| Commenter Commentaire (1)

Dans les entrailles du musée Petersen

  • Une autre des perles rares du musée Petersen, la Delahaye Type 135 M de 1939. (Photo Jacques Duval, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Une autre des perles rares du musée Petersen, la Delahaye Type 135 M de 1939.

    Photo Jacques Duval, collaboration spéciale

  • 1 / 7
  • Imposante, cette Rolls Royce de 1925 est surnommée la Rolls aux portes rondes. (Photo Jacques Duval, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Imposante, cette Rolls Royce de 1925 est surnommée la Rolls aux portes rondes.

    Photo Jacques Duval, collaboration spéciale

  • 2 / 7
  • On dirait une Ferrari GTB, mais il s’agit plutôt d’une Corvette Italia réalisée par le carrossier Scaglietti, un projet auquel General Motors a refusé de collaborer. (Photo Jacques Duval, colaboration spéciale)

    Plein écran

    On dirait une Ferrari GTB, mais il s’agit plutôt d’une Corvette Italia réalisée par le carrossier Scaglietti, un projet auquel General Motors a refusé de collaborer.

    Photo Jacques Duval, colaboration spéciale

  • 3 / 7
  • Le musée Petersen recrée l'histoire de l'automobile en présentant les voitures dans un décor de leur époque comme cette reconstitution dun concessionnaire du temps. (Photo Jacques Duval, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Le musée Petersen recrée l'histoire de l'automobile en présentant les voitures dans un décor de leur époque comme cette reconstitution dun concessionnaire du temps.

    Photo Jacques Duval, collaboration spéciale

  • 4 / 7
  • Sous la bannière « Star Cars », le musée Petersen réunit plusieurs voitures reliées à l'histoire du cinéma. (Photo Jacques Duval, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Sous la bannière « Star Cars », le musée Petersen réunit plusieurs voitures reliées à l'histoire du cinéma.

    Photo Jacques Duval, collaboration spéciale

  • 5 / 7
  • Cette Lancia Stratos Hf Zéro est une voiture concept visant à mettre en lumière toutes les subtilités de l'aérodynamisme. (Photo Jacques Duval, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Cette Lancia Stratos Hf Zéro est une voiture concept visant à mettre en lumière toutes les subtilités de l'aérodynamisme.

    Photo Jacques Duval, collaboration spéciale

  • 6 / 7
  • Une Bugatti n'attend pas l'autre au musée Petersen de Los Angeles. Celle-ci, caractérisée par ses phares grillagés, est une Type 57 cabriolet datant de 1939. (Photo Jacques Duval, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Une Bugatti n'attend pas l'autre au musée Petersen de Los Angeles. Celle-ci, caractérisée par ses phares grillagés, est une Type 57 cabriolet datant de 1939.

    Photo Jacques Duval, collaboration spéciale

  • 7 / 7

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Jacques Duval
La Presse

Outre la collection Demers dont les plus belles pièces trouveront vraisemblablement un toit bientôt dans la ville de Québec, le plus imposant regroupement de voitures d'époque en Amérique se trouve en plein coeur de Los Angeles. Le musée Petersen, qui loge au 6060 boulevard Wilshire, recèle en effet quelque 350 voitures, camions et motocyclettes ayant marqué l'histoire de l'Amérique sur roues. Sans oublier les fameux «hot rods» ainsi que plusieurs voitures de course.

J'y ai fait une visite privilégiée récemment en ayant accès aux entrailles de cette collection dont une partie importante se trouve dans un sous-sol non ouvert aux visiteurs. On y retrouve de nombreux modèles, soit en cours de réfection, soit attendant leur tour de monter sur les trois étages principaux. On peut y admirer notamment une grande variété de Bugatti et, juste en entrant, une gigantesque Rolls-Royce si impressionnante dans sa robe toute noire qu'on la croirait sortie d'un film de science-fiction. Un peu plus et elle volerait la vedette à la voiture originale de Batman qui fait aussi partie de la collection.

À propos de la Rolls, c'est un modèle très rare datant de 1925 et baptisé Phantom 1 Aeroynamic Coupe également connue par les connaisseurs sous le nom de la «Round Door Rolls» (la Rolls aux portes rondes).

Bugatti, Lancia, Delahaye...

Pas très loin, on peut croiser l'une des nombreuses Bugatti ayant trouvé refuge dans ce musée unique. Il s'agit d'un cabriolet Type 57 Vanvooren de 1939 qui côtoie une Ferrari Maranello et une VW New Beetle. On n'a pas assez d'yeux en fait pour s'imprégner de toute l'histoire contenue dans cette exposition. Que dire de cet ancien prototype d'une grande modernité qu'est la Lancia Stratos HF Zéro, une étude aérodynamique dont les formes sont on ne peut plus éloquentes? On replonge ensuite dans le passé en admirant la superbe Delahaye Type 135 M 1939, une voiture française carrossée par Figoni et Falashi et donc seulement trois exemplaires ont été fabriqués.

Ce qui donne à ce musée son unicité, c'est que les voitures ne sont pas bêtement alignées les unes après les autres, mais qu'elles sont présentées selon une thématique dans un cadre correspondant au rôle qu'elles ont joué dans l'évolution de l'automobile. Certaines sont placées dans une pièce rappelant les concessionnaires automobiles d'autrefois, d'autres sont regroupées afin de souligner l'évolution de l'aérodynamique dans l'automobile tandis qu'une section est consacrée aux voitures reliées à l'histoire du cinéma sous une bannière intitulée «Star Cars». On peut y voir par exemple des modèles uniques ayant été fignolés pour des acteurs célèbres tels Clark Gable ou Jean Harlow.

Le musée reçoit aussi chaque jour des classes de jeunes écoliers auxquels on enseigne l'évolution de l'automobile et des progrès techniques ayant jalonné son histoire. On y souligne cette année le 60e anniversaire de la Corvette.

Publicité

Bientôt à Québec?

Pour revenir à l'annonce du début, la rumeur veut que les voitures de la collection Demers de Thetford Mines aient trouvé un gîte dans la Vieille Capitale. Le projet en question a été piloté par nul autre que Normand Legault, qui a offert aux villes de Montréal, Québec et Drummondville une occasion unique de se doter d'un musée permanent qui serait alimenté par les quelque 500 voitures anciennes acquises par les frères Demers au cours des 20 dernières années.

Depuis toujours, ces voitures d'une valeur inestimable sont entreposées dans la région et, à part quelques rares apparitions lors de diverses expositions, celles-ci n'ont jamais été montrées au public. Espérons que les rumeurs qui circulent présentement dans le milieu des voitures anciennes s'avéreront.

Connaissant le vibrant maire de Québec, M. Labeaume, il ne faudrait pas se surprendre que ce soit lui qui prenne le beau risque de doter sa ville d'un musée automobile qui risque d'être sans rival au Canada.

Partager

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Nouvelles les plus populaires

 

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer