Une mère de famille de la classe moyenne est-elle condamnée à rouler en minifourgonnette ? C’est avec cette question en tête que j’ai mis à l’essai pendant six semaines trois modèles aux styles complètement différents. Notre petite famille en a profité pour visiter parents et amis dans la région, mais aussi à Québec, à Mont-Tremblant, en Estrie et en Ontario. Tout le monde, de 4 à 80 ans, avait une opinion bien arrêtée au sujet du look des trois voitures.

Isabelle Dubé Isabelle Dubé
La Presse

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Qu’est-ce qu’une voiture cool et sexy au juste ? Si, pour certains, le summum de la « coolitude » est actuellement une voiture électrique, dans mon cas, ce type de véhicule ne convient pas pour m’amener sans détour vers une lointaine plage ontarienne ou américaine. Sans oublier tous les bagages qui doivent entrer dans le coffre quand notre famille part en vacances en voiture ou prend la direction de l’aéroport.

Mazda CX-3 GT 2019

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Mazda CX-3

Lorsque je l’ai aperçu dans le stationnement du concessionnaire, rutilant avec sa silhouette aux courbes félines, j’ai eu le coup de foudre. Comment ne pas être attirée par ce rouge vibrant cristal métallisé ? En ouvrant la portière, mon cœur n’a cessé de s’emballer. Des sièges en cuir blanc pur ? Quelle jolie idée !

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Mazda CX-3

Tout de suite, sans réfléchir, j’ai eu envie d’annuler toutes mes obligations de la journée et de partir avec lui faire un long bout de chemin. J’ai dû me résigner à le garer près du bureau, mais ô combien j’avais hâte de le retrouver à la fin de la journée !

Rapidement, je me suis aperçue que je n’étais pas la seule à être charmée par sa beauté. Au débarcadère de l’école primaire, j’ai observé l’effet qu’il produisait sur les autres mères. Chez les copines, les tantes, les voisins, mêmes commentaires unanimes : « Il est tellement, tellement beau ! »

Avais-je enfin trouvé la perle rare ? Cette fameuse familiale cool et sexy ?

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Mazda CX-3

« Le siège passager n’a pas de réglage électrique », s’étonne mon mari avant de partir pour un week-end à Québec visiter des amis. « Maman, y a rien en arrière pour brancher la tablette ! », me lance ma fille à Saint-Apollinaire. Moi, je voudrais bien le refroidisseur de siège, un gadget bien efficace avec la canicule imprévue. C’est fou comme on devient soudain exigeant de technologie alors qu’on roule habituellement dans notre familiale modèle de base 2010 !

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Mazda CX-3

Le beau Mazda CX-3 m’assiste fort bien dans ma conduite avec son système intelligent d’aide au freinage, d’aide à l’évaluation des distances, de surveillance des angles morts, de détection des piétons, d’avertissement de sortie de voie et de trafic transversal en marche arrière. Il se manie presque aussi facilement qu’un vélo et je pourrais payer comptant le modèle de base.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Mazda CX-3

Toutefois, en le conduisant pendant deux semaines, j’ai dû me ressaisir. Sa beauté fait l’unanimité, mais pour le choisir, j’aurais dû oublier ma famille et ses besoins. Ignorer ma fille coincée à l’arrière, les genoux enfoncés dans le siège avant, mon mari trop grand pour l’ergonomie générale de l’habitacle et ce désir de mettre dans le coffre tout ce qu’on a l’impression d’avoir besoin d’apporter en voyage.

NISSAN MURANO PLATINE 2019

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Nissan Murano

« As-tu changé d’emploi ? », m’interpelle un cousin en me voyant arriver au volant du luxueux véhicule lors d’une grande réunion familiale. De belles lignes classiques, un habitacle en cuir couleur cachemire au chic indéniable, le Murano inspire le respect. La couleur orange coucher de soleil de celle que je conduis est loin de faire l’unanimité. Pas de souci, il est offert dans un vaste choix de teintes classiques qui peuvent combler ceux qui ont des goûts traditionnels.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Nissan Murano

Mamie et papi veulent absolument l’essayer. Et voilà que quatre enfants et un adulte s’entassent sur la banquette arrière (sans bouger du stationnement, je vous rassure). Parce qu’il faut le dire, il y a énormément d’espace dans l’habitacle. De l’espace à l’infini pour agrandir la famille, adopter un ou deux chiens, se mettre à faire du surf, devenir gardien de but au hockey, acheter des matériaux de rénovation et se créer de nouveaux besoins…

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Nissan Murano

Oui, avec le Murano, tout semble possible. Traverser le Canada jusqu’à Vancouver ? Pourquoi pas ! Surtout avec tous les excitants gadgets d’aide à la conduite.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Nissan Murano

Au cours d’une balade en Estrie, j’ai pris place à l’arrière avec ma fille, confortablement assise sur le siège moelleux, les jambes aussi à l’aise que dans mon salon. En regardant les étoiles à travers le long toit panoramique, je me suis mise à calculer le prix des pneus de 20 pouces qu’il faudra changer dans quatre ans : 1000 $. Et le prix du Murano avec les taxes : plus de 53 000 $.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Photo Edouard Plante-Fréchette - La Presse Boucherville, Québec, 2019-10-11 --- Sujet : Banc d'essais, Mazda CX3. La journaliste de La Presse, Isabelle Dubé, fait l'essai du véhicule. --- # P-AUT-2019-10-08-12540

Dans ma banlieue, il y a certes toute la place disponible pour garer le plus gros des véhicules, mais ma petite famille n’a pas besoin d’autant d’espace… Et j’avoue, mon cousin a bien raison, c’est trop cher pour mes moyens.

Kia Soul GT-Line Limitée 2020

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Kia Soul

De ma banlieue à Mont-Tremblant, de Montréal au sud-est de l’Ontario, la silhouette cubique du bolide bleu neptune avec ses imposants feux arrière rouges n’a laissé personne indifférent.

« Elle est trop cool ! », s’est écriée la fille d’une amie, une cégépienne, quand elle l’a vue dans le stationnement de sa maison. Même si la Soul a été totalement redessinée par un grand designer qui arrivait de chez Audi, sa mère qui m’avait invitée à souper n’était pas du même avis. « Je préfère les lignes plus subtiles, plus classiques. »

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Kia Soul

Une autre copine en a rajouté : « Pour moi, ce n’est vraiment pas une voiture sexy ! Je choisirais la BMW décapotable. » Bon, euh, la Porsche 911 me tente aussi, mais gardons à l’esprit que je cherche une voiture familiale et surtout abordable, les filles !

La Soul a les deux. Son prix satisfait la mère de la classe moyenne et, à ma grande surprise, son coffre réussit à accueillir une grande valise, trois moyennes, une de cabine et un sac à dos, et ce, sans incliner les sièges arrière.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Kia Soul

En abaissant un siège, on peut même ajouter deux chaises de plage, une planche et des accessoires pour jouer dans le sable. Pas certaine que ma fille voudrait faire la route coincée à travers les bagages jusqu’à Myrtle Beach, mais jusqu’à Mont-Tremblant, aucune plainte n’a été formulée. Surtout avec une prise USB à l’arrière pour brancher la tablette.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Kia Soul

D’ailleurs, tous les gadgets électroniques nous ont séduits. Que ce soit l’assistance à la conduite, le chargeur de téléphone sans fil ou le système de refroidisseur des sièges avant pour les journées où le mercure s’emballe. Ma fille et ses copines ont adoré la discothèque intérieure avec les lumières synchronisées au rythme de la musique du système audio ultra performant. Et que dire de l’écran tactile de 10,25 pouces ? C’est le mieux conçu, le plus intuitif et le mieux situé dans l’habitacle des trois véhicules testés.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Kia Soul

La Soul est amusante et facile à conduire, cependant sa silhouette cubique me fait hésiter…

Finalement, force est de constater qu’avec les voitures comme dans la vie en général, on ne peut pas tout avoir ! Conjuguer un look cool, un prix abordable avec les besoins d’une famille est beaucoup plus difficile que je croyais. 

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Kia Soul