Les deux géants californiens ont profité de conférences, ces dernières semaines, pour présenter des améliorations substantielles à la façon dont leurs logiciels mobiles s’intègrent à la voiture.

ALAIN MCKENNA ALAIN MCKENNA
Collaboration spéciale

Ainsi, tant Android Auto (Google) que CarPlay (Apple) sont mis à niveau pour proposer plus d’information au conducteur, tout en simplifiant l’interaction avec un téléphone qu’il est interdit par la loi de manipuler directement.

Apple a ainsi créé un « mode sombre » pour CarPlay, qui s’affiche à l’écran de la console de plusieurs modèles de véhicules neufs et améliore l’affichage de ses applis de musique, de navigation et d’agenda. La commande vocale Siri est aussi plus présente. Mais pour tout ça, il faut brancher un iPhone par USB à la voiture. De son côté, Android Auto propose une gestion simplifiée des alertes relatives aux appels et à la messagerie.