article:4731789:article

Corvette Z06: encore une histoire de couple

Vue des deux pièces de résistance du compresseur, les deux rotors servant à comprimer l'air envoyé dans les chambres de combustion.

Agrandir

Vue des deux pièces de résistance du compresseur, les deux rotors servant à comprimer l'air envoyé dans les chambres de combustion.

Photo fournie par Eaton

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Denis Arcand | La Presse

Publié le 24 janvier 2014 | Mise à jour le 24 janvier 2014 à 15h05

Le nouveau V8 développé pour la Corvette Z06 2015 -dévoilée au Salon de Détroit- transmet un couple de 635 livres-pieds (816 newtons-mètres) aux roues arrière de la version super sport de la Stingray.

C'est beaucoup. Un des moyens utilisés pour doper la force du moteur LT4 (c'est son nom) est un surcompresseur R1740 TVS Eaton de 1,7 litres, qui force l'entrée d'air dans les chambres de combustion.

Contrairement à un turbocompresseur, qui est propulsé par une turbine à la sortie des gaz d'échappement, un surcompresseur (aussi appelé compresseur volumétrique) est propulsé directement par le moteur. GM dit que son nouveau soufflet peut tourner à 20 000 tours/minutes (5000 de plus que le V8 LS9 de l'ancienne Corvette C6 ZR1).

Cette vitesse accrue réduit l'écart entre le moment où on écrase le champignon et l'instant où la bouffée d'air soufflé attise la flamme et augmente la puissance. Le R1740 TVS est plus petit que les surcompresseurs Eaton de 1,9 l. et de 2,3 l. utilisés dans des moteurs de Corvette précédents.

C'est important. Sa relative petitesse ajoute seulement 2 cm de hauteur au LT4, par rapport au moteur LT1 non suralimenté de la Corvette Stingray. Ça garde le centre de gravité de la Z06 bas et ça permet aussi un capot plat. Le R1740 TVS donne au moteur LT4 de la Z06 40 % plus de couple que le LT1 de la Stingray.

Pour ceux que ce genre de choses intéresse, R1740 TVS est l'acronyme de « Roots-type, 1740 cc, Twin Vortices Series ». Roots est le nom de famille des frères Philander et  Francis Roots, inventeurs du surcompresseur à double rotor, peu avant 1860.

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (21)
  • Encore une discussion qui dérape vers le radotage électrique ? C'est une blague?!? S'il y a des modérateurs ici, svp agissez avant de perdre définitivement votre lectorat. La propagande -aussi noble soit-elle- y en a marre.
  • Bravo à GM pour avoir conserver la désactivation des cylindres sur la Z06. Tout un exploit, je crois que c'est une première mondiale pour un moteur turbo ou supercharge.
  • @PYTHON-1
    Je seconde.
    Il semble que ce site, La Presse Auto, soit noyauté par des environnementalistes à gogo.
  • @frederico
    Jaloux ? Non. La Corvette coûte 40 000$ de moins qu'une P85, n'est pas esclave des super-bornes, conduite sportivement, elle fera assurément + de 400 km sur un réservoir qui prendra 10 minutes à remplir, bon pour un autre 400 km.
    Dans les mêmes conditions, un propriétaire de Tesla ne fera guère mieux que 250 km, restera accroché à sa borne "propriétaire" pendant une quarantaine de minutes en sirotant un 4ème café. En plus, afin de ne pas perdre du temps précieux, la dite borne devra être sur son chemin ce qui, en date de 2014, est encore une hypothèse puisque que M. Musk semble considéré le Québec comme une terre lointaine et qu'aucune de ses bornes "miracle" n'existe sur nos autoroutes. Dans ce cas, le "Tesleur" devra se rabattre sur les bornes 220V, plus nombreuses, mais qui garderont son investissement de 110 000$ cloué au sol pendant 16 heures.
    Deux véhicules complètement différents qui remplissent des besoins tout aussi différents. Tenter une comparaison est complètement stupide.
  • @Keving publié à 10h32
    Surcompresseur ou surpresseur? Le grand dictionnaire terminologique de l'Office québécois de la langue française ne semble pas connaître ces deux mots. Selon Larousse, il s'agirait d'un surpresseur.
    Personnellement, j'avais compris que surcompresseur pouvait être la traduction française du mot anglais supercharger. Celui-ci pressurise l'air à l'aide d'une pompe entrainée mécaniquement par le moteur alors que le turbocompresseur (turbocharger) utilise la pression des gaz de l'échappement comme source d'énergie. Puisque l'on dit turbocompresseur pourquoi surcompresseur ne serait-il pas accepté pour décrire cette autre façon de pressuriser un gaz?
  • On voit très bien la jalousie de certains pétroleux qui tentent de nous empêcher de nous exprimer. La Tesla S est plus rapide que la corvette de base, ça dérange ben du monde comme Python et le_pétro_bob.
    .
    Un moteur électrique ne pollue pas, est silencieux, est très compact et il est composé de 1/3 moins de pièces, ce qui a une incidence direct sur sa fiabilité. La Corvette est déjà obsolète et elle vient à peine de sortir de l'usine.
  • @robinnn41
    Sachant que même alimentée de la pire des sources d'électricité, une voiture avec moteur électrique est TOUJOURS moins polluant qu'une avec moteur à pétrole.
    Parce que tout le monde devrait savoir qu'une électrique utilise l'énergie 5 fois mieux qu'une pétro.
    http://www.teslamotors.com/goelectric#electricity
  • "On a besoin d'invitation pour donner son opinion maintenant?"
    Non... rexie mais comme vos interventions mais il faudrait quand quelqu'un n'a pas les outils dans sa tête pour voir que son commentaire n'est pas à sa place. On appelle ça le respect et sous le couvert de l'anonymat, beaucoup le perdre. Je suis d'ailleur que le clown
  • @rexie
    Libre à tous et chacun de vouloir une véhicule, soit électrique ou soit à moteur à explosion. Vous n'avez pas comme mission de convertir tous les fidèles en acheteur de véhicule électrique. La planète, qui vous tiens tant à coeur, ne s'en portera pas plus mal, sachant que la production d'électricité dans certain pays est plus que polluante.
  • @Moonbiker
    C'est ce qui s'appelle mourir proprement?
    ;-)
  • @Rexie
    Cessez de polluer les blogues automobiles avec vos technologies insignifiantes. Le moteur-roue est très dangereux pour la tenue de route car il augmente de façon très importante le poids non-suspendu de la voiture. Même Hydro-Québec avait de la misère à rouler à plus de 50 km/h avec. En plus, dans un environnement comme le nôtre, où on vit dans la gadoue et les nids de poules six mois par année, les frais d'entretien sont très important. C'est un concept mort-né parce qu'il se fait beaucoup mieux déjà en ce moment. Les seuls fabricants qui s'intéresse encore à ça ce sont les chinois et les indiens. C'est tout dire.
  • @LS06 Mais bien sûr qu'on a le droit de faire vroum-vroum. Je ne reproche rien aux utilisateurs mais aux compagnies qui ne font rien pour diminuer la quantité de cochonneries empoisonnées qu'ils déversent dans l'atmosphère.
    .
    Profbourque. Bien essayé, fournissez nous donc une référence de ce que vous venez de dire!
    Les moteurs-roues en sont à la 4ème génération et sont très fiables. Si vous cherchez ce qui a brisé : C'est Lucien Bouchard qui a nommé André Caillé à la tête d'Hydro-Québec en 1996.
    .
    http://www.youtube.com/watch?v=L7zHcvDPxYU
    http://www.cnetfrance.fr/cartech/sim-will-voiture-electrique-39770441.htm
  • Bravo pour ton commentaire LS06 et a GM pour se tour de force, et quant a toi rexie tu peu bien aller te faire électrocuté. Mais je dis ça bien gentiment c'est une blague et je la trouve drôle loll
  • On parle de Corvette ici, pas de moteurs éléctriques... les gens on bien le droit d'utiliser des moteurs à essence, non?
  • @SauLP
    Requis? On a besoin d'invitation pour donner son opinion maintenant? Je n'ai pas vu le formulaire de demande, désolé... ;-)
    .
    Se casser le citron pour donner un peu plus de chien à un moteur à pétrole, alors qu'il serait si simple, économique et efficace d'y mettre deux moteurs roues à l'arrière.
  • @ rexie
    Le moteur-roue que vous avez vue à Découverte n'était pas fiable. À la suite de l'enregistrement tous les moteurs étaient brisés. Je ne dit pas que c'est sans espoir mais le moteur-roue sur lequel hydro-québec à travaillé dans les années 90 n'est pas une technologie fonctionnel, du point de vue d'un automobile qui doit faire 200000km. Mais il est peut-être temps de prendre les efforts nécessaire aujourd'hui avec toutes les nouvelles technologies qui sont apparues depuis 1997.
  • Je crois qu'il faut tout de même encore parler de "compresseur" et non de "surcompresseur". Un surcompresseur devrait comprimer un gaz déjà comprimé. Comme une si nous avions une deuxième étape de compression. Dans ce cas il s'agit simplement d'un compresseur à vis, apparemment à un seul stage, un type de compresseur assez courant. C'est effectivement différent du turbocompresseur. Ça pourrait aussi être appelé un "surpresseur", car il augmente la pression. Et cela n'empêche pas que son rendement semble spectaculaire.
  • @Rexie
    Je ne sais pas à quel endroit dans cet article vous vous êtes sentis interpellé, mais à nulle part on parle de technologie électrique comme motorisation. SVP ne souillez pas les sujets dans lesquels vous n'êtes pas requis!
  • Peut-on mettre cela dans une Tesla ?
  • Le moteur-roue de Pierre Couture avait 1200 N-m PAR ROUE!
    tiré de l'émission "Découverte" de Radio-Canada,1997, et "Rouler sans pétrole" aux éditions MultiMonde, p. 70
    .
    On gagne en moyenne encore 30% d'efficacité avec le moteur-roue vs le moteur électrique central, qui lui-même est 5 X plus efficace qu'une moteur au pétrole, en moyenne.
    .
    Perpétuer les moteurs au pétrole est vital pour les profits des pétrolières bien sûr, ainsi qu'une une bouée de survie des grands fabricants actuels... et un moyen infaillible de détruire le climat, notre santé et nos éco-systèmes.
    Les grands fabricants de voitures me font penser aux industries de la musique qui se sont accrochés à leur vache à lait jusqu'à ce que l'innovant Apple et les dépasse avec iTunes-store.
    Sauf que dans le cas des moteurs à explosion, nous jouons à la roulette russe environnementale...
  • 635 livres-pieds aux roues ! Aïe ! Ma réplique d'AC Cobra est munie d'un moteur Ford Racing dont les specs de Ford affirment 545 livres-pied au 'crank' à 4,500 tours/minutes et je trouve que le 'torque' ressenti est sensationnel. Pour atteindre ces chiffres, GM réalise un tour de force. Chapeau, GM !

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer