cela s'explique sans doute parce que la C7 ne sera pas celle souhaitée par ses concepteurs. Ceux-ci l'imaginaient plus petite et plus agile avec son moteur en position centrale. Ils y ont travaillé, mais la mise en faillite de GM a tout bousillé.

Faute de temps et de moyens, la plus emblématique des Chevrolet sera - de nouveau - victime de son propre mythe. La silhouette sera plus ramassée, le style aura été épuré - avec quelques clins d'oeil aux générations précédentes en prime -, mais on la reconnaîtra tout de même entre mille. Une aubaine pour ses adeptes. Ceux-là réclament depuis toujours que la «Vette» s'améliore en faisant semblant de demeurer la même. Ils auront été entendus, penseront-ils en la découvrant.

Le problème posé par la Corvette est le même que tente de résoudre Porsche chaque fois qu'il retouche sa 911: comment faire évoluer un modèle devenu intemporel? Toute tentative de révolution semble implacablement vouée à l'échec. Conséquemment, la Corvette 2014 ne reniera rien, même si beaucoup de choses ont changé.

On connaît déjà son moteur - toujours un V8 - et les technologies (injection directe, désactivation des cylindres, synchronisation variable de soupapes, etc.) qui l'entourent. Sa puissance (estimée à 450 chevaux) ne sera guère plus élevée que celle qui animait le moteur de la génération précédente, mais il aura le mérite de consommer beaucoup moins de carburant qu'autrefois. Un moteur plus propre, plus moderne qui fera galoper ses chevaux par l'intermédiaire de boîtes comptant un nombre accru de rapports. On en dénombrera sept pour la manuelle et huit pour l'automatique. Le développement de la Corvette ne s'arrêtera pas là. Des versions plus explosives se trouvent dans les cartons de Chevrolet et celles-ci, grâce à la magie de la suralimentation, développeront aisément plus de 550 chevaux.

On sait également que la C7 reprendra les mêmes principes de construction que ceux élaborés du temps de la C5 (1997). Toutefois, plusieurs transformations auront été apportées dans le but de réduire le poids du véhicule (l'objectif fixé: 1360 kilogrammes). Par exemple, plusieurs composantes (freins, pièces de carbone et de magnésium) que l'on retrouvait autrefois sur les Corvette les plus exclusives (Z06 et ZR-1) seront intégrées de série à la C7.

Si la révolution est pour un autre jour, cette Corvette s'annonce des plus efficaces. Et si toutes ces informations se confirment et que son prix demeure sensiblement le même (60 600$), la concurrence aura du mal à justifier ses tarifs et le supplément exigé pour son image.

Publicité

Tiens, je m'excite à nouveau.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (8)
  • Wow! Vous vous êtes royalement planté sur celle-là.
    La Corvette est sensationnelle (C6 et maintenant, la C7)! Nous n?avons qu?à penser à la C6 ZR1? une voiture plus rapide que la majorité des « supercars » qui se vendent pour plus du double du prix. C?aurait été vraiment surprenant que Chevrolet se plante avec la C7.
    Vraiment toute une réussite... du moins, esthétiquement. Cette voiture (pas la ZR1) sera probablement dans mon garage d'ici 2-3 ans.
  • Finalement M. LeFrançois, déçu ou pas?
    Je la trouve très bien réusis!
  • @Tete de goudron
    Pour seulement 4 dixièmes de seconde concédé à la Ve-vette, je préfère la Model S. Aucune goutte de pétrole ou d'huile à mettre dedans, son moteur électrique fourni un couple de 600 lbs/ft disponible IMMEDIATEMENT. Pour la fiabilité c'est une rigolade, un moteur électrique comporte 1/3 moins de pièces qu'un moteur atmosphérique (un moteur compressé en comporte encore plus et ce sont des pièces encore plus briseuses) et il y a presque pas de friction, seulement deux légers contacts alors que votre Corvette sera souvent chez le mecano comme toute bonne Chevrolet.
  • @Tete de goudron
    Pour seulement 4 dixièmes de seconde concédé à la Ve-vette, je préfère la Model S. Aucune goutte de pétrole ou d'huile à mettre dedans, son moteur électrique fourni un couple de 600 lbs/ft disponible IMMEDIATEMENT. Pour la fiabilité c'est une rigolade, un moteur électrique comporte 1/3 moins de pièces qu'un moteur atmosphérique (un moteur compressé en comporte encore plus et ce sont des pièces encore plus briseuses) et il y a presque pas de friction, seulement deux légers contacts alors que votre Corvette sera souvent chez le mecano comme toute bonne Chevrolet.
  • Tout a fait d'accord, un changement d'huile sur une C6 coute moins cher que sur une petite audi A4!
  • J'ai eu un prof, à l'université, un vieux italien maniaque de Ferrari avec qui je suis resté en contact. Il déteste à s'en confesser la dernière Corvette. Avec un verre de Grappa dans le nez, il avouait la détester parce que. selon lui, les versions perfomantes (ZR 1) "performent comme des Ferrari en coutant moins cher pis en elles ne brisent pas pour un oui ou un non". Quand une voiture titille la jalousie des tifosis, ça doit vouloir dire quelque chose de bien.
  • Toujours le meilleur rapport prix/performance/utilisation/coût d'entretien sur cette planète... point à la ligne. Allez faire entretenir votre allemande ou votre italienne chez son concessionnaire et vous verrez... plusieurs l'ont expérimenté pour moi croyez-moi!!!
    J'oubliais: 100 KM/h sur nos routes parsemées de photo-radars et de voitures de police. Routes aussi parsemées de trous, bosses ornières etc... Attention à votre porte-feuilles, à votre capital points et aussi à votre dos!!!
  • En souhaitant que les dessins coulé sur internet ne soit pas la réalité. Surtout pour l'arrière.

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer