• Accueil > 
  • Auto > 
  • Salons > 
  • Salon de Genève : Le Groupe Volkswagen présente le prototype autonome Sedric

Salon de Genève : Le Groupe Volkswagen présente le prototype autonome Sedric

  • Le patron de Volkswagen Matthias Mueller a présenté le prototype Sedric, une étude de véhicule autonome avant l'ouverture du Salon de l'auto de Genève. (AP)

    Plein écran

    Le patron de Volkswagen Matthias Mueller a présenté le prototype Sedric, une étude de véhicule autonome avant l'ouverture du Salon de l'auto de Genève.

    AP

  • 1 / 3
  • Ce véhicule sans pilote n'a ni volant, ni pédales, ni tableau de bord. (AP)

    Plein écran

    Ce véhicule sans pilote n'a ni volant, ni pédales, ni tableau de bord.

    AP

  • 2 / 3
  • C'est la première fois que le Groupe Volkswagen --le holding qui regroupe les cinq marques du groupe-- présente un prototype. Normalement, chaque marque produit ses voitures concepts, qui sont sont présentés comme des Volkswagen, Audi, Skoda, Porsche ou Seat. (AP)

    Plein écran

    C'est la première fois que le Groupe Volkswagen --le holding qui regroupe les cinq marques du groupe-- présente un prototype. Normalement, chaque marque produit ses voitures concepts, qui sont sont présentés comme des Volkswagen, Audi, Skoda, Porsche ou Seat.

    AP

  • 3 / 3

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Agence France-Presse

Volkswagen a présenté lundi le premier prototype de voiture autonome du groupe, à la veille de l'ouverture à la presse de la 87e édition du salon de l'automobile de Genève.

«Nous croyons à l'avenir de cette technologie et à son potentiel révolutionnaire à long terme», a déclaré dans un communiqué le patron du groupe, Matthias Müller.

Cap sur l'électrique

Après la profonde crise du scandale des moteurs diesel truqués à l'automne 2015, le géant allemand, propriétaire de marques comme Volkswagen, Audi, Porsche, Seat ou Bentley, a choisi de mettre le cap sur l'électrique et la voiture autonome, des technologies qui exigent d'énormes investissements.

Rien que pour la voiture autonome, capable de rouler sans l'intervention d'un conducteur, Volkswagen a dit lundi vouloir investir des milliards d'euros dans les prochaines années.

Sedric, pour «self-driving car» (voiture autonome en anglais), représente le premier prototype du Groupe Volkswagen en tant qu'ensemble (et non d'une de ses marques). Les protoypes sont habituellement le fruit des marques du mastodonte allemand, qui évoluent de manière relativement autonome.

Ni pédale, ni volant, ni tableau de bord

Rectangulaire et 100% électrique, Sedric est un véhicule connecté sans volant, ni pédales, ni tableau de bord.

Sedric jette les bases «d'une nouvelle forme de collaboration et de transfert de savoir-faire au sein du groupe», a expliqué M. Müller, toujours cité dans le communiqué.

Un nouveau rôle se dessine ainsi pour Volkswagen, celui d'un incubateur d'idées à mettre ensuite à disposition des marques du groupe.

Après une perte historique en 2015 sous l'effet du scandale des moteurs truqués, le groupe s'est remis en selle en 2016, enregistrant un bénéfice net d'environ 5 milliards d'euros et devenant numéro un mondial des ventes automobiles devant le japonais Toyota.

Volkswagen a par ailleurs confirmé vouloir commercialiser plus de 30 véhicules tout électriques d'ici 2025.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer