Voilà huit ans déjà que les coupés sport Toyota 86 (auparavant Scion FR-S) et Subaru BRZ roulent leur bosse avec très peu de modifications à leur offre.

Charles René Charles René
La Presse

Ludiques et dotées d’un châssis très communicatif, ces sportives sont cependant ralenties par leur motorisation, qui suffit à peine à la tâche, surtout à bas régime. Toyota et Subaru semblent avoir écouté les doléances des amateurs et prépareraient, selon Autocar, une nouvelle génération animée par un moteur turbocompressé.

Construites sur la plateforme modulaire TNGA de Toyota, ces modèles auraient droit au nouveau quatre cylindres Boxer de 2,4 L turbocompressé de 260 ch utilisé par plusieurs modèles Subaru. Elles conserveraient évidemment leur configuration à propulsion. Si les deux marques décident d’aller officiellement de l’avant avec une telle évolution, ces coupés en sortiront sans doute grandement bonifiés.