(Genève) Avec 3700 tués en moyenne, la mortalité routière mondiale représente chaque jour l’équivalent de sept crash de gros avions de ligne, s’est alarmé vendredi le représentant spécial de l’ONU pour la sécurité routière Jean Todt.

Agence France-Presse

Le nombre de morts sur les routes de la planète « est équivalent à sept jumbo jets se crashant chaque jour, sans aucun survivant », a déclaré cette figure du sport automobile à la presse à Genève (Suisse), en rappelant qu’au total 1,35 million de personnes perdaient la vie chaque année dans des accidents de la circulation.

PHOTO D'ARCHIVES PATRICK SANFACON, LA PRESSE

Des véhicules impliqués dans un carambolage sur l'autoroute 15 l'an dernier.

M. Todt a appelé à un sursaut international lors de la 3e conférence ministérielle sur la sécurité routière prévue à Stockholm les 19 et 20 février, où une centaine de pays sont attendus.

« Nous ne pouvons pas continuer comme si de rien n’était », a poursuivi l’ancien pilote de course, ex-responsable sportif chez les constructeurs Peugeot et Ferrari et actuel patron de la Fédération internationale automobile.

PHOTO MARTIAL TREZZINI, AP

Jean Todt, représentant spécial de l’ONU pour la sécurité routière.

Il faut au niveau mondial un « changement systémique » pour « mettre la sécurité au cœur de la mobilité », a ajouté l’émissaire du secrétaire général des Nations unies pour la sécurité routière.