Peu importe les lois et les amendes, le fléau de la distraction au volant ne semble pas vouloir disparaître. Peut-être est-ce parce que ces mêmes lois ne sont pas appliquées assez sévèrement ? C’est ce que pensent les autorités australiennes, qui ont décidé d’installer des caméras cachées sur leur réseau routier afin de pincer sur le vif les automobilistes qui conduisent d’une main tout en ayant leur mobile dans l’autre.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

La technologie comprend plusieurs éléments. D’abord, deux caméras seront jumelées afin de filmer à la fois le conducteur et la plaque d’immatriculation du véhicule. La première sera équipée d’une intelligence artificielle qui déterminera si la personne derrière le volant est distraite par son téléphone. Si c’est le cas, l’image sera transmise à un vérificateur en chair et en os, puis s’il y a effectivement faute, une amende de 235 $AU (210 $CAN) sera envoyée au propriétaire du véhicule. En tout, 45 caméras seront installées. En six mois de tests, pas moins de 100 000 infractions auraient été décelées, a indiqué le gouvernement de New South Wales, la semaine dernière.