article:4619869:article

Un copilote automatique pour bouchon

L'équipementier allemand Bosch a annoncé qu'il offrira dès 2014 la  première génération du «Traffic-Jam Assistant». Le gadget interprète la circulation environnante dans les  bouchons et applique l'accélérateur et les freins à votre place.

Agrandir

L'équipementier allemand Bosch a annoncé qu'il offrira dès 2014 la première génération du «Traffic-Jam Assistant». Le gadget interprète la circulation environnante dans les bouchons et applique l'accélérateur et les freins à votre place.

Image fournie par Bosch

Publicité

Publicité

Denis Arcand | La Presse

Publié le 9 février 2013 | Mise à jour le 23 février 2013 à 12h49

À voir tous ces gens qui textent, mangent, téléphonent et se maquillent au volant, on comprend pourquoi l'idée de la voiture autonome emballe certains constructeurs automobiles.

Mais tous les constructeurs n'ont pas le savoir-faire, les fonds ou même l'intérêt pour automatiser la conduite. Pas de problème: les géants de la sous-traitance automobile sont tellement sophistiqués qu'ils livreront aux constructeurs, clé en main, des systèmes de plus en plus complexes prêts à installer.

L'équipementier allemand Bosch a annoncé qu'il offrira dès 2014 la première génération du «Traffic-Jam Assistant» (copilote pour bouchon, si on veut). Le gadget interprète la circulation environnante dans les bouchons et applique l'accélérateur et les freins à votre place.

«Durant les années qui suivront, ce système sera perfectionné afin de gérer des vitesses de plus en plus élevées et des situations de conduite de plus en plus complexes. Un jour, le Traffic-Jam Assistant transformera en réalité la conduite totalement autonome.»

Bosch fournit déjà un régulateur de vitesse adaptatif, qui utilise les mêmes capteurs, caméras et radars pour ajuster la vitesse à celle du véhicule qui précède ou suit.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (5)
  • Un conducteur lit son journal dans le trafic. Sommes-nous plus en sécurité s'il la voiture est pilotée par ordinateur ou par le conducteur ?
  • À vouloir tout faire dépendre de la science, il ne restera plus rien d'humain qu'un vague souvenir encyclopédique philologique. C'est tout vu ...
    -
    Évidemment qu'il est question de la ''juste'' affirmation de soi au volant en milieu commun. Payer pour l'inutile adaptatif pour fin d'un petit pourcentage d'invalides en regard de la conduite routière, ne m'enchante guère, pour être tout à fait franc.
  • Une voiture plus intelligente que son conducteur ?!%
  • Il faudra voir comment ces systèmes gèreront la politesse au volant lorsque ce sera le temps d'entrer, sortir, changer de voie. Mais peu importe l'algorithme, je suis sûr que ce sera mieux que le comportement de nos "pressés" qui font suer tout le monde autour d'eux, parce qu'ils s'estiment en droit de passer en premier. Ceux-là j'aimerai mieux les savoir sous le contrôle d'un copilote automatique, pendant qu'ils font leurs textos et lisent des mangas.
    @aigle blanc d'amérique, il va s'en trouver pour poursuivre ceux qui fabriquent ces appareils, après quelques accidents. Et à cause de ces avocasseries, ce système risque finalement de ne jamais exister.
  • ''capteurs, caméras et radars pour ajuster la vitesse à celle du véhicule qui précède ou suit.''
    -
    Exigera un véhicule continuellement propre, du moins en ce qui concerne les capteurs, caméras et radars de positionnements continus agadou compris.
    -
    Serions-nous rendu à la pleine mesure de l'esprit du moindre effort et de l'ère des loisirs exempte de préoccupations d'implications personnelles responsables selon le mode autonomie individuelle.

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer