• Accueil > 
  • Auto > 
  • Salons > 
  • Salon de l'auto: pourquoi la Spark à 9995$ vaut plus que la Pagani à 2,2 millions

Salon de l'auto: pourquoi la Spark à 9995$ vaut plus que la Pagani à 2,2 millions

La Pagani Huayra... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

La Pagani Huayra

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Denis Arcand
La Presse

Le Salon international de l'auto de Montréal présente deux voitures aux extrêmes de la gamme de prix. Les visiteurs peuvent y voir la Pagani Huayra, une exotique italienne à 2,2 millions de dollars, et la Chevrolet Spark 2016, qui est depuis jeudi dernier la voiture la moins chère au Canada, à 9995 $ (3 gros dollars de moins que la Nissan Micra à 9998 $).

La Chevrolet Spark 2016 ... (PHOTO FOURNIE PAR LE SALON INTERNATIONAL DE L'AUTO DE MONTRÉAL) - image 1.0

Agrandir

La Chevrolet Spark 2016 

PHOTO FOURNIE PAR LE SALON INTERNATIONAL DE L'AUTO DE MONTRÉAL

Juste pour vous donner une idée, assurer la Pagani au Québec coûte près de 24 000 $ par année, 10 000 $ de plus que le prix de la Spark, même si on ajoute les frais de préparation de 1600 $ et les deux taxes de nos chers gouvernements (ce qui fait 13 331 $).

La Pagani Huayra, qui a l'air d'un vaisseau spatial klingon, est une bombe ultralégère faite de titane et de fibre de carbone et mue par le monstrueux V12 biturbo M-158 Mercedes-AMG de 730 chevaux de 6 litres (certains bulldozers ont des moteurs moins gros). La Huayra fait le 0-100 km-h en 3,9 secondes et la vitesse maximale de cet aimant à tickets est de 370 km/h. Il en existe seulement 100 au monde et il y a une bonne raison à ça à part son prix. Selon le pilote de course montréalais Chris Wood, qui présentait la Huayra aux médias jeudi, elle est difficile à conduire à cause de sa puissance et de sa légèreté, et aussi parce qu'elle attire beaucoup l'attention: « Les gens se lancent devant pour la photographier. J'ai failli en écraser trois l'autre fois quand je l'ai conduite à Vancouver », blague-t-il.

Par contraste, la Spark est une sous-compacte en acier et en plastique mue par un petit moteur Ecotec de 1,4 litres de 98 chevaux qui garantit l'anonymat le plus total. Demandez qu'on ouvre le capot, on regarde ce petit moteur et on se retient de le prendre dans ses bras pour le câliner comme un chaton. Les données techniques de la nouvelle Spark n'ont pas encore été divulguées, mais l'ancien modèle avec le moteur de 995 cc faisait le 0-100 km-h en une semaine (mais non, mais non, c'est pas vrai; seulement en 12 secondes).

Pour ce qui de la vitesse maximale, il existe une vidéo amateur sur YouTube où un conducteur inhumainement têtu la cravache au sang et parvient à la pousser à 159 km-h après une minute le pied au fond. Mais à cette vitesse dans une Spark 2014 de base, on prie le ciel : une bourrasque de travers et Dieu sait où on atterrit...

La nouvelle Spark 2016 --dont le prix réduit a été annoncé jeudi au Salon de Montréal-- a 31 chevaux de plus. GM dit que sa nouvelle plateforme plus rigide permet un ajustement de suspension plus performant.

Mais dans le grand ordre des choses, la Spark à 10 000 piastres est infiniment plus importante que la Huayra et que n'importe quelle autre exotique, tandis qu'on y est.

Cette voiture --comme la Nissan Micra et d'autres--  montre que l'automobile se démocratise et que les constructeurs ne visent pas que le haut-de-gamme. Ils parviennent à fabriquer des voitures de tenue respectable à des coûts décroissants.

La Spark 2016 sera sans doute moins performante que la Nissan Micra S (et son moteur de 1,6 L de 107 chevaux), mais elle est mieux équipée, avec le système d'infodivertissement MyLink et l'écran tactile de 7 po. La compatibilité avec Apple CarPlay et Android Auto est un gros plus pour les jeunes scotchés à leurs cellulaires, qui sont la cible principale de GM avec la Spark.

Côté sécurité, il y a un avertisseur de collision et d'angle mort et 10 coussins gonflables. Les accros au cell sont aussi protégés contre eux-m^emes par une connexion permettant de faire fonctionner leur boulet grâce à des commandes vocales ou un bouton sur le volant.

La Spark a des ventes respectables à travers le monde, mais plutôt ordinaires au Canada et aux États-Unis (entre 34 000 et 40 000 unités par année depuis 2013).

Ce nouveau prix pourrait l'aider à décoller au Canada, en particulier, où les ventes annuelles stagnent sous la barre des 1580 unités depuis deux ans.

Bien sûr, on vient au Salon de l'auto pour rêver et voir les exotiques. Mais bon nombre des 200 000 visiteurs annuels viennent aussi au salon pour magasiner. « Environ 35% des personnes qui visitent ont l'intention d'acheter une auto dans les 12 mois qui suivent », a dit à La Presse Tamar Kantarjian, la diplômée des HEC responsable des communications à la Corporation des concessionnaires automobiles de Montréal, qui organise chaque année le Salon de l'auto.

Parions sans aucun risque qu'il se vendra beaucoup plus de Spark que de Huayra.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer