Toronto, Ville Reine des nids-de-poule (et quatre autres faits méconnus)

Un splendide spécimen de nid-de-poule ontarien dans une... (Photo Jack Lakey, Toronto Star)

Agrandir

Un splendide spécimen de nid-de-poule ontarien dans une rue de Toronto.

Photo Jack Lakey, Toronto Star

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alain McKenna

Collaboration spéciale

La Presse

Avril est le mois (non officiel) des nids-de-poule partout au Canada. Même si ça semble toujours pire au Québec qu'ailleurs, c'est un problème d'un océan à l'autre.

Aussi bien s'y faire, en découvrant quelques facettes méconnues de ces ennemis des suspensions automobiles.

Quelle est la Ville championne des nids-de poule ?

Non, ce n'est pas Montréal. Si l'on se fie aux statistiques publiées à ce propos par chacune des grandes villes au pays, c'est le réseau routier de Toronto qui représente le plus important gruyère au pays. 

Ainsi, de la fin de l'hiver au printemps 2017, les cols bleus de la Ville Reine disent avoir bouché pas moins de 110 595 nids-de-poule, ce qui représente un record. 

Montréal arrive tout juste après, avec 99 800 colmatages durant la même période. Ottawa, Vancouver et Edmonton sont aussi aux prises avec un nombre croissant de nids-de-poule.

0326_aut_nids_de_poule_1851_1 Ce nid-de-poule, lui, est bel et bien montréalais. Photo André Pichette La Presse

Le problème n'est pas l'asphalte...

En fait, c'est l'eau qui pénètre sous la surface et qui gèle qui est à la source de la formation des nids-de-poule. En gelant, elle provoquerait une expansion des fissures de 9 % en moyenne, un phénomène accéléré par une grande variation des températures quotidiennes.

Cette expansion déforme la chaussée, qui est ensuite effritée par le passage de lourdes charges à sa surface.

Plus le véhicule est lourd, plus le risque de voir apparaître des nids-de-poule est grand, indique la chercheuse Simita Biswas, de l'Université de l'Alberta, qui s'est penchée sur la question.

0326_aut_Nid_de_poule_0611 Le Québec et l'Ontario se distinguent du reste du pays dans leur façon de réparer les nids-de-poule. Photo André Pichette, La Presse

... c'est peut-être la méthode

Le Québec et l'Ontario se distinguent du reste du pays par leur façon de régler le problème des nids-de-poule, nous apprend Mme Biswas. Dans les deux cas, plus de 40 % des réparations ont lieu durant les six mois les plus froids de l'année, une proportion qui baisse à 10 % dans le reste du pays.

Or, le mélange d'asphalte utilisé pour des réparations « à froid » est reconnu pour être beaucoup moins durable qu'un mélange pour des réparations « à chaud », ce qui explique pourquoi les trous colmatés réapparaissent souvent à peine quelques mois plus tard...

0326_aut_NIDS_DE_POULE_3240 Il existe trois sortes de nids-de-poules. Celui-là semble être un gros. Photo Hugo-Sébastien Aubert

Il existe trois sortes de nids-de-poule

En 2003, John S. Miller et William Yeadon Bellinger, deux chercheurs de l'Université du Colorado, ont voulu définir clairement les termes utilisés pour parler des différents dommages que subissent les routes asphaltées. Nid-de-poule, fissure, ornière, effritement, etc.

Dans la foulée, ils ont séparé les nids-de-poule en trois catégories : ceux faisant moins de 2,5 cm de profondeur sont qualifiés de peu importants, ceux entre 2,5 et 5 cm sont d'importance modérée, et ceux de 5 cm ou plus sont hautement importants (et sont évidemment ceux qu'on remarque le plus).

0326_aut_808771_02 On ne connaît pas le coût total des dommages causés par les nids-de-poule au Canada. Mais ça coûte cher. Photo Patrick Sansfaçon, La Presse

Combien ça coûte ?

On ne connaît pas le coût total des dommages provoqués par les nids-de-poule au Canada. Il y a quelques années, la Ville de Toronto a estimé à 17 $ le coût de réparation moyen d'un seul nid-de-poule.

Du côté des automobilistes, le CAA estime qu'il en coûte généralement entre 200 et 500 $ pour faire disparaître les dommages causés par la rencontre avec un de ces fâcheux aléas de la route.

Mieux vaut prévenir que guérir, ce qui peut se faire simplement : en ne conduisant pas trop vite et en gardant une distance suffisante devant soi pour pouvoir éviter les trous et les crevasses en toute sécurité.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2018

Jeep - Cherokee 2018

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box
image title
Fermer
image title
Fermer