article:4652648:article

Un souci de moins

Présentée en grande pompe mercredi dernier à Hambourg, la Classe S de Mercedes se conduit presque toute seule.

Agrandir

Présentée en grande pompe mercredi dernier à Hambourg, la Classe S de Mercedes se conduit presque toute seule.

Photo Fabian Bimmer, Reuters

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Éric LeFrançois | La Presse

Publié le 21 mai 2013 | Mise à jour le 4 juin 2013 à 08h49

Billet - Elle compte six yeux et six oreilles; renifle les imperfections de la chaussée et dégage des odeurs. Cela doit forcément faire d'elle un monstre. Et pourtant, la Classe S - la septième du nom - dévoilée en avant-première mondiale mercredi dernier, à Hambourg, n'a rien d'une bête imaginaire. Pourtant, moi, elle me fait peur: elle se conduit - presque - toute seule.

Cette Classe S que Mercedes fera descendre dans la rue d'ici la fin de l'année marque sans doute l'une des toutes dernières étapes avant la création d'une automobile offrant une conduite entièrement assistée. Plusieurs constructeurs y travaillent, mais Mercedes est le premier à l'intégrer à un véhicule de série. En d'autres mots, cette Classe S nous annonce - à tous - que notre présence derrière le volant ne sera bientôt plus requise.

Le moustachu président et chef de la direction de Daimler-Benz, Dieter Zetsche, ne partage naturellement pas ce point de vue. Il estime au contraire que le dispositif Stop&Go Pilot mis au point par son groupe se charge de la partie inintéressante de la conduite automobile: les embouteillages. L'idée a du bon, d'autant plus que ce nouvel assistant pourrait contribuer à réduire considérablement les risques d'accidents et d'accrochages à basse vitesse. Une véritable obsession chez la marque à l'étoile qui, pour la Classe S seulement, a déposé 2200 brevets, dont le tiers touche uniquement la sécurité.

Reliée au régulateur de vitesse adaptatif et à l'assistant directionnel, la dernière avancée du constructeur allemand nous relève de nos responsabilités dans les embouteillages et la circulation en accordéon. Attention, plusieurs conditions doivent être réunies, toutefois. Les lignes de la chaussée doivent notamment être visibles et réfléchissantes et la vitesse ne doit pas excéder 30 km/h.

Ce n'est pas parce qu'on peut faire sans que ce ne soit pas mieux avec. D'ailleurs, ce n'est pas un hasard si ce dévoilement s'est déroulé sur l'un des lieux de construction de la firme Airbus et qu'un A380 se trouvait en arrière-plan de cette Mercedes. Le constructeur applique en effet la même démarche que l'avionneur européen.

Si moins d'avions s'écrasent aujourd'hui, on le doit au pilotage automatique. La même logique s'appliquera à la Classe S, pense-t-on chez Mercedes. Et, si les pilotes d'avion sont capables de ne pas être «déresponsabilisés» par leurs «coucous», les automobilistes devraient pouvoir apprendre à en faire de même. Cela reste à voir, évidemment, car les automobilistes sont loin de bénéficier de la même formation que les pilotes.

Parce que le progrès n'a jamais fait marche arrière, voilà où nous en sommes et il faudra apprendre à vivre avec une voiture de plus en plus intelligente. Que les amateurs de conduite se rassurent: le principal neurone de son «cerveau» demeure et demeurera encore longtemps son conducteur. Il pourra pallier de plus en plus ses erreurs en comptant sur la technique. Mais la voiture ne conduira pas à sa place. L'«intelligence» reste donc assise au volant! Pour combien de temps encore? Encore 20 ans, pensent les spécialistes.

Publicité

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Escape 2012: Rideau

Ford - Escape 2012: Rideau

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (12)
  • Ayant possédé quatre Mercedes et les avoir changées au moins après 8 années de vies sur nos routes cahoteuses, pour ces 4 autos, la fiabilité était au rendez-vous sauf pour une ou l'ordinateur fut changé après six années de service. Le concessionnaire l'a passé sous la garantie. Mais c'est plutôt le cout astronomique de l'entretien qui est au rendez-vous.
    Ma Chevrolet actuelle possède une caméra avant qui détecte les changements de voies en se fiant au marquage sur la chaussée. Je dois avouer que ça fonctionne extrêmement bien après un hiver ou le marquage est presque inexistant, principalement en ville.
  • @Karl.Benz
    -
    On n'arrête pas le progrès ... on aissait de le tempérer et de le garder dans la zone d'équilibre de pertinence et d'efficacité autant que possible.
    -
    Pour que ces systèmes de sécurités soient opérationnel 365 jours par années dans les régions tempérées et froides, il conviendrait d'installer des balises de repères fixes sur les deux côtés des chaussées routières et non sur les macadames bitumineux qui sont fonctionnel par peintures qu'une partie du temps de l'année, nids de poules inclus.
    -
    La première cause d'insécurité routière réside dans l'obtention des permis de conduire qui sont depuis des décennies laissés au hasard et petiti bonheur de l'incompétance des gouvernements. Des fois, je me demande si certains ne les obtiennent pas par correspondances ou dans des boîtes de Craker Jack.
    -
    À mon avis, il convient de responsabiliser beaucoup plus les détenteurs de permis de conduire routier que de responsabiliser les cervaux artificiels des véhicules et ce, en déresponsabilisant par le fait même les cerveaux doués d'animations biologiques entre les deux oreilles de ceux qui sont derrières les volants des véhicules routiers.
    -
    La modération à bien meilleur goût, même en matière de technologies ... avancées pour peu que l'on s'intéresse à l'évolution humaine et non à son involution ... à mon avis.
  • Super idée le "Stop & Go"! Et ... Plusieurs soucis de moins!
    Pour en nommer quelques-uns:
    De la monotonie - jusqu'à la rage au volant, en passant par l'économie de carburant, qui part dans la pire fumée étouffante des bouchons ...
    Un robot ne va ni se fatiguer, ni foncer dans le pare-choc de la voiture en avant - distrait par la blonde sexy de la rangée d'à côté ...
    Cependant, Daimler-Benz ont aussi bien raison de restreindre les assistances au faibles vitesses.
    Je suis ingénieur en systèmes asservies et robotique et je ne saurais dire si en 20 ans on verra les premières autos entièrement robotisés.
    Oui, beaucoup de choses peuvent se passer en 20 ans. A ce sujet, on peut conter de vraies histoires assez anecdotiques - surtout en informatique (qui est, cela dit en passant, au coeur du "cerveau" des robots). Comme celle de Bill Gates, qui en 1981 aurait déclaré que "... 640 Ko de mémoire devraient suffire à tout le monde ".
    Tout de même, combien de chaussées (voir, de voies d'autoroute) au Québec sont-elles bordées par des lignes réfléchissantes?
    Et encore - à propos de l'analogie avec les pilotes d'avion? Ces derniers se servent rarement de l'autopilote en zone de turbulences.
    Autant plus difficile à imaginer rouler à 118 km/h en autopilote sur les nids de poule ...
  • Pour ce qui est de la fiabilité, c'est quand même étrange que les gens disent que les voitures haut de gamme ne sont pas fiable, mais selon les statistiques, ce sont quand même les plus durables, celles qui ont le plus de véhicule encore sur la route après 24 ans.
    http://auto.lapresse.ca/dossiers/vehicules-recreatifs/201109/12/01-4443145-les-voitures-de-luxe-les-plus-durables.php
    Pour ma part, c'est un GM qui m'as donné du troubles. Il n'avait que 72 000 km quand je l'ai acheté et en un an j'ai mi plus de 2500$ en réparation, sans compter le nombre de fois que je suis resté en pane avec, je l'ai re vendu après un an, j'en avais assez. Plus jamais de GM pour moi, ils sont sur ma "black list"
    Un type que je connais lui, c'est un Ford qui lui a donné du trouble. Et un autre gars que je connais a eu du trouble avec une Honda, et une fille que je connais c'est une Hyundai qu'elle eu des problèmes, bref dans toutes les marques ont peut tomber sur un citron, toutes les marques sans exceptions. ;-)
  • @papynut Mon expérience avec Mercedes : 14 défectuosités sur 37,000 km, alors fiabilité =0
  • @papynut, cinq Mercedes en 15 ans ça fait 3 ans par auto. Pas étonnant que vous n'ayez pas eu de problèmes. A ce compte-là même une Kia va être fiable et tout sera sous la garantie.
    D'ailleurs ça rejoint le commentaire de Jeanvesti et de quelques autres récents blogues où les vendeurs proposent une prolongation de garantie, contre la peur des bris (cette coûteuse option devient très populaire et payante pour les concessionaires) et ensuite ils vont dire que c'est le temps de changer d'auto lorsque la garantie est terminée. C'est comme ça que le CAA évalue le coût annuel d'une auto dans les $10K et plus.
  • J'aime assez l'idée du ''cruze control assiste'' sur la grand route, un dimanche soir par exemple en revenant des Laurentides. Un cruze control c'est déjà beaucoup et maintenant avec un ''cruze control assiste'' c'est mieux, à mon avis. En plus, on va pouvoir s'offrir de brèves petites siestes sur les longs trajets ou autres back seats adventure.
    -
    Le côté pratique de la déresponsabilisation de ces systèmes embarqués sera complet lorsqu'une contravention ne sera plus tenue valide pour absence de conducteur au volant.
    -
    On aura beau dire ''avec ces allemandes il y en a plus dans leurs ciboulots que dans leurs popotins. Fin de citation
  • La méga-tornade n'a aucun rapport, au niveau statistique, il faudrait des tornades comme hier, plusieurs fois dans une saison et sur plusieurs années pour confirmer le phénomène. Quand à la fameuse Tesla, il devrait sortir en 2016-2017 un modèle à 35000, on verra bien. L'autonomie avancé est à un maximum de 55 milles à l'heure. Il faut couper facilement 30% sur les chiffres avancé par Tesla concernant l'autonomie. Les batteries sont composées de Terres Rares que l'on retrouve en Chine (embargo) et ailleurs et qui sont très polluantes, il faut continuer à chercher. De plus, il ne faut pas penser que l'énergie électrique est propre comme au Québec sur le reste de la planète.
    @papynut
    Quand même surprenant votre fiabilité électronique car c'est un secret de polichinelle que toutes les Allemandes ont eu des problèmes avec l'électronique.
  • Si ils faisaient la moitié moins d'efforts pour nous fabriquer de bonnes électriques, on aurait moins de méga-tornades comme hier.
  • @louislaf : je suis propriétaire de Mercedes depuis plus de 15 ans (j'en suis à ma cinquième) et je ne partage pas votre avis sur la "fiabilité". Au contraire, c'est la fiabilité qui fait la marque. Et ça ne coûte pas plus cher que l'entretien d'une Toyota...
  • Quoi ?! Un souci de moins. Euh, on parle bien de Mercedes, non ? Votre titre aurait sans doute dû être, 'Un souci de plus' ! Car, avec Mercedes, ce ne sont pas les soucis qui vont manquer si vous la garder assez longtemps. De superbes voitures à conduire, mais pour la fiabilité à long terme, on repassera!
    J'aime bien le terme anglais pour décrire certaines de ces voitures de luxes allemandes: 'over-engineered cars'. Plusieurs gadgets et avancées techniques, qui annoncent souvent des pépins techniques et réparations coûteuses au fil des ans !
    Bonne route, mais préparez-vous à ouvrir votre porte-monnaie chez le concessionnaire.
  • L'entretien de tous ces systèmes va coûter combien après la garantie? Au Québec ou les routes sont souvent en mauvais état, j'imagine qu'en plus du «check engine» on va voir un «check assit pilot»

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer