Les trois grands constructeurs américains – à savoir Fiat Chrysler Automobiles (FCA), Ford et General Motors – ont mis un frein à leur production nord-américaine depuis jeudi dernier en raison de l’épidémie de la COVID-19. Les marques asiatiques implantées ici ont fait de même.

Charles René Charles René
La Presse

De concert avec le puissant syndicat United Auto Workers (UAW), les constructeurs vont profiter de cette pause pour désinfecter leurs chaînes d’assemblage et réorganiser leurs activités. Cette suspension de la production est prévue jusqu’au 30 mars, mais pourrait s’étirer selon l’évolution de la situation.

Toyota, Honda et Hyundai aussi

Toyota a pour sa part choisi de suspendre sa production nord-américaine pour deux jours seulement (23 et 24 mars) et Honda, pour six jours, à partir du 23 mars.

Hyundai a pour sa part arrêté sa production le 18 mars dernier dans son usine d’assemblage d’Alabama (HMMA) jusqu’à nouvel ordre après qu’un employé eut été déclaré positif à la COVID-19.