(Abidjan) Le gouvernement de la Côte-d'Ivoire a annoncé jeudi avoir signé un accord avec le constructeur automobile japonais Toyota pour l’implantation d’une usine de montage de véhicules dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest.

Agence France-Presse

Le mémorandum d’accord a été signé à Yokohama par le ministre ivoirien des Transports Amadou Koné et le PDG de Toyota Ichiro Kashitani, selon le communiqué diffusé par les services du premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Ce dernier dirige la délégation ivoirienne à la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD), qui se tient du 28 au 30 août.

PHOTO TOYOTA

Toyota assemble déjà des Corolla dans son usine d'Afrique du Sud.

« La mise en œuvre du processus démarrera d’ici à fin 2019 », selon le communiqué, qui ne donne aucun détail sur ce projet.

MM. Koné et Kashitani « se sont réjouis de l’établissement de ce partenariat qui devrait se situer dans la durée, avec l’espoir de voir, à terme, des véhicules Toyota entièrement fabriqués en Côte d’Ivoire », selon le communiqué, qui ne précise pas la date prévue du début de la production ni les modèles qui seront assemblés.

La Toyota Corolla, le pickup Toyota Hilux --et sa version fermée Toyota Fortuner-- sont parmi les véhicules les plus populaires en Afrique.

PHOTO TOYOTA

Le pickup Hilux est un des véhicules les plus prisés en Afrique.

Toyota est déjà présent en Côte d’Ivoire et en Afrique, notamment via sa filiale CFAO, un groupe de distribution fondé en France en 1852 et acquis en 2012. La filiale automobile de CFAO, avec ses concessionnaires dans 36 pays d'Afrique, commercialise les véhicules Toyota.   

Toyota produit déjà des véhicules en Afrique du Sud, qui a un secteur automobile bien développé. Le Nigéria, le Kenya, le Ghana, l'Ouganda, l'Algérie et le Maroc sont parmi les pays africains produisant des véhicules automobiles.

Avec La Presse.