Groupe BMW: les X5 et X6 à saveur M

Les BMW X5 et X6 M... (Photo fournie par BMW)

Agrandir

Les BMW X5 et X6 M

Photo fournie par BMW

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Éric LeFrançois

Collaboration spéciale

La Presse

On s'amuse chez BMW. Après les renouvellements des X5 et X6, le moment est venu de lâcher la bride et d'inviter les sorciers de la filiale Motorsport (M) à mettre leur grain de sel. Le résultat est visible à Montréal avec la présentation, en avant-première canadienne, des X5 M et X6 M.

La BMW M235i cabriolet... (Photo fournie par BMW) - image 1.0

Agrandir

La BMW M235i cabriolet

Photo fournie par BMW

Ces deux colosses hauts sur roues soulèvent leur capot à un tout nouveau moteur V8 suralimenté de 4,4 litres. Celui-ci produit 575 chevaux, un gain de 4% par rapport à la mouture précédente. Dotés d'une boîte semi-automatique à huit rapports, les deux modèles abattent le 0 à 100 km/h en 4,2 secondes. La vitesse maximale est bridée à 250 km/h par l'électronique. Mais la performance la plus remarquable demeure la consommation, qui a été réduite de 20%, selon le cycle de conduite européen.

Pour les concepteurs des versions M de BMW, la haute performance ne se limite pas à la force des accélérations et des reprises. Ici, la haute performance, c'est aussi l'interaction parfaite entre tous les composants du véhicule. Par exemple, le rouage intégral a été optimisé par rapport aux X5 et X6 «normales». Sur ces dernières, le dispositif xDrive comporte un embrayage multidisques réglable qui autorise une répartition entièrement variable du couple moteur (entre 100 et 0%) entre les essieux. Sur la BMW X5 M et la BMW X6 M, le réglage de base de la transmission intégrale xDrive privilégie l'arrière pour accroître leur agilité. En outre, le contrôle de stabilité électronique permet au conducteur de choisir entre trois modes: DSC On, MDM (mode M Dynamic) et DSC Off. Alors que le mode DSC On contrecarre le sous-virage et le survirage grâce à des interventions ciblées sur les freins, le mode MDM admet un patinage supérieur des roues et permet ainsi aux conducteurs sportifs de s'adonner à de légers dérapages. Le mode DSC Off est quant à lui réservé à un usage sur circuit fermé.

M235i: c'est bientôt l'été?

À Montréal, la Série 2 retire le haut pour la première fois. Ce nouveau cabriolet vient compléter la gamme de Série 2 du constructeur bavarois cette année. Cette version décapsulée accueille quatre personnes à bord.

La capote pliante, actionnée par une commande électrique, optimise le confort acoustique, sans pénaliser le volume du coffre. L'ouverture ou la fermeture sont autorisées jusqu'à une vitesse de 50 km/h et durent 20 secondes.

La rigidité torsionnelle particulièrement élevée de la structure de carrosserie et la technique évoluée des liaisons au sol apportent un gain sensible d'agilité, alors que les moteurs de la nouvelle génération offrent une sportivité rehaussée.

Publicité

Dans sa configuration M235i, ce cabriolet s'anime d'un moteur six cylindres en ligne de 3 litres. Suralimentée par turbocompresseur, cette mécanique s'arrime, au choix de l'acheteur, à une boîte manuelle ou semi-automatique. À noter que cette dernière comporte une fonction «démarrage rapide» (Launch Control).

Par rapport à la Série 1 qu'elle remplace, cette Série 2 Cabriolet est plus longue et plus large.

La Mini Cooper 5 portes ... (Photo fournie par Mini) - image 2.0

Agrandir

La Mini Cooper 5 portes 

Photo fournie par Mini

Mini: esprit de famille

Un empattement plus long, trois spacieuses places à l'arrière et un coffre plus volumineux, voilà les principales caractéristiques de la Mini cinq portes.Dans le détail, la longueur augmente de 161 mm par rapport à la Mini trois portes et la hauteur a été accrue de 11 mm. La largeur du véhicule demeure similaire et, pourtant, la cinq-portes offre 61 mm de dégagement supplémentaires au niveau des coudes. Hormis ces dimensions accrues, la Mini cinq portes est en tout point identique à la trois-portes sur le plan technique. On retrouve, sur le modèle d'entrée de gamme, le moteur trois cylindres suralimenté par turbocompresseur. La version S pour sa part, glisse sous son capot un quatre-cylindres de 2 L qui, lui aussi, fait appel à la magie de la suralimentation.

La Rolls-Royce Ghost ... (Photo fournie par Rolls-Royce) - image 3.0

Agrandir

La Rolls-Royce Ghost 

Photo fournie par Rolls-Royce

Rolls-Royce: haute couture

Conduire ou se laisser conduire n'a, ici, aucune importance. Peu importe la place que vous occupez dans une Rolls-Royce, l'expérience s'annonce inoubliable. Ces voitures ont un cachet inimitable.

Emblème de la haute couture automobile, difficile de croiser une Rolls-Royce identique sur les routes du monde. En effet, 80 % de la clientèle adhère au programme sur mesure Bespoke offrant une variété infinie de cuir et d'essences de bois.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer