• Accueil > 
  • Auto > 
  • Salons > 
  • L'arrivée de Google et Apple, une bonne nouvelle pour l'industrie selon Marchionne

L'arrivée de Google et Apple, une bonne nouvelle pour l'industrie selon Marchionne

Le PDG de FCA, Sergio Marchionne... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le PDG de FCA, Sergio Marchionne

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Agence France-Presse
GENÈVE

Le PDG de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), Sergio Marchionne, a assuré mardi que la possible arrivée des géants de la Silicon Valley Google et Apple dans l'automobile serait «exactement ce dont ce secteur a besoin».

«Tant Apple que Google sont des entreprises extrêmement sérieuses. S'ils prévoient de faire quelque chose, ils vont le faire», a prévenu M. Marchionne lors d'une conférence de presse en marge du salon automobile de Genève.

«Je ne peux pas dire s'ils finiront par obtenir ce qu'ils prévoient», a ajouté M. Marchionne.

Après que Google a présenté ses travaux sur un véhicule autonome, Apple a été le sujet de rumeurs fin février sur son intérêt vis-à-vis du monde de l'automobile. Selon des informations de la presse américaine, la marque à la pomme aurait déjà affecté des centaines de salariés à un projet de voiture électrique.

«Leur intérêt serait exactement ce dont ce secteur a besoin», a assuré le dirigeant du groupe italo-américain. Les entreprises automobiles «ont besoin d'avoir ce genre d'entité en rupture qui entre dans le jeu et force les constructeurs à s'y mettre».

«C'est une très bonne chose, qui nous sera bénéfique à tous à long terme», a-t-il ajouté, tout en se disant «préoccupé de voir quelqu'un de ce calibre tenter de faire la rupture».

Apple est doté d'un trésor de guerre de quelque 180 milliards de dollars, soit de quoi racheter au comptant plusieurs constructeurs européens moyens.

Publicité

Interrogé lui aussi en marge du salon sur la possible émergence d'Apple en tant que constructeur automobile, le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a affirmé accueillir favorablement d'éventuels concurrents dans le domaine de la voiture électrique, un des axes de développement qu'il défend pour son entreprise.

«Il est rafraîchissant de voir que même les entreprises de haute technologie rejoignent l'automobile électrique», a dit M. Ghosn face à des journalistes.

«Je suis curieux, car ce sera très intéressant de voir quel genre d'innovations ils peuvent apporter, outre ce que nous avons déjà fait», a souligné M. Ghosn.

«Je n'ai absolument pas peur, et je ne suis pas du tout hostile» à une possible arrivée d'Apple dans le monde automobile, a-t-il insisté. «Je considère tous les gens qui rejoignent la voiture électrique comme des alliés, en quelque sorte. Tous ensemble, nous soutenons une technologie qui est très importante», a-t-il assuré.

Au sujet de Google, le PDG de Renault-Nissan a souligné que son entreprise se trouvait déjà en «mode de coopération» avec cette firme dans le domaine de la recherche sur les voitures autonomes, capables de se déplacer sans conducteur.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer