(Gardena) Les autorités américaines feront enquête sur un accident de la circulation impliquant une berline de marque Tesla qui a fait deux morts dimanche dernier dans une banlieue de Los Angeles.

Associated Press

Un porte-parole de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) n’a pas dit si l’automobile Tesla S était en conduite Autopilote lorsqu’elle a foncé à haute vitesse sur une voiture compacte de marque Honda Civic dont les deux occupants ont perdu la vie.

Il semble que la Tesla venait de sortir d’une voie rapide lorsqu’elle a grillé un feu rouge à une intersection et percuté la petite voiture dans la municipalité de Gardena.

Les victimes sont un homme et une femme dont la mort a été constatée sur les lieux de la collision. Les deux occupants de la Tesla ont quant à eux été transportés à l’hôpital pour des blessures ne mettant pas leur vie en danger.

Les fonctionnalités du système Autopilote de Tesla ont été conçues pour des changements de voie automatiques et pour maintenir avec les autres véhicules des distances sécuritaires. Tesla signale que son système Autopilote actuel permettra de faire usage de futures capacités de conduite entièrement automatique, grâce à des mises à jour logicielles qui améliorent ses capacités au fil du temps.

Les enquêteurs de la NHTSA ont été appelés jusqu’ici à se pencher sur 13 accidents impliquant des automobiles Tesla qui ont pu survenir lorsque le système Autopilote était activé, incluant celui de dimanche dernier. Deux enquêtes sont terminées ; l’une d’elles a confirmé l’usage de la conduite Autopilote lors de l’impact.

Pour sa part, une autre agence, la National Transportation Safety Board (NTSB), a déjà émis des critiques sur le système de conduite autonome de Tesla.