En moyenne, les camionneurs québécois passent de 15 à 25 % de leur temps sur la route avec une remorque vide à l’arrière de leur camion. Pendant ce temps, au moins trois autres remorques inutilisées se trouvent ailleurs dans la province pour chacun de ces camionneurs.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

C’est une perte d’efficacité à laquelle l’application vHub, créée par la société beauceronne Finloc2000, tente de remédier, en facilitant la localisation et le partage de tout cet actif roulant sous-exploité. L’application vHub promet à ses utilisateurs de réduire les coûts d’exploitation en évitant de rouler à vide trop souvent et de hausser leurs revenus, en louant leurs remorques non utilisées, sans parler de l’effet positif potentiel sur la congestion routière partout au Québec.

« Cette nouvelle solution pourrait redéfinir le paysage de l’industrie du transport et améliorer l’efficacité et donc le rendement des intervenants », assure Charles Dutil, président du constructeur de remorques Manac, associé au projet. « Plusieurs bénéfices sont imaginables, dont la réduction de la congestion routière, de l’usure des infrastructures et des émissions de gaz à effet de serre. »