| Commenter Commentaires (3)

GM voudrait donner plus de souffle à sa Cadillac ATS

L'actuelle Cadillac ATS.... (Photo fournie par General Motors)

Agrandir

L'actuelle Cadillac ATS.

Photo fournie par General Motors

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles René
La Presse

Fraîchement débarquée sur le marché, l'ATS doit son existence à un lourd mandat, celui de détrôner les rivales allemandes du segment. General Motors a même poussé la bravade jusqu'à mentionner dans ses publicités que son produit était supérieur à la BMW Série 3, la mesure étalon. Le constructeur veut maintenant s'attaquer à une icône de la voiture sport, la BMW M3. Son outil : une paire de turbos.

General Motors préparerait, bien à l'abri des regards indiscrets, une version particulièrement pimentée de l'ATS. Selon le mensuel Automobile, cette ATS-V n'emploierait cependant pas la mécanique de sa grande soeur, la CTS Vsport (V6 de 3,6 litres biturbo), mais un proche parent, plus compact.

Malgré une cylindrée de 3,2 litres, ce moteur d'origine australienne (division Holden) recèlerait beaucoup plus de puissance que le V6 optionnel de la CTS. Ses 80 chevaux supplémentaires lui permettraient d'atteindre la barre des 500 chevaux. L'utilisation de l'injection directe est incontournable, tout comme les deux turbocompresseurs à haute pression d'air. Du coup, la CTS gagnerait la guerre des chevaux devant le six cylindres en ligne bavarois de la M3 (3 litres), aussi suralimenté par deux turbos promis avec près de 430 chevaux en réserve.

Avec l'ajout éventuel d'une carrosserie à deux portières, l'ATS ne cache pas ses intentions de vouloir arracher une clientèle plus jeune aux grands joueurs du genre.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box
image title
Fermer
image title
Fermer