(Berlin) BERLIN - Malgré un accident à Berlin qui a fait quatre morts vendredi dont un garçon de trois ans, le gouvernement allemand a indiqué qu'il ne répondrait pas immédiatement aux voix réclamant de limiter la taille des VUS autorisés à circuler en ville.

Frank Jordans
Associated Press

La taille des gros VUS faisait déjà l'objet d'un débat public en Allemagne avant l'accident de vendredi, survenu quand le conducteur d'un Porsche Macan a perdu le contrôle du véhicule et fauché plusieurs piétons sur un trottoir à Berlin. Un garçon de 3 ans, sa grand-mère de 64 ans et deux hommes, un Espagnol de 28 ans et un Anglais de 29 ans ont été tués.

Des activistes et des politiciens réclamaient déjà une réglementation sur la taille des VUS, leur reprochant d'être particulièrement dangereux et de contribuer au réchauffement climatique de façon disproportionnée. Ces critiques ont repris avec une nouvelle vigueur durant la fin de semaine.

PHOTO PORSCHE

Un Porsche Macan 2019.

«Ce qui est important dans l'immédiat, c'est de déterminer la cause de ce terrible accident», a déclaré aux médias la porte-parole du ministère allemand des Transports, Simone Buser. «Nous ne participerons pas au débat politique à ce stade-ci», a-t-elle ajouté.

La police tente de déterminer si un l'automobiliste a eu un malaise avant de perdre le contrôle de son VUS. L'homme de 42 ans et deux passagers ont été hospitalisés après l'accident.

Les VUS gros et puissants sont de plus en plus populaires en Allemagne. Les constructeurs automobiles du pays peinent à fournir à la demande et estiment que le segment des VUS de toutes tailles représentera le tiers de toutes les nouvelles immatriculations allemandes de 2019.

Une vidéo promotionnelle du Porsche Macan 2020 souligne la puissance et la vitesse du modèle avec le slogan : «Donnez quelque chose à apprécier à ceux que vous laissez derrière».

«Tanks urbains»

Oliver Krischer, un député du Parti Vert, affirme que les VUS accaparent de plus en plus d'espace dans les villes déjà congestionnées d'Allemagne. « Ils sont dangereux pour les piétons et les cyclistes», a dit Krischer au journal berlinois Tagesspiegel. Il propose que le gouvernement fédéral donne aux municipalités le pouvoir de limiter la taille des véhicules autorisés à circuler en ville.

L'organisme écologiste Deutsche Umwelthilfe (Action environnementale d'Allemagne) a enjoint la chancelière Angela Merkel et l'association des constructeurs automobiles d'Allemagne de stopper «l'invasion de tanks urbains». L'organisme réclame une taxe punitive pour tout véhicule émettant plus de 130 grammes de CO2 par kilomètre.

Le Porsche Macan, bien qu'il soit considéré comme un VUS compact (Porsche en fait un plus gros, le Cayenne), émet 224 grammes de CO2 par kilomètre.

Par ailleurs, bien que les activistes affirment que les VUS font courir un risque plus grand aux autres usagers de la route, certains experts en sécurité routière ne sont pas d'accord.

Des données du Bureau fédéral de la statistique indiquent que les accidents impliquant des VUS ont causé plus de décès l'an dernier que les accidents impliquant des voitures intermédiaires et compactes. Mais les accidents impliquant les voitures sport, les limousines et les fourgonnettes avaient encore plus de chances de causer la mort, selon des données gouvernementales.