Source ID:f3dba75461be327295cfcabd975e0811; App Source:StoryBuilder

Offensive électrique de GM en Chine

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Arcand
La Presse

General Motors lancera en Chine une demi-douzaine de nouveaux véhicules électriques et hybrides d'ici 2020, ce qui portera à au moins 10 le nombre de véhicules électrifiés GM dans l'empire du Milieu.

C'est ce que rapporte le magazine Automotive News China. 

Il semble que l'électrification de GM soit plus rapide en Chine qu'ici et c'est sûrement en grande partie parce que les Chinois ont une politique claire et à long terme en ce qui a trait à l'électrification automobile. 

Ce n'est pas le cas en Amérique du Nord.

Il n'y a aucune aide fédérale canadienne à l'achat d'une voiture électrique ou hybdride (le Québec et la Colombie-Britannique ont des programmes provinciaux).

La Velite électrique à prolongateur d'autonomie.... (Photo GM) - image 2.0

Agrandir

La Velite électrique à prolongateur d'autonomie.

Photo GM

Aux États-Unis, les subventions fédérales aux acheteurs de voitures branchables sont limitées dans le nombre et dans le temps. Par exemple, après avoir vendu sa 200 000e unités en 2018, Tesla a vu le crédit d'impôt fédéral à ses clients passer de 7500 $ à 3750 $ le 1er janvier dernier (il baissera à 1875 $ le 1er juillet prochain et tombera à zéro le 1er janvier 2020). General Motors a aussi franchi le seuil de 200 000 unités, durant l'automne 2018, et perdra graduellement le crédit d'impôt fédéral au printemps 2020. 

Le parti Républicain et le président Donald Trump aiment mieux le pétrole et le charbon que l'électricité et l'avenir de tout le programme fédéral de subventions à l'électrification automobile est incertain (plusieurs États ont cependant leurs propres programmes). 

Subventions directes et même des quotas

En Chine, par contraste, le gouvernement central oblige les constructeurs à faire des modèles électriques. Il a instauré des subventions directes (et non des crédits d'impôt) équivalant à entre 3000 $ US à 6600 $ US qui s'additionnent aux programmes locaux (l'aide totale atteint en moyenne 10 000 $ US), selon le magazine économique Forbes

Dans ce contexte, on comprend mieux l'annonce faite par GM en Chine lundi.

Note de la rédaction : ce texte a été modifié le 13 février pour corriger la date d'expiration des crédits d'impôt fédéraux américains offerts aux acheteurs de Tesla.

La micro-voiture urbaine Wuling E100 est un produit... (Photo GM-Chine) - image 3.0

Agrandir

La micro-voiture urbaine Wuling E100 est un produit GM.

Photo GM-Chine

GM va lancer 10 modèles nouveaux et 10 modèles renouvelés cette année pour améliorer ses ventes en Chine. Certains seront électriques afin de «profiter des opportunités émergentes dans les véhicules à énergies nouvelles», a dit GM sans donner plus de détails.

Selon Automotive News China, GM veut avoir 10 véhicules électrifiés sur les routes de Chine : c'est six de plus que les quatre maintenant offerts (la Cadillac CT6 hybride, la Buick Velite 5 à moteur électrique et génératrice à essence et deux micro-voitures urbaines électriques commercialisées sous la marque Wuling).

L'an dernier, GM-Chine avait indiqué --sans donner de date-- son intention d'ajouter des versions hybride branchable et tout électrique de la Velite. 

Bref, quand on ne mène pas, on suit : c'est en Chine que ça se passe, et personne ne peut blâmer GM. Pas pour ça, en tout cas.




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer