(Paris) Une Mercedes d’anthologie de 1929, une Ferrari de fonction de Michael Schumacher ou la Rolls plaquée or de l’actrice américaine Zsa Zsa Gabor comptent parmi les belles mécaniques qui seront présentées aux enchères au salon Rétromobile, le 7 février à Paris, a annoncé Artcurial.

Agence France-Presse

Parmi les 167 véhicules d’exception au catalogue de la principale vente de véhicules de collection en Europe figurent aussi la première et la dernière Ford du chanteur français Johnny Hallyday.

Avec une estimation haute de huit millions d’euros, le clou de la vente Rétromobile 2020 est une légendaire Mercedes 710 SS de 1929, considérée comme l’un des modèles les plus prestigieux de la firme, équipée d’un moteur de 140 cv lui permettant d’atteindre 200 km/h.  

Dotée d’un moteur 12 cylindres de 620 cv, une Ferrari 599 GTB de 2006, véhicule de fonction du pilote automobile allemand Michael Schumacher, est évaluée à entre 140 000 et 180 000 euros.  

PHOTO FOURNIE PAR FERRARI

Une Ferrari 599 GTB

L’intérêt des collectionneurs devrait aussi se porter sur la Rolls Royce Silver Cloud II 1961 de Zsa Zsa Gabor qui avait fait plaquer les chromes et la calandre en or 24 carats, parmi quelques options très personnelles comme les portes et les vitres gravées au nom de l’actrice. Un modèle jaune canari estimé à entre 80 000 et 140 000 euros.  

Une Ford Mustang 390 GT Coupé immatriculée neuve au nom de Johnny Hallyday, la première voiture de cette marque que la star française s’est offerte en 1967, est évaluée à entre 150 000 et 300 000 euros.

Achetée neuve par Johnny en 2007, une Ford GT pourrait atteindre 380 000 euros en estimation haute, en raison de sa rareté sur le marché.

Autres pépites de la vente Rétromobile qui célèbre aussi les chantiers navals : l’impressionnant yacht de Dodi Al-Fayed, le « Cujo Baglietto », évalué à entre 300 000 et 600 000 euros.  

Cette « Rolls » des mers, capable d’atteindre 80 km/h, a abrité le dernier été de Diana. Toutefois, la célèbre photo où Diana est photographiée assise sur un plongeoir, a été prise le même été sur le « Sokarr », le yacht du père de Dodi.  

Enfin, deux voiliers mythiques parmi les plus prestigieux des vieux gréements, le « Mariska Fife » de 1908 long de 28 mètres, et le « Mariquita Fife » de 1911 long de 38 mètres, sont estimés à autour de 1,5 million d’euros chacun.

« Aéromobile est l’une des plus grandes ventes aux enchères mais c’est aussi un spectacle avec présentation des véhicules sur scène. 167 lots à tous les prix sont au catalogue », souligne Mathieu Lamoure, le directeur du département Motorcars Artcural. « Dans un contexte taciturne, la passion automobile est toujours là, avec de grands passionnés ».