La commune de Villeneuve-le-Roi, à quelque 13 km au sud de Paris, a lancé un projet pilote qui s’échelonnera sur deux ans afin de tester une technologie capable de détecter les véhicules générant trop de bruit, afin d’envoyer une contravention à leur propriétaire.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

Chaque « radar sonore » combine quatre micros directionnels et les images provenant du réseau de caméras de surveillance de la région, afin de déterminer la source d’un bruit de moteur trop élevé. L’objectif de ce projet est avant tout d’éliminer les motos dont le bruit d’échappement est plus élevé que la limite permise, selon les autorités locales, mais tout véhicule jugé fautif sera également pris en défaut par le système.

Celui-ci entrera en activité dès que la loi sera révisée afin de permettre son utilisation, indique la mairie de Villeneuve-le-Roi.