Le Salon de la moto de Montréal – le plus gros au Canada – aura lieu cette fin de semaine au Palais des congrès. Les amateurs de deux et de trois-roues pourront y découvrir des centaines de modèles provenant d’une quinzaine de marques. Parmi ces montures se trouvent des dizaines de nouveautés dont voici un bref avant-goût. Bon salon !

Bertrand Gahel Bertrand Gahel
Collaboration spéciale

Harley-Davidson Pan America

PHOTO FOURNIE PAR  HARLEY-DAVIDSON

La Harley-Davidson Pan America

Décidément, c’est l’heure des paris chez le célèbre constructeur américain. Pour 2020, il risque un autre éloignement de ses montures traditionnelles en dévoilant une aventurière poids lourd qui pourrait bien s’avérer encore plus controversée que l’audacieuse LiveWire électrique lancée l’an dernier. Haute sur patte, animée par un tout nouveau bicylindre en V refroidi par liquide de 1250 cc et équipée d’un carénage dont la ligne rappelle l’avant d’une vieille camionnette, la nouvelle Pan America va assurément faire jaser. Deux grandes questions semblent inévitables à son égard : accomplira-t-elle sa mission d’amener de nouveaux acheteurs chez Harley-Davidson et sera-t-elle à la hauteur de ses rivales en sentier ?

Kawasaki Z H2

PHOTO FOURNIE PAR KAWASAKI

La Kawasaki Z H2

La tendance vers les performances extrêmes va aussi bon train dans l’univers de la moto que dans celui de l’automobile où 600 ou 700 chevaux sont en voie de devenir une puissance commune. Sur deux roues, cette puissance jadis extraordinaire, mais maintenant de plus en plus fréquente, s’établit à 200 chevaux et, pour 2020, elle arrive chez les motos de classe standard, dont cette Kawasaki Z H2. Animée par un 4-cylindres d’un litre unique du fait qu’il est suralimenté, la Z H2 est le dernier venu de la famille H2 dont la doyenne, la H2R, crache 325 chevaux ! Une armée de systèmes électroniques assure un comportement étonnamment civilisé.

Can-Am Spyder RT Limited

PHOTO FOURNIE PAR CAN-AM

Le Can-Am Spyder RT Limited

La marque québécoise Can-Am offre non seulement l’une des rares « motos à 3 roues » du marché, mais elle propose aussi le concept du genre le plus stable et le plus avancé. L’année 2020 marque une étape importante pour ces véhicules, puisque la version haut de gamme RT évolue de façon considérable. Affichant un style allongé complètement repensé, mieux équipé, désormais capable d’accepter les accessoires LinQ de BRP et offrant un comportement routier amélioré grâce, entre autres, à un nouveau positionnement du pilote, le Spyder RT Limited représente l’une des façons les plus confortables qui soient de parcourir de longues distances la tête au vent.

Triumph Tiger 900 Rally

PHOTO FOURNIE PAR TRIUMPH

La Triumph Tiger 900 Rally

Les modèles de classe aventure jouissent actuellement d’une forte popularité. Si les plus gros sont de véritables mastodontes que seuls les plus ferrés des pilotes arrivent à exploiter en sentiers, d’autres favorisent plutôt un équilibre les rendant aussi agiles et accessibles que possible. Considérablement allégée et animée par un tricylindre compact passant de 800 à 900 cc pour 2020, la nouvelle Triumph Tiger 900 Rally expose joliment les avantages d’une aventurière format moyen. Offrant amplement de puissance pour rouler autoritairement sur la route, elle est équipée d’une roue avant de 21 pouces et de suspensions à long débattement remarquablement efficaces qui en font une exploratrice en bonne et due forme.

BMW F900R

PHOTO FOURNIE PAR BMW

La BMW F900R

Il n’est pas requis d’une nouveauté qu’elle soit extrême pour être intéressante. La nouvelle F900R de BMW en est un bel exemple, puisqu’il est question d’une moto relativement simple et agile dont la facture reste très raisonnable, puisqu’à peine au-dessus de la barre des 10 000 $. Pour cette somme, l’Allemande demeure quand même bien équipée, tandis que son bicylindre parallèle gonflé de 800 à 900 cc pour 2020 produit une centaine de chevaux, un niveau amplement suffisant pour distraire un pilote expérimenté. Grâce à des modes de conduite et à diverses aides électroniques, les motocyclistes moins avancés font également partie de sa clientèle potentielle.