Le soleil se couche sur l'époque des phares

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Denis Arcand
La Presse

Pourquoi le prototype Genesis GV80 montré au Salon de New York avait-il des phares si petits ?

Le prototype Genesis GV80 au Salon de l'auto... - image 1.0

Agrandir

Le prototype Genesis GV80 au Salon de l'auto de New York. Photo: AP

Élémentaire, répond Luc Donckerwolke, le patron du design chez Genesis : d'ici peu, les phares seront inutiles, puisque les voitures autonomes seront équipées de radars et de lidars et pourront rouler sans danger à toute vitesse dans la plus noire des nuits sans lune. 

Donckerwolke a expliqué au magazine internet  australien Motoring.com.au qu'il a laissé des phares atrophiés sur la GV80 pour des raisons esthétiques.

Comme des yeux sur un visage

L'autre raison est que les gens s'attendent à voir au moins des vestiges de phares sur le devant d'une auto. Un peu comme des yeux sur un visage.

L'argument de ce  designer belge est intéressant, mais il est probable que les phares vont se perpétuer malgré l'avènement de la voiture autonome, pour deux raisons qui n'ont rien à voir avec l'apparence des autos : d'abord, conduire est un plaisir pour bien des gens, qui vont garder les mains sur le volant et les yeux sur la route même si leur auto peut se conduire toute seule; aussi, même si on active la conduite autonome, il faut être vu de loin. De plus, on aime voir devant.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer