• Accueil > 
  • Auto > 
  • Technologies > 
  • Hyundai prend son temps avec la conduite autonome : mais la conduite assistée en 2019

Hyundai prend son temps avec la conduite autonome : mais la conduite assistée en 2019

Une Sonata Sport.... (PHOTO : HYUNDAI)

Agrandir

Une Sonata Sport.

PHOTO : HYUNDAI

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Motor Trend

De nombreux constructeurs ont affirmé vouloir offrir des véhicules hautement automatisés au début de la prochaine décennie. Mais selon le site WardsAuto citant le directeur du développement de voitures autonome de Hyundai, le constructeur coréen prendra son temps avant d'atteindre cet objectif. Et même s'il tente d'adopter de plus en plus les véhicules à batterie, ses voitures autonomes ne seront pas entièrement électriques, du moins au début.

Woongjung Jang a affirmé que les véhicules autonomes ne seront initialement adaptés qu'à des trajets limités et qu'ils ne seront pas offerts au public avant 2025. Un autre dirigeant aurait aussi affirmé que le constructeur n'offrira pas de véhicule autonome adapté à la conduite urbaine avant 2030. Ce plan suit celui de la marque soeur de Hyundai, Kia.

Les processeurs sucent énormément de jus

Les coûts de la production de masse de tels véhicules sont toujours prohibitifs, mais Hyundai devra faire face à un autre problème. Les systèmes de traitement de données avancés de ces bolides peuvent rapidement décharger la batterie.

« Nous sommes en train de mettre au point une voiture sans conducteur, possédant une technologie entièrement autonome de niveau 4 ou 5 (selon la SAE), mais pour l'instant cette technologie nécessite énormément d'énergie. La consommation peut passer à 1 kW ou 2 kW, ce qui pourrait réduire de beaucoup l'autonomie des voitures », a dit M. Jang selon WardsAuto.

Il note que ce problème pourrait être réglé, mais pas dans un avenir rapproché. Pour l'instant, donc, le constructeur veut s'assurer de pouvoir offrir des véhicules autonomes hybrides, hybrides rechargeables et à pile à hydrogène.

L'Amérique du Nord est vaste; ça prend des cartes

D'ici à ce que des voitures entièrement autonomes fassent leur apparition sur nos routes, Hyundai tentera de rattraper son retard en matière de technologies semi-autonomes, notamment en offrant son système d'aide à la conduite sur l'autoroute en Amérique du Nord en 2019. La technologie est disponible en Corée depuis 2015. Le constructeur a expliqué qu'il a eu de la difficulté à adapter son système en Amérique du Nord en raison de la taille des pays et de la nécessité d'assurer l'exactitude de la cartographie de toutes les autoroutes.

La technologie, qui devrait être offerte sur la Genesis G90 redessinée et la Hyundai Sonata de prochaine génération, atteint une autonomie de niveau 2. Puisqu'il ne comprend pas la direction autonome, le système ressemble plus à l'Autopilot de Tesla qu'au Super Cruise de Cadillac.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2018

Jeep - Cherokee 2018

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer