Source ID:; App Source:

Chrysler présente son pachydermique V8 Hellephant de 1000 chevaux

Au Salon SEMA de Las Vegas, Chrysler a... (Photo FCA)

Agrandir

Au Salon SEMA de Las Vegas, Chrysler a montré une Charger 1968 très modifiée dans lequel on a installé un V8 Hellephant conçu par sa filiale Mopar. Ci-haut, Steve Beahm, directeur des marques de voitures de FCA-Amérique du Nord et directeur services et pièces chez Mopar.

Photo FCA

Denis Arcand
La Presse

Fiat-Chrysler n'a pas beaucoup d'atomes crochus avec l'électrification automobile : on se souvient que feu Sergio Marchionne, l'ancien PDG de FCA avait pratiquement demandé aux consommateurs de ne pas acheter la Fiat 500 électrique, arguant que la compagnie perdait 10 000 dollars à chaque vente.

Le V8 Hellephant. Chrysler aurait peut-être mieux fait... - image 1.0

Agrandir

Le V8 Hellephant. Chrysler aurait peut-être mieux fait de l'appeler «Mammouth». Photo FCA

On vient de voir où Chrysler a la tête au Salon SEMA de Las Vegas. La division Mopar y a présenté un monstrueux V8 de performance de 1000 chevaux et 950 livres-pied de couple. Ce moteur de 7 litres porte le nom de Hellephant. S'il faut vous faire un dessin, c'est un mot-valise à partir de Hellcat et de elephant prononcé en anglais.

Nos lecteurs à tête blanche, qui ont eu du cambouis sous les ongles durant les années 60 et 70, se souviendront sans doute du V8 de 426 pouces cubes lancé en 1964 par Chrysler et qui avait rapidement été surnommé «Elephant».

Comme son ancêtre de 1964, le Hellephant est un crate-engine, comme disent les Américains, c'est-à-dire un moteur que les mécaniciens et les bricoleurs de haut niveau commandent et installent eux-mêmes. Ces moteurs étaient jadis livrés dans une caisse en bois que les ouvriers construisaient autour du moteur, à l'usine, d'où l'expression crate-engine (aujourd'hui, on vous les livre sur une palette).

Résolument tourné vers le passé

Le Hellephant est vraiment un produit tourné vers le passé, il est fait pour les voitures sport Chrysler ou Dodge construites en 1976 ou avant, dit Mopar. Il y a un marché pour ce genre de choses : les muscle cars ayant survécu à cette époque sont souvent rénovées, remotorisées, bichonnées et conduites par des baby-boomers durant de sonores promenades du dimanche ou un occasionnel quart de mille à la piste locale.

La Charger 1968 modifiée dans laquelle on a... - image 3.0

Agrandir

La Charger 1968 modifiée dans laquelle on a installé un V8 Hellephant. Photo FCA

Les années 60 et 70, ce n'est pas la préhistoire automobile, mais c'est quand même loin et on se demande si Mopar n'aurait pas dû baptiser son moteur «Mammouth», un pachyderme qui s'est éteint il y a 12 000 ou 15 000 ans lors du dernier réchauffement climatique (naturel, celui-là, et moindre que le nôtre).

Chrysler n'a pas annoncé le prix du Hellephant ni estimé la consommation d'essence ou le CO2/km d'une muscle car mue par ce V8, comme la Charger 1968 (voir notre photo, ci-haut) modifiée qui a été montrée ce matin au Salon SEMA. Cette présentation a eu lieu juste après que GM ait dévoilé un dragster Camaro tout électrique zéro-émission.

Le gros Hellephant de FCA sera disponible au début de l'année prochaine et il viendra avec un module de gestion de la puissance et des capteurs modernes, le filage, une pédale d'accélération et toutes sortes de gadgets censés rendre l'installation facile. On pourra aussi acheter un kit comprenant les courroies, les poulies et un alternateur.




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer