Ça commence à jouer du coude dans le marché encore inexistant des camionnettes électriques. Au moment où General Motors confirmait un investissement de 2,2 milliards US en vue de produire de tels véhicules, le PDG de la start-up californienne Rivian laissait entendre que le prix de ses propres modèles serait revu à la baisse.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

En ce moment, les prix affichés sur le site internet du constructeur sont de 69 000 $ US pour la camionnette R1T, dotée d’une autonomie de 480 kilomètres par charge et d’un toit en verre polychromatique, et de 72 000 $ US pour le R1S, un gros VUS à la fiche technique similaire.

Participant à une exposition dans la région de San Francisco la semaine dernière, R.J. Scaringe, PDG de Rivian, n’a pas voulu en dire plus sur le prix final de ses deux modèles, se faisant plutôt rassurant sur l’énergie qui sera déployée afin de livrer les premiers exemplaires à la date promise, soit avant la fin de 2020.