• Accueil > 
  • Auto > 
  • Banc d'essai - Audi R8 RWS : la pure
Source ID:75bc9bde-3370-4759-8e05-fbc65d32d768; App Source:alfamedia

Banc d'essai - Audi R8 RWS : la pure

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MADRID, Espagne) Chantre incontesté des quatre-roues motrices routières, Audi a, comme l'ont démontré ses spectaculaires succès sportifs, préfiguré l'ère d'une conduite rapide plus sûre, plus sereine et plus efficace. Et moins amusante aussi, puisque ce dispositif prive certains conducteurs avertis du plaisir de maîtriser eux-mêmes leur bolide. Mais pas la R8 RWS, qui est entraînée seulement par ses roues arrière (RWS : Rear Wheel Series). Elle s'adresse à des conducteurs qui choisissent leur auto en fonction de son aptitude à satisfaire leur goût du pilotage.

Inspirée des versions GT4 et GT3 inscrites en compétition, la R8 RWS symbolise-t-elle ou non le renouveau de sa filiale sportive Audi Sport, autrefois connue sous le nom de Quattro GmbH ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais chose certaine, Audi a une idée derrière la tête. 

La R8 RWS, première propulsion (roues arrière motrices) à prendre naissance dans ses installations de Neckarsulm --siège d'Audi Sport depuis sa création en 1983--, vise à occuper le terrain et à habituer la clientèle au changement, et permet de tester des options.

La seconde génération de la R8, dont les débuts remontent à 2015, se prête plutôt bien à cet exercice en raison de sa configuration particulière (moteur central) et de l'expertise amassée en compétition.

Au Canada : 60 coupés, 0 cabrio

Pour accréditer cette hypothèse, Audi ne donnera naissance qu'à 999 unités (coupé et cabriolet confondus) de cette R8 RWS et se garde de confirmer si cette déclinaison sera inscrite de manière permanente à son catalogue dans les années futures.

Le Canada aura droit à 60 unités, mais du coupé seulement. Une décision que d'aucuns jugeront discutable. Il aurait été sans doute préférable, en raison de notre climat, de proposer plutôt le cabriolet en configuration deux roues motrices, une combinaison plus estivale. L'argument a du bon, mais le prix aurait été beaucoup moins attractif que les 163 000 $ exigés pour cette monture.

Par rapport à un R8 Quattro coupé, il s'agit d'une économie de 22 000 $.

Capture_d_e_cran_2018_05_04_a_14_26_30

V10 de 532 chevaux

Outre l'absence du rouage à quatre roues motrices, lequel a également permis une réduction de 50 kg, la R8 RWS doit se contenter d'une version dégonflée du V10 5,2 L. Ce dernier développe à bord de la version propulsée 70 chevaux de moins (532 ch, quand même). Les autres différences visent essentiellement à adapter le véhicule à son nouveau mode d'entraînement. 

Ainsi, les amortisseurs sont plus rigides de 10 % par rapport au modèle équivalent à quatre roues motrices, mais les ressorts demeurent les mêmes. L'angle de carrossage du train arrière a été révisé et la barre antiroulis avant, fortifiée. L'assistance de la direction a également été revisitée et comporte un rapport de démultiplication fixe (15,7 : 1). À noter que la direction à assistance variable proposée en option (groupe Dynamic) sur la R8 Quattro n'est ici pas offerte, pas plus que les freins carbone-céramique. 

Moins raffiné sur le plan technique peut-être, mais assurément moins coûteux à entretenir et à réparer à long terme.

Une Audi qui danse (durant l'été)

L'approche « toute sécuritaire » de la R8 Quattro a sans doute eu pour effet de rassurer une clientèle habitant dans des régions nordiques et soucieuse de rouler à son bord à l'année. Bien vu, mais ce raisonnement frustre les passionnés de conduite qui éprouvent le besoin de faire davantage corps avec leur auto.

C'est ici la raison d'être de la R8 RWS : offrir plus de sensations.

Débarrassée de son rouage intégral, la R8 en version RWS apparaît plus extravertie, plus vivante, voire plus agile. Mais pas aussi sauvage qu'espéré cependant, après l'avoir conduite sur un pavé sec. 

La motricité de la R8 RWS apparaît alors tout aussi grande que sur le modèle homonyme à quatre roues motrices et la grande différence est de parvenir à faire valser le train arrière au moment d'une franche accélération.

Capture_d_e_cran_2018_05_04_a_14_40_29

Par chance, il a plu au cours de cet essai, ce qui a permis d'évaluer le caractère plus pointu et plus délicat de la R8 RWS. Dans ces conditions, elle requiert une plus grande attention, il est vrai, mais l'expérience pour celui ou celle qui se trouve au volant est plus gratifiante encore. Sans être instable ou même sournoise, cette R8 a le mérite de ne pas vous donner l'impression de rouler sur des rails.

0-100 km/h en moins de 4 secondes

La direction de la R8 RWS ne procure pas la même sensibilité et la même précision que celle que l'on retrouve à bord d'une Porsche ou d'une McLaren, mais il s'agit toutefois d'un pas dans la bonne direction. 

Plus précise, plus directe, elle permet d'inscrire l'auto avec plus d'aplomb dans les virages et nécessite moins de petites corrections de trajectoire. Le comportement demeure légèrement survireur, mais ce trait caractéristique de la R8 Quattro s'en trouve ici atténué.

Quant au déficit de puissance de son moteur V10, il n'y a pas lieu d'en faire tout un plat. Les accélérations demeurent très solides (moins de 4 s pour atteindre les 100 km/h), les reprises, convaincantes et le timbre émis par ses échappements a toujours le don de vous mettre les poils des avant-bras au garde-à-vous.

Que du bonheur !

Trois fleurs, trois tomates

On aime

Musicalité et rendement du moteur

Prix très attirant (pour la catégorie)

Plus grande simplicité technique

On aime moins

Rapport poids-puissance : possible de faire mieux

Comportement pas aussi radical qu'espéré

Choix limité (carrosserie, options et teintes)

Capture_d_e_cran_2018_05_04_a_14_49_18

La facture

Marque/modèle : Audi R8 RWS

Prix : 163 000 $

Frais de transport et de préparation : 2095 $

Garantie de base : 48 mois/80 000 km

Consommation réelle : 13,6 L/100 km

Dans les concessionnaires : été 2018

Concurrentes : Aston Martin Vanquish, McLaren 540C, Mercedes AMG-GT

Pour en savoir plus : www.audi.ca

Fiche technique

Moteur : V10 DACT 5,2 L atmosphérique

Puissance : 532 ch à 7800 tr/min

Couple : 398 lb-pi à 6500 tr/min

Poids : 1590 kg

Rapport poids/puissance : 2,98 kg/ch

Mode : propulsion

Transmission de série : automatique 7 rapports (double embrayage)

Transmission optionnelle : aucune

Diamètre de braquage : 11,2 m

Freins (av.-arr.) : disque-disque

Pneus (av.-arr.) : 245/35 R19-295/35R19

Capacité du réservoir : 83 L

Essence recommandée : super




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box
image title
Fermer
image title
Fermer