Source ID:; App Source:

Pronostic 2017 pour Ferrari : nouveaux modèles, ventes en hausse, mais pas de VUS

  • La

    Plein écran

    La "LaFerrari" peu après son dévoilement au Mondial de l'auto de Paris le 22 avril 2013. La production de ce modèle a été limitée à 499 unités.

    AFP

  • 1 / 10
  • Sergio Marchionne (4e à partir de la gauche) et d'autres dignitaires lors du dévoilement à Berverly Hills de la F60 America lors du 60e anniversaire de la présence de Ferrari aux États-Unis. Cette année marque le 70e anniversaire de Ferrari, qui soulignera ce jalon en lançant de nouveaux modèles. (AFP)

    Plein écran

    Sergio Marchionne (4e à partir de la gauche) et d'autres dignitaires lors du dévoilement à Berverly Hills de la F60 America lors du 60e anniversaire de la présence de Ferrari aux États-Unis. Cette année marque le 70e anniversaire de Ferrari, qui soulignera ce jalon en lançant de nouveaux modèles.

    AFP

  • 2 / 10
  • Un enthousiaste tente de prendre une photo d'une LaFerrari stationnée non loin de la Bourse de New York, lors du lancement en Bourse de Fiat-Chrysler le 13 octobre 2014. (REUTERS)

    Plein écran

    Un enthousiaste tente de prendre une photo d'une LaFerrari stationnée non loin de la Bourse de New York, lors du lancement en Bourse de Fiat-Chrysler le 13 octobre 2014.

    REUTERS

  • 3 / 10
  • Une F40 1990 mises aux enchères chez Sotheby à Londres l'été dernier. (AFP)

    Plein écran

    Une F40 1990 mises aux enchères chez Sotheby à Londres l'été dernier.

    AFP

  • 4 / 10
  • Cette photo non datée montre Enzo Ferrari, fondateur du constructeur automobile portant son nom il y a 70 ans cette année. (Musée automobile Enzo Ferrari de Modène)

    Plein écran

    Cette photo non datée montre Enzo Ferrari, fondateur du constructeur automobile portant son nom il y a 70 ans cette année.

    Musée automobile Enzo Ferrari de Modène

  • 5 / 10
  • Une Ferrari de Formule 1 et une LaFerrari sationnées devant la Bourse de Milan le 4 janvier 2016, lors du lancement en Bourse de Ferrari. C'est à cette date que Ferrari est devenue une compagnie indépendante de Fiat Chrysler. La famille Agnelli, fondatrice de Fiat, est le plus important actionnaire de Ferrari. (REUTERS)

    Plein écran

    Une Ferrari de Formule 1 et une LaFerrari sationnées devant la Bourse de Milan le 4 janvier 2016, lors du lancement en Bourse de Ferrari. C'est à cette date que Ferrari est devenue une compagnie indépendante de Fiat Chrysler. La famille Agnelli, fondatrice de Fiat, est le plus important actionnaire de Ferrari.

    REUTERS

  • 6 / 10
  • La F60 America lors de son dévoilement à Berverly Hills le 12 octobre 2014. (AFP)

    Plein écran

    La F60 America lors de son dévoilement à Berverly Hills le 12 octobre 2014.

    AFP

  • 7 / 10
  • Des visiteurs examinent une Ferrari 335 Sport Scaglietti 1957 à la Rétromobile de Paris de l'an dernier. Elle a été adjugée à plus de 32 millions d'euros quelques jours plus tard à la maison d'enchères Artcurial de Paris. (REUTERS)

    Plein écran

    Des visiteurs examinent une Ferrari 335 Sport Scaglietti 1957 à la Rétromobile de Paris de l'an dernier. Elle a été adjugée à plus de 32 millions d'euros quelques jours plus tard à la maison d'enchères Artcurial de Paris.

    REUTERS

  • 8 / 10
  • Ce coupé Ferrari 330 GT fut la première voiture de John Lennon. Elle fut adjugée 359 000 livres sterling en juillet 2013 lors d'un encan RM Auctions en marge du Goodwood Festival of Speed. Le Beatle l'a achetée en 1965, quelques jours après avoir obtenu son permis de conduire et a mis 20 000 milles au compteur avant de la vendre en 1967. (REUTERS)

    Plein écran

    Ce coupé Ferrari 330 GT fut la première voiture de John Lennon. Elle fut adjugée 359 000 livres sterling en juillet 2013 lors d'un encan RM Auctions en marge du Goodwood Festival of Speed. Le Beatle l'a achetée en 1965, quelques jours après avoir obtenu son permis de conduire et a mis 20 000 milles au compteur avant de la vendre en 1967.

    REUTERS

  • 9 / 10
  • Ferrari a un passé glorieux en Formule 1 mais traverse actuellement une période de disette de près de 10 ans. (REUTERS)

    Plein écran

    Ferrari a un passé glorieux en Formule 1 mais traverse actuellement une période de disette de près de 10 ans.

    REUTERS

  • 10 / 10

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MILAN

Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari, qui va fêter ses 70 ans cette année, a annoncé jeudi avoir enregistré une année 2016 record, marquée par un bond de 38% de son bénéfice net et de 8,8% de son chiffre d'affaires.

Pour 2017, le groupe a choisi de faire des prévisions marquées par «la prudence».

Les résultats sont meilleurs qu'attendus. Le bénéfice net a atteint 400 millions d'euros, contre 391 millions d'euros prévus par les analystes, selon le consensus Factset Estimates, tandis que le chiffre d'affaires s'est élevé à 3,1 milliards d'euros, contre 3,05 milliards attendus.

À la Bourse de Milan, les investisseurs ont salué ces annonces: le titre a gagné 3,73% à 59,75 euros, dans un marché en hausse de 0,79%.

Objectif de 8000 ventes atteint

Le groupe, pour son premier exercice annuel hors du giron de Fiat Chrysler (FCA), s'était lui-même fixé un objectif de chiffre d'affaires supérieur à 3 milliards d'euros et des ventes aux alentours de 8000 véhicules.

Il en a livré au total 8014, un chiffre en hausse de 4,6% sur an. La plus forte progression a été enregistrée en région Europe-Moyen-Orient (+7,7%). En revanche, la Chine a connu seulement une petite hausse de 1% en raison de la décision de Ferrari de «mettre un terme à la collaboration avec le distributeur actuel à Hong Kong au quatrième trimestre».

Le résultat d'exploitation ajusté a de son côté progressé de 17,6%, à 880 millions d'euros alors que la marque au cheval cabré visait autour de 850 millions d'euros.

La dette nette industrielle a atteint 653 millions d'euros fin décembre, en nette baisse par rapport à il y a un an (797 millions), un résultat là aussi meilleur que visé par le groupe (moins de 700 millions).

Pour Ferrari, 2016 a été «une bonne année», a souligné son patron Sergio Marchionne, lors d'une conférence avec les analystes. «Nous sommes satisfaits des progrès que nous avons réalisés».

«Nous devenons plus rigoureux sur les coûts, ce qui se reflète dans les marges opérationnelles», a-t-il ajouté.

Prévisions 2017 : nouveaux modèles, ventes accrues

Pour 2017, Ferrari vise un chiffre d'affaires supérieur à 3,3 milliards d'euros, avec quelque 8400 véhicules vendus, un Ebitda ajusté supérieur à 950 millions d'euros et une dette nette industrielle autour de 500 millions.

Ces prévisions «reflètent le juste niveau de prudence», a noté M. Marchionne, en refusant d'«exposer le groupe à des objectifs irréalistes» et en soulignant son engagement à mettre en oeuvre le plan stratégique annoncé.

«Ce que nous avons appris (...) ces 12 derniers mois c'est que nous avons un territoire inexploré phénoménal en terme d'augmentation du catalogue de voitures et du nombre de voitures produites.»

Sergio Marchionne

Il a indiqué que cette hausse des ventes pouvait se faire «sans produire un nombre excessif de véhicules».

«Pression phénoménale» pour lancer un VUS Ferrari

Interrogé sur le fait que le groupe puisse produire un véhicule SUV, M. Marchionne a évoqué une «pression phénoménale» en ce sens, mais a dit avoir du mal à «imaginer une voiture qui puisse être vendue par Ferrari et qui n'aurait pas la dynamique de conduite» des véhicules actuels. «Nous devons être suffisamment disciplinés pour ne pas affecter négativement la marque», a-t-il ajouté.

Tout en continuant à miser sur l'exclusivité de ses modèles, le constructeur, qui avait livré 7700 voitures en 2015, augmente légèrement, année après année, sa production.

10 000 ventes annuelles d'ici 2025 ?

M. Marchionne a récemment souligné qu'il était ainsi «possible que Ferrari enregistre un nombre de livraisons supérieur à 10 000 unités en 2020-2025».

Parallèlement, la maison souhaite développer de nouveaux modèles en «respectant l'ADN» Ferrari mais en «l'adaptant aux différents goûts».Le constructeur, présent en Formule 1, produit des sportives de prestige, qui se vendent au minimum 200 000 euros.

M. Marchionne a indiqué que le groupe, fondé à Maranello par Enzo Ferrari en 1947, marquerait à travers une série de célébrations son 70e anniversaire.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box
image title
Fermer
image title
Fermer