Interfaces multimédias : 8 systèmes dernier cri

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Alain McKenna

Collaboration spéciale

La Presse

Les interfaces multimédias semblent être tout un casse-tête pour les constructeurs automobiles. Après la folie des écrans tactiles, c'est celle des applications embarquées. À ce jeu, certains modèles arrivent tout de même à se distinguer. En voici huit.

Honda Odyssey

Cassant avec une récente tradition chez Honda, l'Odyssey a simplifié son interface tactile. On y trouve tout de même une caméra permettant de voir ce qui se passe sur les sièges à l'arrière, et un intercom coupant le son jusque dans les écouteurs, pour parler à tout le monde d'un coup. Les conseils de famille n'auront jamais été aussi productifs que dans cette fourgonnette !

Tesla P85D

Visuellement, le grand écran tactile des Model S et Model X est impressionnant, mais c'est surtout la possibilité de faire des mises à jour en arrière-plan qui démarque la gamme Tesla : une façon de prévenir le vieillissement prématuré de certains accessoires, comme la conduite assistée Autopilot. Ou de générer des revenus en plus pour Tesla, qui peut activer certaines fonctions à distance moyennant quelques dollars.

BMW Série 5

Trouver le bon bouton sur le tableau de bord d'une berline allemande rappelle la proverbiale aiguille dans la botte de foin. BMW a voulu simplifier les choses : il suffit de mimer certaines commandes dans les airs pour ajuster le volume, changer la musique, etc. En prime, BMW inclut une connexion sans fil à l'affichage CarPlay d'Apple.

Mazda CX-9

Dans plusieurs voitures, on peut commander la radio de deux ou même trois façons. Pas de ça avec Mazda Connect, une interface minimaliste réussie, mais un peu vieillissante. Mazda promet une mise à jour qui tarde à se concrétiser pour améliorer la connectivité, réactiver le wifi et, pourquoi pas, accélérer l'affichage des divers écrans.

Volvo S90

Volvo Sensus est déjà pas mal joli sur le grand écran tactile de cette berline, il suffit d'y ajouter l'option Sensus Connect pour accéder à des applications tierces stockées sur l'internet. Ça comprend les conférences téléphoniques provenant de la messagerie Skype, de Microsoft. Pas sûr que ce soit sécuritaire, mais productif, ça, oui.

Audi A4

L'interface MMI de cette berline a toujours été simple et efficace. En ajoutant Audi Connect, on peut afficher les images satellites tirées de Google Earth dans la navigation. En optant pour la version plus équipée encore, on peut même voir ces images reproduites dans les cadrans derrière le volant. Aussi pratique qu'élégant !

Toyota Camry

Le système Entune 3.0 de la Camry repose sur un logiciel libre qui permet à Toyota de se poser en défenseur de la vie privée : aucune donnée personnelle transmise à Apple (CarPlay) ni à Google (Android Auto) ! La liste d'applications est un peu courte, mais il suffit de jumeler son téléphone pour avoir droit à l'état de la circulation en direct dans la navigation.

Chevrolet Volt

La première Volt possédait une console presque complètement tactile qui en a fait pester plus d'un. Le système MyLink du modèle actuel est beaucoup mieux et est compatible avec CarPlay d'Apple. On peut même y configurer les paramètres d'un point d'accès à l'internet qui crée un réseau wifi à bord qu'apprécieront probablement les plus jeunes passagers ne possédant pas encore de cellulaire...




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer