• Accueil > 
  • Auto > 
  • Salons > 
  • Salon de Francfort : l'automobile contrainte de se réinventer (22 PHOTOS)

Salon de Francfort : l'automobile contrainte de se réinventer (22 PHOTOS)

  • Des journalistes entourent la Mercedes AMG Project One présentée à l'ouverture du Salon de l'auto de Francfort. Cet événement se consacre cette année à l'informatisation de l'automobile, à la mobilité urbaine, à l'électrification et, bien entendu, aux voitures de rêve. (Photo : AFP)

    Plein écran

    Des journalistes entourent la Mercedes AMG Project One présentée à l'ouverture du Salon de l'auto de Francfort. Cet événement se consacre cette année à l'informatisation de l'automobile, à la mobilité urbaine, à l'électrification et, bien entendu, aux voitures de rêve.

    Photo : AFP

  • 1 / 22
  • <strong>Renversant -</strong> Dieter Zetsche, le patron de Daimler, lors d'une présentation. (AFP)

    Plein écran

    Renversant - Dieter Zetsche, le patron de Daimler, lors d'une présentation.

    AFP

  • 2 / 22
  • <strong>Court-circuit -</strong> La présentation de la nouvelle Smart électrique a été de mauvais augure. La voiture a eu des problèmes mécaniques et des techniciens ont dû la pousser hors de la scène, sous le regard mécontent de du président Dieter Zetsche, en arrière-plan, à gauche. (AP)

    Plein écran

    Court-circuit - La présentation de la nouvelle Smart électrique a été de mauvais augure. La voiture a eu des problèmes mécaniques et des techniciens ont dû la pousser hors de la scène, sous le regard mécontent de du président Dieter Zetsche, en arrière-plan, à gauche.

    AP

  • 3 / 22
  • <strong>Glamour et voiture exotique - </strong>Le pilote de F1 Lewis Hamilton était à nouveau de service hier pour présenter la Mercedes AMG Project One, comme il l'avait fait la veille lors d'une événement chez Mercedes. Le petit V6 d'à peine 1,6 litre et à un seul turbo dégage plus de 1000 chevaux et peut encaisser 11 000 trs/mn. Quatre moteurs électriques appuient le V6 : un pour le turbo, un... (AFP)

    Plein écran

    Glamour et voiture exotique - Le pilote de F1 Lewis Hamilton était à nouveau de service hier pour présenter la Mercedes AMG Project One, comme il l'avait fait la veille lors d'une événement chez Mercedes. Le petit V6 d'à peine 1,6 litre et à un seul turbo dégage plus de 1000 chevaux et peut encaisser 11 000 trs/mn. Quatre moteurs électriques appuient le V6 : un pour le turbo, un...

    AFP

  • 4 / 22
  • <strong>Un peu moins glamour -</strong> Nico Hulkenberg, le pilote allemand de l'écurie de F1 Renault, a du se contenter de présenter la 3e génération de la Renault Megane R.S. (AP)

    Plein écran

    Un peu moins glamour - Nico Hulkenberg, le pilote allemand de l'écurie de F1 Renault, a du se contenter de présenter la 3e génération de la Renault Megane R.S.

    AP

  • 5 / 22
  • <strong>Vitesse -</strong> La Mercedes AMG Project One a fait une entrée spectaculaire. Selon Mercedes, cette monocoque en fibre de carbone atteint 100 km/h en 2,5s, 200 km/h en moins de 6s et plus de 350 km/h le pied dans le tapis. L'autonomie électrique est de 25km. (REUTERS)

    Plein écran

    Vitesse - La Mercedes AMG Project One a fait une entrée spectaculaire. Selon Mercedes, cette monocoque en fibre de carbone atteint 100 km/h en 2,5s, 200 km/h en moins de 6s et plus de 350 km/h le pied dans le tapis. L'autonomie électrique est de 25km.

    REUTERS

  • 6 / 22
  • <strong>Drôle de look -</strong> Des visiteurs portent des lunettes de réalité virtuelle lors d'une présentation au stand de Seat, la filiale espagnole de Volkswagen. (AP)

    Plein écran

    Drôle de look - Des visiteurs portent des lunettes de réalité virtuelle lors d'une présentation au stand de Seat, la filiale espagnole de Volkswagen.

    AP

  • 7 / 22
  • <strong>Luxe chinois -</strong> Une voiture de marque Wey, présentée lors de la journée 1 de l'avant-première médiatique. La seconde journée des médias a lieu mercredi et le Salon de l'auto de Francfort ouvre ses portes au public jeudi, jusqu'au 24 septembre. (AP)

    Plein écran

    Luxe chinois - Une voiture de marque Wey, présentée lors de la journée 1 de l'avant-première médiatique. La seconde journée des médias a lieu mercredi et le Salon de l'auto de Francfort ouvre ses portes au public jeudi, jusqu'au 24 septembre.

    AP

  • 8 / 22
  • <strong>Étalon cambré -</strong> Enrico Galliera, le chef du marketing et des opérations commerciales de Ferrari, pose à côté de la nouvelle Ferrari Portofino. (REUTERS)

    Plein écran

    Étalon cambré - Enrico Galliera, le chef du marketing et des opérations commerciales de Ferrari, pose à côté de la nouvelle Ferrari Portofino.

    REUTERS

  • 9 / 22
  • <strong>Hydrogène</strong> - Le Mercedes-Benz GLC F-Cell. (AP)

    Plein écran

    Hydrogène - Le Mercedes-Benz GLC F-Cell.

    AP

  • 10 / 22
  • <strong>Autonomie et propreté -</strong> L'Audi Elaine peut aller se garer seul, se charger seul ou même se faire laver sans conducteur. Il peut aussi faire des achats pour son propriétaire. (AFP)

    Plein écran

    Autonomie et propreté - L'Audi Elaine peut aller se garer seul, se charger seul ou même se faire laver sans conducteur. Il peut aussi faire des achats pour son propriétaire.

    AFP

  • 11 / 22
  • <strong>Autonome -</strong> Le prototype Audi Elaine est doté de systèmes de conduite autonome de niveau 4 (sur une échelle de 5). Il reprend les lignes et la motorisation électrique du e-tron Sportback dévoilé il y a quatre mois.  en mai dernier. (AFP)

    Plein écran

    Autonome - Le prototype Audi Elaine est doté de systèmes de conduite autonome de niveau 4 (sur une échelle de 5). Il reprend les lignes et la motorisation électrique du e-tron Sportback dévoilé il y a quatre mois.  en mai dernier.

    AFP

  • 12 / 22
  • <strong>Une photo vaut 1000 mots -</strong> L'intérieur d'un moteur électrique était projeté derrière Ola Kallenius, un dirigeant de Mercedes-Benz, lors d'une présentation sur l'électrification de toute la gamme de Mercedes-Benz. (AP)

    Plein écran

    Une photo vaut 1000 mots - L'intérieur d'un moteur électrique était projeté derrière Ola Kallenius, un dirigeant de Mercedes-Benz, lors d'une présentation sur l'électrification de toute la gamme de Mercedes-Benz.

    AP

  • 13 / 22
  • <strong>Cheveux au vent -</strong> Le cabriolet Mercedes S Cabriolet. (AFP)

    Plein écran

    Cheveux au vent - Le cabriolet Mercedes S Cabriolet.

    AFP

  • 14 / 22
  • <strong>Salon roulant à stationner dans la maison -</strong> Le prototype Renault Symbioz est censé être un espace de vie mobile et multifonctionnel, qui peut servir de salon lorsque sationné dans la maison. Comme elle est tout électrique, la Symbioz partage son énergie avec l'habitation. (AP)

    Plein écran

    Salon roulant à stationner dans la maison - Le prototype Renault Symbioz est censé être un espace de vie mobile et multifonctionnel, qui peut servir de salon lorsque sationné dans la maison. Comme elle est tout électrique, la Symbioz partage son énergie avec l'habitation.

    AP

  • 15 / 22
  • <strong>On fait semblant -</strong> Deux acteurs occupent le Symbioz en configuration «pièce à vivre». Ce prototype de Renault est conçu pour se brancher à une maison connectée. (AFP)

    Plein écran

    On fait semblant - Deux acteurs occupent le Symbioz en configuration «pièce à vivre». Ce prototype de Renault est conçu pour se brancher à une maison connectée.

    AFP

  • 16 / 22
  • <strong>Grand (et long) luxe -</strong> le prototype Audi Aicon mesure près 5,4 mètres de long et 2,1 mètres de large. L'empattement fait 3,47 mètres (24 cm de plus que celui de l'Audi A8 version allongée). Tant qu'à faire dans l'excès, cette voiture de luxe autonome a des jantes de 26 pouces. (AP)

    Plein écran

    Grand (et long) luxe - le prototype Audi Aicon mesure près 5,4 mètres de long et 2,1 mètres de large. L'empattement fait 3,47 mètres (24 cm de plus que celui de l'Audi A8 version allongée). Tant qu'à faire dans l'excès, cette voiture de luxe autonome a des jantes de 26 pouces.

    AP

  • 17 / 22
  • <strong>Beau look -</strong> une Maserati Ghibli Granlusso pose à côté d'une hôtesse. (AP)

    Plein écran

    Beau look - une Maserati Ghibli Granlusso pose à côté d'une hôtesse.

    AP

  • 18 / 22
  • <strong>Camping -</strong> Un Citroën Space Tourer Rip Curl. (AP)

    Plein écran

    Camping - Un Citroën Space Tourer Rip Curl.

    AP

  • 19 / 22
  • <strong>Deux roues -</strong> Une moto urbaine BMW Concept Link (AP)

    Plein écran

    Deux roues - Une moto urbaine BMW Concept Link

    AP

  • 20 / 22
  • <strong>Journaliste d'enquête automobile -</strong> Un journaliste au sens aiguisé du devoir s'est glissé sous un VUS BMW lors de la première journée des médias au Salon de l'auto de Francfort. (AP)

    Plein écran

    Journaliste d'enquête automobile - Un journaliste au sens aiguisé du devoir s'est glissé sous un VUS BMW lors de la première journée des médias au Salon de l'auto de Francfort.

    AP

  • 21 / 22
  • <strong>L'attrait de la décapotable -</strong> Des journalistes examinent le prototype BMW Z4 Concept. (AP)

    Plein écran

    L'attrait de la décapotable - Des journalistes examinent le prototype BMW Z4 Concept.

    AP

  • 22 / 22

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Agence France-Presse

Ébranlée par des scandales, soumise à des normes de plus en plus strictes et contrainte de s'adapter aux défis technologiques, une industrie automobile en plein bouleversement se retrouve mardi au salon de Francfort (Allemagne).

Deux ans après le début du scandale des moteurs truqués, Volkswagen et les autres constructeurs allemands se sont lancés dans une surenchère d'annonces sur le développement de leurs gammes électriques, sujet qui devrait continuer à alimenter les conversations entre journalistes et professionnels lors des premières journées de la manifestation (IAA), ouverte samedi au public.

Le moteur thermique va mourir (mais de mort lente)

D'autant que la Chine, où s'écoule une automobile neuve sur quatre dans le monde, vient d'annoncer qu'elle envisage d'interdire à terme les voitures à combustion sur son territoire. Paris et Londres ont déjà fixé à 2040 l'arrêt de mort du moteur thermique.

En attendant la mort du moteur à essence,... - image 3.0

Agrandir

En attendant la mort du moteur à essence, Audi a présenté la nouvelle A8 mue par un V8 diesel de 429 ch ou un V6 TDI de 282 ch. Photo : AP

En apparence, l'IAA, organisé tous les deux ans en alternance avec le Mondial de Paris, reste la vitrine d'une industrie automobile européenne rentable. Celle-ci surfe sur une croissance continue des ventes depuis cinq ans, qui devrait se poursuivre cette année.

Sur 200 000 m2, l'équivalent de 27 terrains de football, près de 1000 exposants --une cinquantaine de constructeurs, mais aussi des équipementiers et des géants d'internet-- se retrouveront jusqu'au 24 septembre dans l'immense parc des expositions de la capitale financière allemande, faisant fi de l'absence remarquée de quelques grands noms du secteur (Peugeot, Nissan, Fiat-Chrysler, Volvo...).

Le salon des tricheurs diesel

Pas moins de 228 nouveautés sont prévues par les organisateurs, parmi lesquelles une majorité de 4x4 urbains, segment inexistant il y a 15 ans et qui tutoie désormais 30% des nouvelles ventes sur le continent.

Le PDG du Groupe Volkswagen Matthias Müeller souriait... - image 5.0

Agrandir

Le PDG du Groupe Volkswagen Matthias Müeller souriait ce matin, mais Volks est exposée à de grosses amendes pour sa tricherie diesel. Renault, Fiat-Chrysler et Peugeot-Citroën sont également dans la mire des enquêteurs européens. Photo: Reuters

Mais au-delà des carrosseries étincelantes, des écrans multimédia et des discours optimistes de rigueur, de multiples voyants d'alerte commencent à clignoter pour un secteur qui se vante de représenter 12,6 millions d'emplois en Europe.

Le choc du «dieselgate», bien sûr, n'en finit pas de frapper les grands constructeurs européens, Peugeot-Citroën (PSA), Renault et Fiat risquant comme VW des poursuites et de lourdes amendes, en particulier en France, soupçonnés d'avoir triché sur les émissions nocives de leurs véhicules.

La pollution engendrée par les véhicules diesel a aussi plongé la chancelière Angela Merkel, en pleine campagne de réélection, dans une position délicate. En Allemagne, quelque 800 000 emplois dépendent de l'industrie automobile, l'un des piliers des exportations du pays.

Soucieux de donner des gages de «propreté», sur fond de réglementations européennes resserrées depuis septembre et de menaces d'interdiction de circulation pour les voitures diesel dans certaines villes, les constructeurs allemands multiplient les annonces sur l'électrique.

Le défi est de taille pour eux. «Les constructeurs allemands, très forts sur le diesel, doivent particulièrement s'adapter», souligne Stefan Bratzel, de l'institut de recherche CAM.

La Chine en embuscade

Dernier en date lundi, le groupe Volkswagen, propriétaire de douze marques (Audi, Porsche, Seat, Skoda, etc) et numéro un mondial des ventes, a promis d'électrifier toute sa gamme d'ici à 2030, offrant ainsi à ses plus de 300 modèles une variante électrique ou hybride dont jouissent aujourd'hui une douzaine de modèles.

Le constructeur chinois Wey a présenté cette voiture... - image 7.0

Agrandir

Le constructeur chinois Wey a présenté cette voiture de luxe. Photo: AP

Ce coup d'accélérateur sur l'électrique s'accompagnera d'un doublement des investissements jusqu'ici prévus pour cette technologie, qui se monteront à 20 milliards d'euros.

Daimler veut de son côté offrir des versions électriques ou hybrides de tous les modèles Mercedes-Benz d'ici 2022 et faire de sa citadine Smart une marque entièrement électrique. Dès jeudi, son rival BMW avait promis 25 modèles électrifiés avant 2025.

Ces annonces s'inscrivent dans un contexte de tourmente durable pour le diesel mais aussi, parallèlement, d'ambition croissante des constructeurs chinois sur le créneau des voitures «propres».

Stimulés par la priorité affichée par Pékin au développement de la voiture électrique, plusieurs d'entre eux seront présents à Francfort, après avoir racheté plusieurs équipementiers et manifesté leur appétit pour l'italo-américain Fiat-Chrysler.

Ces manoeuvres ont presque relégué au second plan la plus grosse acquisition de l'année, la prise de contrôle d'Opel-Vauxhall par le français PSA.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer