GM achète une compagnie high-tech de conduite autonome

Cruise Automation avait lancé en 2014 un système...

Agrandir

Cruise Automation avait lancé en 2014 un système de conduite autonome offert en kit en rétro-fit sur les voitures existantes. Photo : Cruise Automation.

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Agence France-Presse
New York

General Motors (GM) continue à se renforcer dans la voiture autonome, en rachetant une start-up californienne ayant développé des technologies avancées qui lui permettraient de combler son retard sur Google.

La compagnie high-tech, Cruise Automation Inc, fondée en 2013 et basée à San Francisco, a mis en place des logiciels dont l'adoption permettrait à GM de fabriquer des voitures pouvant se conduire complètement toutes seules, affirme le géant de Detroit.

«Les véhicules complètement autonomes vont apporter à nos clients beaucoup d'avantages, (notamment) en termes de coûts bas et amélioration de la sécurité dans la mobilité au quotidien», a vanté le président de GM Dan Ammann, cité dans le communiqué.

Le montant de la transaction, qui sera finalisée au deuxième trimestre après le feu vert des autorités de la concurrence, n'a pas été dévoilé.

De Super-Cruise à Cruise Automation ?

GM est en train de terminer en parallèle le développement d'un système semi-autonome baptisé «Super-Cruise» qui fera ses grands débuts dans la Cadillac CT6 promise à la vente en 2017.

GM travaille depuis longtemps à l'auto autonome. En... - image 2.0

Agrandir

GM travaille depuis longtemps à l'auto autonome. En 2007, elle avait développé ce VUS sans pilote avec l'Université Carnegi-Mellon de Pittsburgh. Photo : GM.

Avec l'acquisition de Cruise Automation, il n'est pas clair, pour le moment, de ce qui adviendra de la technologie Super-Cruise.

Comme d'autres constructeurs, GM cherche à anticiper le changement de la relation des consommateurs à la voiture dans un avenir plus ou moins proche.

Dans un même ordre d'idée, GM a aussi acquis les actifs de Sidecar, service de réservation par smartphone de voitures avec chauffeur, concurrent d'Uber.

GM a aussi investi récemment 500 millions de dollars dans Lyft, autre rival d'Uber, avec qui il a en outre conclu une alliance stratégique visant entre autres à développer une flotte de voitures autonomes qui pourraient être proposées à la demande aux consommateurs.

Son concurrent Ford assure lui aussi vouloir mettre davantage l'accent à l'avenir sur les services liés à la mobilité, en plus de son activité traditionnelle de construction de voitures.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer