article:4659510:article

Quand l'auto devient camion

Les constructeurs ont trouvé la façon de rentabiliser les petites autos en les transformant en camions. Ainsi, les véhicules sont plus attrayants et plus faciles à vendre. Ford songe à proposer l'EcoSport (photo) en Amérique du Nord d'ici deux ou trois ans. Cet utilitaire des villes fait moins de 4 m de long. Il a amorcé sa carrière dans les pays émergents (l'Inde, la Chine et le Brésil, notamment).

Agrandir

Les constructeurs ont trouvé la façon de rentabiliser les petites autos en les transformant en camions. Ainsi, les véhicules sont plus attrayants et plus faciles à vendre. Ford songe à proposer l'EcoSport (photo) en Amérique du Nord d'ici deux ou trois ans. Cet utilitaire des villes fait moins de 4 m de long. Il a amorcé sa carrière dans les pays émergents (l'Inde, la Chine et le Brésil, notamment).

Photo fournie par Ford

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Éric LeFrançois | La Presse

Publié le 10 juin 2013 | Mise à jour le 24 juin 2013 à 08h49

Depuis longtemps, les constructeurs et les concessionnaires disent qu'il n'y a pas d'argent à faire avec les petites autos. Les toutes nues surtout; vous savez, celles dont les glaces s'ouvrent (encore) à l'aide de manivelles.

Voilà l'explication derrière la frilosité de certaines marques à mettre au point, voire à renouveler leur offre dans les segments des citadines et des sous-compactes. Elles soutiennent difficilement la comparaison avec la catégorie supérieure, les compactes. Ces dernières proposent, parfois à meilleur prix, plus d'espace, une technologie plus avancée et consomment sensiblement la même quantité d'essence. Où est le réel avantage d'opter pour une petite? Plus maniable. Oui, mais encore. Plus mignonne? Elles ne sont pas toutes aussi craquantes qu'une Fiat 500, tout de même.

La problématique demeure entière, mais une solution existe: transformer les petites autos en camions. Cela ne les rendra que plus attrayantes, donc plus faciles à vendre et, ultimement, elles permettront d'encaisser de marges plus juteuses. Voilà la nouvelle poule aux oeufs d'or de l'industrie, la nième déclinaison de cette catégorie fourre-tout que sont les multisegments ou crossovers. Ceux-ci proposent une habitabilité ainsi qu'un volume de chargement sensiblement plus avantageux et des possibilités de modularité accrues. Et, en prime, certains vont jusqu'à offrir un rouage intégral.

La General Motors - pour une fois, pas en retard d'un train - déguise depuis peu la Sonic de la sorte. Les Chevrolet Trax et Buick Encore dérivent en effet étroitement de la sous-compacte de Chevrolet. Il suffisait de la grimper sur de grosses roues, de hausser sa position de conduite pour vous installer au-dessus du trafic, et voilà, le tour était joué.

Publicité

GM n'invente rien. Le succès du Nissan Juke, VUS de poche au style vraiment déjanté, comme celui du Kia Soul, à l'allure plus sage quoique typée, s'expliquent largement par la capacité des constructeurs à renouveler l'apparence des petites voitures.

Dans les prochains mois, cette famille de véhicules verra se multiplier les lancements. Des modèles plus compacts encore. D'ailleurs, certains roulent déjà sur d'autres continents. C'est le cas de l'EcoSport (dérivé de la Fiesta) que Ford songe proposer d'ici deux ou trois ans. Cet utilitaire des villes fait moins de 4 m de long. Il a amorcé sa carrière dans les pays émergents (l'Inde, la Chine et le Brésil notamment) pour ensuite migrer vers l'Europe. L'Amérique du Nord, c'est pour demain? La direction de Ford reste accrochée à sa cassette: «Nous ne discutons pas de nos futurs produits.»

Même vieux disque usé chez Mazda qui, sourire en coin, ne veut rien dire du CX-3, multisegment dérivé de la Mazda2.

D'ordinaire très secret, Honda ne fait pas de mystère sur la commercialisation d'une version «utilitaire» de sa Fit. La marque japonaise a d'ailleurs donné un avant-goût de ses formes lors de son passage au salon automobile de Detroit, en janvier dernier. Pas plus que Chrysler, que l'on soupçonne de travailler sur un Jeep urbain. On a hâte de voir tout cela, car cette catégorie fait l'envie. Et compte tenu du nombre de nouveautés en préparation, elle devrait connaître quelques années fastes. S'il n'y a pas d'argent à faire avec les petites autos, il y en a forcément à faire avec les petits camions.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (43)
  • Désolé, voici le lien en titre :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Foufounes_%C3%A9lectriques
  • Pour être au clair, il y a ici sur les Blogues de La Presse, section Auto, des p'tits rigolos et gros grelos à batteries rechargeables qui dénigrent non seulement les personnes, mais leurs opinions quelles qu'elles soient si elles ne vont pas dans leurs sens et idées fanatisées (rexie et Cie du club à mitaines et autres club électriques).
    -
    Au risque de me répété : ''Le fait est que nombreux voient la vie des autres à travers le hublot de leur nombril et n'ont de cesse de construire et reconstruire l'univers à travers leurs lunettes en verre de fond de bouteille...''
    -
    Ces gens là ne travaillent pas pour des fabricants de totos tout électrique ... Non ! Non !
    Ils sont grands prêtres de la religion Electric Car et, savants théologiens de clochers des chocs électriques à batteries recharges/décharges.
    Leurs foi et dévotion n'ont dégale que les chantres de la télévisions à Pub en téléséries de Soap adeptes de la Réclames.
    -
    Mon avis est que choisir entre un outils à gazoline et un outils à batterie rechargeable c'est valable pour celui qui à du jugement d'à propos. Les tous petits travaux domestiques peuvent être accomplis avec des outils électriques à batteries. Les gros travaux de pro et de bricolleurs expérimentés sans soucis de pénuries d'énergies sur chantiers gros et petits ... se passent d'outils à batteries charges/décharges en attente ... c'est connu et vécu.
    -
    Les chars ou les pickups ce ne sont pas des objets d'adulations incontrôlable à pamoison ... d'un coeur qui bat pour la belle au bois dormant quatre saisons ... Voyons !
    -
    Vous aimez vous enchaîner à une borne à courant charge/décharge et faire le pied de grue et trépiner à pas discontinues dans la hantise de manquer de jus... on comprend ça ! Toutefois, on est pas obligé d'aimer ça ou de justifier une pareil hantise en courant continu.
    ;)
  • @frederico
    Simon_c ? Il travaille pour Ford et Ultramar, et il invente des personnages. Comme tous les lecteurs ne sont pas des habitués, y'en a qui le croit, lui et son histoire de parfait petit écolo du plateau.
  • @simon_c
    Y a-t-il un stationnement couvert et payant à moins de dix minutes de marche de la résidence de cette dame qui peut se faire appeler par l'hôpital alors qu"il y a un beau banc de neige dans la rue?
  • beurk.
  • @simon_c
    -
    Vous avez saprement raison, sauf pour les 4 à 5 jours de dénègements qui sont pas mal généralisés sur l'Île de Montréal. Ce n'est rien à comparer du cartier juif qui interdit le dénègement le samedi et ne veut pas payer temps double le dimanche.
    -
    Le fait est que nombreux voient la vie des autres à travers le hublot de leur nombril et n'ont de cesse de construire et reconstruire l'univers à travers leurs lunettes en verre de fond de bouteille...
  • @Patrice_Gagnon :
    Dans mon quartier, le plateau, le maire fait des économies sur l'enlèvement de la neige. La très vaste majorité des résidents stationnent sur rue, en fait, presque tous mes voisins.
    Worst Case Scenario : 5 tempêtes, à chaque fois 5 jours avant que la neige soit retirée. 25 jours à devoir sortir du ban de neige le matin et à y entrer le soir. 50 pelletage.
    Dans mon cas, j'ai un stationnement privé sur la ruelle et je ne prends pas la voiture pour aller au travail. M'en contre-fiche. Mais tous mes voisins qui prennent leurs voitures matins et soirs se tapent la corvée. Les plus âgés ou ceux qui ont des problèmes de santé apprécient une meilleure garde au sol et la transmission intégrale.
  • @frederico : Ma blonde doit manquer 2 jounees de travail par 3 ans a cause de la neige. ( 60km aller ...) C'est absolument rien comparativement au facture de fuel a l'annee longue pour avoir un gros tas de feraille laid dans la cour.
  • C'est fou le monde que Simon_C connait qui doivent sortir rapidement des bans de neige...
  • @simon_c
    -
    :)
    -
    Throll un quart, throll trois quart et vlan ! dans la camionnette sous ... compacte ...
  • J'ai une voisine, d'un certain âge, qui est souvent bippée pour aller à Sainte-Justine. Présentement, elle loue un Chevrolet Equinox, parce qu'elle stationne sur rue et veut sortir rapidement du ban de neige quand elle doit se déplacer à l'hôpital.
    Elle a pensé au Juke de Nissan, mais elle n'aime pas le look. A cause de son dos, elle ne veut pas d'Impreza et elle veut l'intégrale. Je pense qu'elle pourrait être la candidate pour VUS de poche.
  • Simon_C qui fait la promotion d'un segment de véhicule qui consomme plus d'essence que nécessaire ça aussi c'est rare.
  • @kiroulbien
    -
    Vous avez tout bon. Personnellement ça ne me pose pas encore de problème, avec 60 ans bien sonnés. Je sais parcontre que l' ''Anticipation'' est un don pour qui ça fait défaut à pas mal de gens qui n'en n'ont pas. À 120 kms/hre encore aujourd'hui ça se gère sans difficulté, mais 130kms/hre et même 140 kms/hre entre Montréal et Sainte Adèle ... c'est pas sûr un vendredi aller ou un dimanche soir retour. Même si entre Sainte Adèle et Mont Laurier on pourrait faire même du 150kms/hre facilement. Zoner, ici au Québec, des tronçons d'Autoroutes ... les zones, à mon avis, se chevaucheraient très certainement, connaissant l'âme des Québécois d'aujourd'hui ...
    Jeune, je roulais speed steady 85 miles à l'heure, (pas kilomètres heure), avec des pointes à 140mls/hre sur les tronçons d'autoutes Provinciales et Fédérales sans problèmes, à ma discrétion question achalandages 7 jours par semaine. Mais aujourd'hui, avec le nombre exponentiel grandissant de Ti Clin Machin, personnellement, je trouve que ce serait courrir après la queue du Diable, si vous voulez mon avis.
    -
    Ce qui se passe en Allemagne sur leurs voies rapides, doit nécessairement être en concordance avec leur légendaire Ordre-Méthode-Discipline. Le Canada n'a même pas encore sa majorité en étant encore sous la jupe de la Reine d'Angleterre et, le Québec, malgré ses crisettes d'indépendance du même chignons, n'arrive pas à se faire à l'idée que jouer au grand en choisissant le giron de la Metropol des Français, ça ne suffit pas... et ça n'ira pas bien loin. Changer de Matronne pour changer de Matronne ... ça ne me dit guère ... :-)
  • @Aigle.Blanc
    J'aimerais pouvoir rouler à 130 km/h sur les autoroutes en régions rurales sans avoir à surveiller la police. Je peux le faire en Europe et c'est légal au Texas et dans l'Utah et toléré dans les autres états avec limites à 114 ou 122 km/h (70 et 75 MPH).
    Vous connaissez la règle de sécurité primordiale: Une bon balayage visuel. Quand je roule à 130, en plus du balayage, je regarde là où sera mon automobile dans 20 secondes, soit environ 8/10 de kilomètre. Si la circulation n'est pas fluide, je ralentis.
  • @kiroulbien
    -
    Merci pour les infos ''Nickel'', j'ignorais ça en mode double :)
    -
    Question limite de vitesse sur autoroute, radar presqu'inclus, mon expérience avec le 120 kilomètres/heure est le suivant : rouler 117 kms/hre speed control et vous n'aurez jamais de problème, sauf exception de zélure newbie fraîchement émoulu de l'ÉNPQ de Nicolet et quelques très rare campagnes de financements plus limite tendance du 100 kms/hre max permis.
    Le fait est qu'à 120 kms/hre légal, nombreux iront over en mode cruze control et question dépassement pour une raison ou une autre, les kms/hre friseront les 140 et plus ... tentation vannes et trucks inclus.
    -
    Mon idée est que compte tenu d'un ensemble de population vieillissante 50 ans et plus, il convient de ne pas perdre de vues les plus amochés question concentration et question santé, et penser à hausser la limite à plus de 100 kms/hre c'est jouer avec le gros risque du bout du nerf.
    Il convient d'avoir une vision global, à mon avis. Et puis, on sait bien que les folles vitesses des addictes ... raffolent des décors panoramiques ;-)
    -
    P.S. : À vitesse évolué plus grande ... normes des testes d'impactes Officielles plus exigentes. Pas certains que les Manufacturiers voyent ça d'un bon oeil encourageant ... pour favoriser ce genre d'argument pesant.
  • @francois_qc
    Merci beaucoup pour avoir confirmé que les routes secondaires étaient bien à 60 MPH avant le changement au métrique. Je me rappelle très bien des 20, 30 et 40 converties par le coefficient 1.62 et arrondies. On nous a servis le prétexte du premier choc pétrolier pour abaisser les deux autres limites plus élevées. On a fait pire dans six pays européens. On y avait interdit la circulation automobile le dimanche sauf les véhicules d'urgence et les transports publics. Cela avait duré trois mois. Très impopulaire et surtout, pratiquement aucun changement dans la consommation.
    Les Américains auront pris 21 ans pour se libérer du "Double Nickel". Qu'est-ce-qu'on attend au Québec pour avoir une limite à au moins 120 et même 130 sur les autoroutes. Cela s'est presque réalisé à l'automne 2001 mais la SAAQ s'y est opposée? Qui dirigent? Nos élus ou les super fonctionnaires?
  • @Jeanvesti
    -
    Vous faites de la projection en stepette de jeu de miroir maintenant. Évidemment l'humour ce n'est pas votre fort à bien y regarder de près.
    -
    @francois_qc
    -
    Vous avez très certainement raison concernant les festivales de tickets routiers à évantaile multi-propos de campagnes annuelles de financements des salaires, bénéfices marginaux et avantages sociaux, des corps policiers. C'est d'ailleurs le compromis efficace pour, d'une part, que le gouvernement du QC n'ai pas à faire face à des revendications salariales et baisses de fonds de pensions de la part des corps de polices et, d'autre part, éviter d'augmenter les impôts directs des poches des contribuables pour avoir mauvaise Presse, comme dans les années 1970-80, si je me souviens bien, parce que les syndicats des divers corps policiers de la fonction publique voulaient la paritié avec leurs confrères des autres Provinces du Canada.
    -
    On peut ainsi, bien tranquillement, bâtir l'avenir d'une nation fondé sur Loto Québec, la SAQ et, par le biais de la bande, la SAAQ.
    -
    Les politiciens se disent entre eux, les gens chialent et braillent que la vie est cher, qu'ils n'ont pas d'argents etc. ... Les faits, par contre, jouent en leurs défaveurs à voir combien les gens investissent dans des activités ditent libérales et volontaires. Là, heureusement, se disent-ils, il n'y a aucun risque de remettre ces généreuses sources de contributions à l'entreprise privée ... pour le moment et, encore un bon bout de temps.
  • J'ai vu le ecosport au brésil (qui est plus émergé que émergent selon moi) intéressant pour ceux qui aime les hatchback. Mais de là à appeler ça un camion, non même petit.
  • @Aigle-Blanc
    Encore du délire........ça se soigne, il y a des médicaments pour ça.
    Bonne chance
  • @ kiroulbien
    100 % d'accord avec vous ! Les policiers surveillent les autoroutes alors que la très grande majorité des accidents mortels se produisent sur les routes secondaires !
    .
    À mon âge je me rappelle quand nous somme passé du système anglais (mp/h) au système métrique (km/h) dans les années 70 et à cette époque les vitesses maximum étaient de 60 mph (96,6 km/h) sur les routes secondaires et de 70 mph (112,7 km/h) sur les autoroutes et ils ont baissé les vitesses à 90 km/h (55,9 mph) sur les routes secondaires et 100 km/h (62,1 mph) sur les autoroutes.
    .
    Et la raison qu'ils nous ont donné à cette époque pour baisser les vitesses, était pour forcer la population à consommer moins d'essence, nous étions en pleine crise du pétrole. Et là de nos jours, ils nous disent que c'est pour la sécurité. La vraie raison c'est que c'est payant en ticket de vitesse, si non ils iraient surveiller sur les routes secondaires, là où ils arrivent les accidents mortels !
  • @kiroulbien
    -
    Cette ''inaptitude'' c'est concernant le montant ordinaire du permis de conduire, comme étant inapte à en bénéficer ?
    Ça peut pas être envers le droit de conduire, à mon avis ... . Avoir 10 points d'inaptitudes ça signifie que je suis inapte à conduire de 10 ... .
    On est inapte ou on l'est pas, c'est tout vue, à mon avis.
    ''Démérite'' c'est largement plus logique, pertinent et d'appropos.
    -
    En ce qui concerne les routes secondaires, vous avez certes raisons. On assiste à notre époque à des % extrèmement relativisés décomposés sectoriellement. Prenez le % de chômage Officiel du Canada et du Québec, en exemple. Ceux qui sont enregistré au BS ou qui sont SDF ne sont plus comptabilisés. Pourtant un grand nombres seraient aptes au travail dans le cas où l'emploi cesserait d'être soumis aux "Rationnalisations" stimulées par les impératifs de la Haute Finance envers les Gouvernements, l'Industrie et le Commerce etc.
    Évidemment des chiffres en % trop élevés minerait la crédibilité des Gouvernements, voir même du pays en comparaison et compétition sur la scène Internationale.
    Ici, question % d'accidents routiers, la ''Game'' reste inter-provinciales pour la simple raison qu'en période de récession effective non formelle, le vrai % obligerait le Gouvernement du QC à investir encore plus en prévention dans ce secteur de santé et par effet d'incidence, augmenter les effectifs policiers.
    -
    L'on retrouve à notre époque présente ce raisonnement dans la plus part des créneaux de responsabilités envers tous les citoyens du Canada et des Provinces, n'ont pas pour leurs santé, sécurité et bien-être, mais pour celui d'une minorité d'individu qui trônent en dehors des Lois d'équités et de justice pour tous.
    -
    Ce qui vient d'être dit n'origine pas d'aucun parti politique de gauche, mais de l'évidence du portrait de la réalité du monde réel dont nous observons chaque jour la pointe de l'Iceberg d'inéquité collective à tous les niveaux des échelles sociales. Hélas !
  • @Jeanvesti
    Vous deviez avoir votre permis de conduire quand le gouvernement a introduit les points de démérites en 1974. L'Office de la langue française a corrigé l'anglicisme par le mot inaptitude, ce qui est faux à mon avis. Les quelques personnes que je connais et qui ont failli perdre leur permis roulent souvent sur les autoroutes entre deux villes. La SQ chouchoutent les autoroutes alors qu'on se tue ailleurs. Une limite à seulement 10 km/h de plus que celle des routes secondaires, alors que ces voies rapides ont pratiquement éliminé le face-à-face et complètement radié la collision à 90 degrés, surnommé le "T-Bone" chez les Américains, n'a pas de gros bon sens. Les Texans roulent légalement à 138 km/h sur la nouvelle Interstate 130.
    Les points d'inaptitudes existent depuis 40 ans au Québec mais la SAAQ refuse de faire une étude sérieuse sur le lien de causalité entre le nombre de points et l'implication dans une collision sérieuse. Lorsque Gilles Villeneuve, père, est décédé en 1982, La Presse avait envoyé un journaliste pour nous raconter l'atmosphère qui régnait à Berthierville. Un policier, qui avait requis l'anonymat, avait déclaré que Gilles avait débuté sa carrière de coureur automobile sur la route reliant Louiseville et Berthierville...sans causer d'accident. Celas devrait se retrouver dans les archives de La presse.
  • @Jeanvesti
    -
    Citation :
    "- Tu n?as donc aucune imagination ?
    - Faut pas tout confondre mon p?TiT :
    Il y a l?inspiration et il y a la folie imaginative
    Il y a la Ruse marketing relationel et il y a la Stratégie de mise en marché
    Il y a l ?Audace de la séduction
    et la simple Connerie du génie
    ... Les Nuances sont Infinies."
    :-)
  • @Jeanvestit : ce qui aurait été constructif, c'est un commentaire sur le texte, ou, à la limite, sur mes arguments qui expliquent pourquoi, selon moi, ce marché sera en croissance (remarquez que je n'ai pas glissé un mot sur Ford... qui n'est même pas présent dans ce marché).
    Un troll reste un troll...
  • Il doit être le chou-chou du Senseur ... simple à comprendre Simon.
  • @simon_c
    Probablement que Rexie en fume du pas trop bon...........il finit toujours à être mêlé, son entourage (s'il y en a) doit le lui faire remarquer.
  • @La modération :
    Pourriez-vous retirer le commentaire de l'intervenant "rexie", totalement hors propos, mensonger sans lien avec le sujet ?
    Merci
    Simon Chartrand
  • Toutes les voitures au Québec devrait avoir au minimum des roues de 17''...question de pas rester pris dans les trous...à 9 litres/100km j'aime encore mieux un gros véhicule avec de l'espace qu'un fiesta, fit, mazda ou yaris remonté!
  • @kiroulbien
    -
    L'industrie automobile n'a plus d'âme ... Hélas !
    -
    Aujourd'hui, ce sont les Banques et autres Institutions de la Haute Finance qui, part leurs parts d'investissement dans les sociétés et haut sièges en conseils d'administrations, gèrent les combats de la compétition industrielle sur les parquets de Bourses et les Marchés Financiers. C'est de plus en plus connu ...
    -
    @louislaf
    -
    C'est pas faut ce que vous dite. Toutefois, Ford va bientôt offrir des rabais estivals pouvant atteindre les $5,000 avant taxes. J'ai obtenu une Fusion SEL 2010 en 2010 flambant neuve pour le prix d'une Focus SEL de la même année. L'escompte a permis de payer les ... M.tes taxes. Ça fait toujours ça de gagner sur la compétition à ces niveaux de déboursés ...
  • C'est pas nouveau tout ça... au début des années 80 Volkswagen on décliné une version camionnette de leur populaire Rabbit! la version diesel 1.6 litres avait une consommation de 50MPG! soit 4.7Litres/100
  • @raoul919
    Ça dépend de l'âge que tu as, mes fils aiment ça. Mon plus vieux lorsqu'il a acheté son Ford Edge, ça prenait un écran sinon il achetait autre chose. Est-ce que relaté sa vie sur Facebook est nécessaire? Moi, je tiens à ma vie privé et je n'ai pas besoin d'étalé ma vie à la planète, ceci dit, les jeunes ont besoin de vedettariat et c'est le moyen qu'ils ont trouvé pour satisfaire leur égo. Les modes sont décidés par les jeunes, pas par ceux qui les ont déjà créer.
  • @louislaf
    La Honda Fit est assemblée en Chine par des travailleurs payés environ 320$ par mois. A vous de décider de l'avenir de l'industrie automobile au pays.
    Lien: http://auto.lapresse.ca/opinions/auto-blogue/201112/22/01-4480389-nouvelle-importation-japonaise-la-honda-fit-made-in-china.php
  • Et que dire des prix qui, rapidement, se chevauchent. Nous magasinons présentement dans la gamme des sous-compactes. Autant chez Honda, avec la Fit et la Civic, que du côté de Ford (Fiesta-Focus) et Toyota (Yaris-Corolla), aussitôt que vous équipez un peu, le prix grimpe dans la gamme des compactes!
    Et le scénario se répète entre les compactes et les intermédiaires. D'une façon ou d'une autre, on a l'impression de se faire avoir.
    J'ai hâte d'avoir la voiture. C'est l'idée d'aller de mettre les pieds dans la salle de montre qui me décourage!
  • @ Jeanvesti Pas convaincu, je ne connais pas beaucoup de conducteurs qui veulent avoir plus d'aide à la conduite ou de gadgets inutiles. La majorité des personnes que je connais n'utilisent jamais leur ordinateur de bord ou leur On-Star.
  • @raoul914
    Le département du marqueting sonde le goût des gens et après consensus, on développe un nouveau produit. Faire l'inverse serait de calculer la date de fermeture de la compagnie.
    Bien entendu, il y aura toujours des gens qui voudraient imposer leurs idées et leurs véhicules QUE L'ON DEVRAIT CONDUIRE, CE SONT DES DICTATEURS DANS LE FONDS D'EUX MÊME.
    Vive la liberté de choix.
  • Henry Ford a déjà dit, il y a bien longtemps :
    "petites voitures petits profits, grosses voitures gros profits"
  • Tiens! Simon_c qui dit du bien de Ford... comme c'est rare... ;-)
  • Si les petites autos consomment autant que les plus grosses et coutent plus cher, on a un méchant problème.
    J'ai l'impression que c'est toujours la même histoire, le département de marqueting contrôle la compagnie plutôt que les ingénieurs.
  • On parle ici de l'americinastion des compactes/sous compactes. Plus gros , plus chere, plus jackee, plus mou, plus tout... jai la nosee. De grace, un camion par definition ca a un frame, un essieux rigide et une suspension a lame et cest fait pas travailler. Cest petits laiderons urbains sont tout sauf des camions. Vive l'amerique et son embompoint
  • Il faut redéfinir le mot ''Camion'', comme bien d'autres réalités depuis que l'homme vit ... virtuel et numérique ... style Wonder World ... .
    -
    Si au moins il y avait augmentation du volume de charge ... . Peut-on enlever les sièges arrières rapidement ...
    -
    Élever le centre de gravité d'une sous compacte s'avère-t-il plus avantageux qu'un VTT ...
    -
    Il y a une bonne raison au fait que les conscessionnaires Ford, Chrysler et GM vendent très peu de sous compactes et de véhicules strip standard ... . Petite toto ou moindre valeur, petite commission à la vente dans la poche des vendeurs ...
    -
    Le seul avantage de ces véhicules va pour les personnes de moins de 5'6'' et pour les livreurs de restaurants et pharmacies ...
    -
    Un camion ... franchement ... quel beau concept car !
  • Lorsqu'on vit en ville, surtout à Montréal, ce genre de véhicule sont malheureusement sensés.
    - Aux intersections, on ne voit pas trop bien, à cause des gens qui ne laissent pas le 5 m requis par la loi. Alors la position de conduite surélevée aide.
    - Les pneus «balloune» résistent mieux au nids-de-poule
    - Quand il neige, on aime avoir l'intégral pour sortir du ban de neige (on se stationne majoritairement sur rue, lorsqu'on vit en ville) le matin et pour y rentrer en fin de journée. Les bans de neige sont présent 4 ou 5 jours après une bonne bordée.
    - On aime une consommation raisonnable en ville et on s'énerve moins avec une consommation moins bonne sur route (ce que la forme dicte : pas assez long pour stabiliser le flux d'air sur le toit), alors ces petits VUS aident.
  • La photo de l'Éco-sport est assez éloquente quant au principe du mini SUV. Si on enlève la partie grise au bas du véhicule on se retrouve à nouveau avec une voiture sous-compacte.
    Et comment plus payants! On n'a qu'à regarder la différence de prix entre une Sonic et un Trax. Tout ça pour une fonctionnalité d'une wagon qu'ils ne veulent plus nous vendre. On voit pourquoi. Au prix qu'ils proposent, on retrouve le même manège qu'avec les sous-compactes, comme si le but de ces mini-suv est d'amener le client dans la salle de montre pour qu'il réalise que pour le même prix il peut avoir un SUV de catégorie supérieure. La Mazda 2 fait vendre plus de Mazda 3 qu'elle même. Sitôt qu'on note une faiblesse de la 2 au vendeur on se fait répondre que la 3 n'a pas ce problème pour le même prix.
  • Plus haut, plus convivial. Avant on adulait les voitures performantes et une bonne tenue de route, maintenant, on veut plus de confort car les points de démérite coûtent très cher........

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer