article:4683649:article

Google souhaite mettre en service une flotte de taxis autopilotés

Une Prius autopilotée avec la technologie Google.

Agrandir

Une Prius autopilotée avec la technologie Google.

Photo archives AP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

RelaxNews

Publié le 27 août 2013 | Mise à jour le 27 août 2013 à 11h30

Google ambitionne de présenter au plus grand nombre sa technologie de voiture sans chauffeur en mettant à la disposition du grand public des taxis autopilotés.

Les véhicules autopilotés ne sont pas une nouveauté, mais les avancées de Google en la matière font rêver le public et les spécialistes. Tant et si bien que l'entreprise a réussi à faire modifier les lois de trois états américains afin de permettre à ses engins d'écumer les autoroutes.

Et ce n'est qu'un début. Selon la blogueuse spécialisée Jessica Lessin, non content de développer des technologies que les automobilistes installeront dans leurs véhicules pour les rendre autonomes, Google a prévu de mettre en service sa propre flotte de taxis autopilotés. 

Selon les sources de Lessin, cette initiative résulte du manque d'intérêt affiché pour les technologies automobiles Google : aucun constructeur ne souhaite s'associer au géant internet.

Il ne s'agit pas réellement d'une surprise. Mercedes, BMW, Volvo, Audi, Ford et Volkswagen ont investi des millions dans le développement de leurs propres outils télématiques d'assistance à la conduite. Les constructeurs peuvent ainsi offrir le même niveau d'autonomie que les véhicules actuellement produits par Google, sans avoir à recourir à la technologie du géant.

Cette année, Audi et Volvo ont présenté des véhicules reliés à une application leur permettant de se garer seuls. BMW, Audi et Volvo ont fait la démonstration de modèles capables de maintenir automatiquement la distance de sécurité entre deux véhicules, d'accélérer et de décélérer en fonction des conditions de circulation et de s'autopiloter sur autoroute. Le système imaginé par BMW, capable de reconnaître automatiquement les entrées et les sorties d'autoroute, est capable de gérer le changement de voie pour favoriser l'insertion des autres véhicules sur l'autoroute.

Comme le rappelle Jessica Lessin, la volonté de mettre en place ces taxis est une manière pour Google de présenter la technologie au grand public tout en favorisant la baisse du nombre de véhicules sur les routes, un moyen de réduire les risques d'accident et le besoin d'investir dans des véhicules privés.

Publicité

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (3)
  • ouff j'imagine une panne de serveur
  • @maniacs
    Mieux que ça.Vous êtes sur Ste Catherine et le camion UPS que vous suivez décide de s'arrêter pour une livraison. Le Google Car va faire quoi ? Forcer son chemin pour changer de voie ? Bien hâte de voir ça.
  • Étant moi-même chauffeur de taxi, j'ai hâte de voir ça en application. Bien hâte de voir si l'ordinateur va être capable de rouler sur la voie d'accès quand l'autoroute est embourbé ou de voir si l'ordinateur sera capable d'enregistrer les travaux de construction en cours. Car présentement, Québec est un vrai chantier de construction.

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer